Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

22 novembre 2010

Les électriciens européens de plus en plus sobres en CO2

edito: 22 novembre 2010

Le secteur de la production d’électricité a enregistré à nouveau, en 2009, une baisse significative de son facteur carbone. Impact de la crise économique mais surtout évolution du mix électrique en sont les principales explications données par le Cabinet PriceWaterhouseCoopers dans son étude annuelle sur les émissions de CO2 des principaux électriciens européens, présentée, le 16 novembre dernier, en partenariat avec le groupe de presse Enerpresse.
Dans cette nouvelle édition, couvrant l’année 2009, le Cabinet PWC étudie les 18 principales entreprises d’électricité d’Europe *, représentant, à elles seules, 68% de la production totale d’électricité et 50% des émissions du secteur énergétique européen.
Entre 2008 et 2009, la production électrique de ce panel représentatif enregistre, pour la première fois depuis 2001, une baisse significative de 5,8%. Presque toutes ces sociétés sont ainsi concernées puisque 15 d’entre elles ont réduit leur production, en particulier Scottish & Southern, RWE, et Drax, dont le recul s’établit respectivement à -15%, -13% et -10%. Si la principale explication provient de l’impact de la crise économique sur la demande, la diminution de production s’explique aussi par les conditions météorologiques en Europe sur la période observée où les températures ont été au-dessus des normales saisonnières dès mars 2009.

Baisse record des émissions de CO2

En cohérence avec cette baisse de production, l’évolution des émissions de gaz carbonique en Europe sur les douze derniers mois présente une réduction de 8%, soit 60 millions de tonnes de CO2 en moins dans l’atmosphère. C’est aussi la plus forte régression des émissions de CO2 observée depuis 2001. Ayant du recourir à des sources de production plus carbonées, le groupe RWE reste l’émetteur principal en Europe avec 134 Mt CO2 devant EDF (88 Mt) et l’allemand E.ON (85 Mt).

Alors que le Facteur Carbone Europe s’établit en 2009 à 346 kg de CO2/MWh (contre 355,3 en 2008, soit une baisse de 2,7%), certaines entreprises enregistrent un facteur inférieur grâce à leur mix énergétique. C’est le cas de Verbund qui a diminué fortement son recours aux énergies fossiles en 2009 et voit son facteur carbone baisser de 26%, mais aussi de Fortum et Statkraft qui restent en-dessous de la barre de 100 kg de CO2/MWh (respectivement 41 kg CO2/MWh et 74 kg CO2/MWh). De même, dans la continuité de 2008, les français GDF SUEZ (322 kg CO2/MWh) et EDF (135 kg CO2/MWh) poursuivent la diminution de leur émissions relatives de CO2, grâce un moindre recours au charbon et une production basée principalement sur le nucléaire et/ou l’hydraulique. Comparée à ses voisins européens, la France garde, d’ailleurs, une longueur d’avance en matière de performance CO2 de son parc qui reste six fois moins carboné que la moyenne européenne.

Les énergies renouvelables de plus en plus présentes

L’analyse des 18 principaux acteurs du marché de l’électricité en Europe révèle une progression de près de 7% de la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables en 2009. La conjugaison de plusieurs facteurs structurels et conjoncturels explique cette augmentation: la création de nouvelles infrastructures, éolien et solaire notamment, en Espagne, au Portugal, en Grande Bretagne, mais aussi une meilleure disponibilité de l’eau en Italie, par exemple. Avec 17,8% d’énergies renouvelables dans la production d’électricité en Europe, en 2009, on note donc une progression sensible par rapport à 2008 où leur part s’établissait à 15,7%.

La baisse des facteurs d’émissions de CO2 du parc de production électrique en Europe est donc bien une réalité, avec l’évolution du mix énergétique traditionnel, un effort sensible pour réduire l’empreinte carbone des producteurs, et l’essor des énergies renouvelables qui pourrait, avec les besoins en renouvellement du parc actuel, encore s’accentuer dans les années à venir.

* Groupe EDF, Groupe E.ON, Vattenfal, Groupe Enel, Groupe RWE, GDF SUEZ Europe, Iberdrola, CEZ, Statkraft, DEI, Fortum, Groupe EDP, Scottish & Southern, Verbund, Union Fenosa, Drax, PVO, Dong

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite