Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

29 juin 2012

Semaine européenne des énergies renouvelables : un bilan et encore des …défis

Edito: 2 juillet 2012

La Semaine Européenne des énergies renouvelables, qui s’est tenue à Bruxelles du 18 au 21 juin, a été l’occasion pour les acteurs économiques, académiques et institutionnels de débattre sur le bilan et les perspectives des politiques environnementales et climatiques communautaires. Si la Commission se félicite des progrès réalisés durant les dernières années, elle a reconnu certaines insuffisances, pointées par les industriels du secteur, et a proposé des pistes pour y remédier…

Ils en sont convaincus: pour les représentants de la Commission européenne, les politiques publiques menées dans le sillage du Paquet Energie-Climat de 2008 généreront un potentiel de croissance pour l’Union Européenne, qui dépassera la simple autonomie énergétique des 27 Etats membres. Au-delà, leur objectif se veut plus vaste : renforcer la compétitivité de l’UE en limitant le gaspillage d’énergie et en favorisant le développement d’un secteur prometteur en termes d’emplois.

Relever le défi de l’intermittence des ENR

Mais pour y parvenir, il faut déjà atteindre les objectifs actuels et mettre en place les outils prévus : renforcement des dispositifs d’interconnexions transeuropéens, mise en œuvre de la législation en matière d’efficacité énergétique, assurer le financement de moyens de production flexibles… Telles sont quelques-unes des priorités mises en exergue par l’exécutif européen. Ce dernier a rappelé, en outre, que l’intégration croissante des énergies renouvelables dans les mix énergétiques nationaux nécessitera le développement de technologies de stockage, indispensables pour compenser la production intermittente issue des technologies propres. Une nécessité que soulignait déjà l’an dernier, pour la France, l’UFE dans son étude «Electricité 2030: quels choix pour la France?», en insistant sur le besoin de renforcer, dès à présent, la R&D dans ce domaine puisque les capacités de stockage de l’électricité à grande échelle n’existent toujours pas.

Quand la crise met à mal les objectifs

Sans surprise, les débats ont fait ressortir l’impact négatif de la crise économique sur la réalisation des objectifs 2020. Mais l’accent a été mis aussi sur l’inadéquation des outils de financement actuels aux projets d’investissements dans le secteur des ENR.Les coûts supportés par les entreprises dans ces filières sont encore trop importants pour permettre la mise en place d’une véritable dynamique incitative, notamment du fait du poids de la R&D dans le développement de certaines d’entre elles.

Pour autant, la Commission considère qu’il y a un fort potentiel de réduction des coûts, déjà observé dans les secteurs photovoltaïques et éoliens, qui doit être renforcé via le développement des «Smart Grids». Elle annonce également l’examen de nouveaux dispositifs de soutien et de financement, qui passeront à la fois par une implication croissante de la Banque Européenne d’Investissement, et par une meilleure adaptation des fonds structurels européens aux exigences spécifiques du secteur des renouvelables.

2014-2020: de nouveaux challenges

La Commission veut poursuivre la diversification des sources de production «renouvelables», en renforçant la coopération énergétique avec le bassin méditerranéen, et en développant des technologies d’exploitation de la Biomasse et les Bio-carburants. La Commission veut également favoriser l’intégration des villes («Smart Cities») dans la réalisation des objectifs environnementaux européens; un enjeu d’autant plus crucial que les zones urbaines concentrent près de 80% des émissions de C02 en Europe. A ce titre, des projets pilotes de «smart citizen communities» seront engagés dans les prochains mois, et serviront de base à d’éventuelles initiatives futures émanant de la Commission.

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite