Édito

  • « L’heure de l’Europe » : l’Europe à l’heure de la relance

    « Le plan de relance transforme l’immense défi auquel nous sommes confrontés en une opportunité, non seulement en soutenant la reprise, mais aussi en investissant dans notre avenir : le pacte vert pour l’Europe et la numérisation stimuleront l’emploi et la croissance, la résilience de nos sociétés et la santé de notre environnement. C’est l’heure de l’Europe ». En proposant le 27 mai dernier un plan de (...)

  • Accès non-discriminatoire aux données de véhicules : Attention à ne pas laisser les utilisateurs sur le bord de la route

    Avec la promulgation de la loi d’orientation des mobilités (LOM) le 24 décembre dernier, l’année 2019 a marqué un virage en matière de développement de nouvelles mobilités en France et en particulier de mobilité propre. L’électromobilité bénéficie de nombreuses dispositions dans ce nouveau cadre législatif français, couvrant des sujets divers comme l’instauration de schémas directeurs à la main des (...)

 

Actualités

La Plateforme pour l’électromobilité appelle la Commission européenne à maintenir le cap sur les objectifs de décarbonation des véhicules légers

A l’initiative de l’UFE, la Plateforme pour l’Electromobilité a transmis un courrier à la Présidente de la Commission européenne, Mme Ursula von der Leyen, pour insister sur la nécessité de ne pas revenir sur les objectifs de baisse des émissions de CO2 des véhicules particuliers pour l’année 2020. Il est cependant important que, au regard de la crise actuelle que traversent tous les secteurs économiques dont le secteur automobile, que l’Union européenne ainsi que ses Etats membres mettent en œuvre ou accroissent les mécanismes de soutien de la demande de véhicules électriques qui permettent d’atteindre les objectifs en termes d’émission de CO2. A plus long terme, la Plateforme recommande de maintenir les objectifs de fin de vente des véhicules thermiques qui sont un des piliers d’atteinte de la neutralité carbone.

Cette plateforme réunit des entreprises du secteur du transport (ALSTOM, Renault-Nissan, Tesla…), des fédérations professionnelles (ENTSO-E, Eurelectric, CER, UITP, Solar Power Europe, Wind Europe etc …) et des organisations non-gouvernementales (Bellona, Transport&Environment etc …).


Électriciens sans frontières lance un appel à dons pour contribuer à la lutte contre le coronavirus

Depuis le 13 mars, en raison de la pandémie, Électriciens sans frontières a suspendu ses missions. Cependant, alors que le Covid-19 se propage mondialement, en Afrique, en Asie ou encore en Amérique du sud, zones principales d’intervention de nos ses actions, la solidarité internationale est indispensable pour que les populations les plus démunies puissent faire face à cette pandémie.
Les pays en développement, qui étaient déjà confrontés à des défis majeurs avant cette crise sanitaire et dont les structures sanitaires ne sont pas dimensionnées pour y faire face, en ressortiront d’autant plus fragilisés.
L’action d’Électriciens sans frontières cible principalement les structures collectives, en particulier des centres de santé (plus de 200 au cours des dernières années) et la moitié de nos ses projets portent sur l’accès à l’eau. Dans le contexte actuel, l’accès à une énergie propre et durable et l’accès à une eau de qualité sont plus que jamais nécessaires au fonctionnement des centres de santé et au respect des règles d’hygiène. Électriciens sans frontières se mobilise donc pour déployer une réponse en plusieurs temps, en fonction de l’évolution des possibilités d’intervention, allant de l’envoi en urgence de matériel (par exemple pour l’éclairage et la recharge de téléphones), à la préparation d’interventions sur le terrain (par exemple pour renforcer les équipements des structures de santé qui vont faire face à un accroissement d’activité, voire pour réhabiliter des installations qui seraient trop fortement éprouvées).
Vous pouvez contribuer financièrement à leurs actions en cliquant ici


L’UFE appelle à un plan national de relance des travaux CEE

Mercredi 22 avril, treize fédérations représentant les fournisseurs d’énergie dont l’UFE ainsi que les acteurs du bâtiment tels que la Fédération Française du Bâtiment (FFB), la Fédération Française des Installateurs Electriques (FFIE) et la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) ont proposé au Premier ministre de mettre en place un fonds d’urgence à destination des très petites, petites et moyennes entreprises du secteur du bâtiment actives dans le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Selon les signataires du courrier, l’impact financier et social de la crise sur ce secteur nécessite de mettre en place des dispositifs exceptionnels notamment pour garantir que les travaux d’efficacité énergétique puissent reprendre au plus vite.
En savoir plus...
Lire le courrier

Production d’électricité en France

L’UFE s’engage

  • L’UFE est partenaire d’Electriciens sans frontières

    Voir le site

Les adhérents

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.