light light Mode sombre
light light Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

09 mars 2022

Décarbonation et indépendance énergétique en Europe : les 2 faces d’une même pièce !

image-edito-decarbonation-et-independance-energetique-en-europe_

Face à l’agression militaire injustifiée et dramatique de la Russie contre l’Ukraine, l’UE et les Etats membres ont examiné le 28 février dernier la situation au regard de la sécurité d’approvisionnement énergétique et de l’évolution des prix de l’énergie. Un prochain sommet des chefs d’Etat de l’UE se tiendra les 10 et 11 mars prochain.

Ce conflit nous rappelle l’impérieuse nécessité d’accélérer la transformation de notre système énergétique afin de réduire notre dépendance aux hydrocarbures. Il s’agit de réduire nos consommations énergétiques et d’accroître les efforts d’efficacité énergétique en privilégiant des solutions performantes dans le bâtiment, le transport ainsi que l’industrie. Il s’agit dans le même temps de déployer des capacités de production électrique reposant sur les technologies décarbonées, renouvelables et nucléaire pour garantir souveraineté énergétique et répondre à l’urgence climatique.

Un contexte de hausse généralisée des prix de l’énergie aggravé par le conflit en Ukraine

Depuis l’été dernier, nous connaissons une forte augmentation des prix de l’électricité liée à la très forte hausse des prix du gaz et, dans une moindre mesure, à celle des prix du CO₂. Cette augmentation est aggravée depuis décembre par une baisse conjoncturelle du productible nucléaire.

Le conflit en Ukraine renforce encore les tensions sur les prix de l’énergie et met en lumière la dépendance de l’Europe au gaz russe, qui représente 43% de ses importations. La mise en place d’une coopération européenne en termes de diversification des sources d’approvisionnement et de gestion des stocks fait désormais l’objet d’un consensus européen.

Avec ce conflit, la tension sur les prix de l’énergie devrait être durable, le gaz restant un facteur majeur d’augmentation des prix de l’électricité. En effet, les dernières centrales appelées en Europe pour satisfaire l’équilibre entre l’offre et la demande fonctionnent actuellement au gaz ou au charbon et ce sont elles qui déterminent les prix de l’électricité sur les marchés européens.

La nécessité d’accélérer la transformation de notre système énergétique afin de réduire notre dépendance aux hydrocarbures

La première des actions à mettre en œuvre pour réduire notre dépendance aux énergies fossiles est de réduire nos consommations énergétiques et de renforcer les investissements publics et privés dans les solutions alliant efficacité énergétique et climatique. L’UFE promeut en ce sens un soutien public accru aux solutions électriques performantes dans le bâtiment, les transports et l’industrie. Il convient également de renforcer les incitations au pilotage des consommations électriques, permises notamment par le déploiement du compteur Linky.

Pour garantir la souveraineté énergétique et répondre à l’urgence climatique, il s’agit dans le même temps de déployer des capacités de production électrique reposant sur les technologies décarbonées, renouvelables et nucléaire. Pour garantir la réalisation effective des investissements nécessaires au développement rapide de ces technologies, il convient d’améliorer le cadre de marché et de régulation afin d’apporter de la visibilité aux acteurs économiques à des horizons de temps cohérents avec les durées d’amortissement des investissements. Les outils de financement de long terme doivent ainsi être encouragés et la prévisibilité du prix du CO₂ doit être améliorée, en introduisant par exemple un prix plancher dans le dispositif ETS.

Par ailleurs, il est important de souligner qu’en France, la mise en place d’une nouvelle régulation équilibrée du parc nucléaire existant est une mesure efficace pour réduire l’exposition des consommateurs à la hausse des prix du gaz. Elle doit être conduite dans les meilleurs délais afin d’éviter les effets pervers d’un relèvement sans anticipation du plafond de l’ARENH.

Cette évolution des consommations et de la production renforce le rôle des réseaux électriques dont les trajectoires d’investissements devront continuer à être sécurisées grâce à des structures et des niveaux de tarifs adéquats.

L’UFE est convaincue que la sécurité d’approvisionnement de l’Europe nécessite une approche coordonnée des mix énergétiques au niveau de L’UE. Dans cette logique, l’UFE et ses partenaires européens défendent[1] une approche reposant sur un mix énergétique diversifié composé de technologies bas carbone, seul moyen de garantir dans la durée la résilience du système et sa compétitivité.

Quelle suite aux mesures d’urgence mises en place par le Gouvernement en début d’année ?

Le 13 octobre 2021, la Commission européenne avait présenté une première version de sa boîte à outils composée d’instruments d’action et de soutien des Etats membres pour lutter contre la hausse des prix de l’énergie en Europe. Afin de tenir compte des conséquences de la guerre en Ukraine, elle vient de publier le 8 mars son plan REPowerEU visant à renforcer l’indépendance énergétique de l’UE vis-à-vis des importations d’énergies fossiles de Russie, à donner des marges de manœuvre pour permettre aux Etats membres de répondre à la hausse des prix de l’énergie et à accélérer le déploiement des énergies renouvelables et des pompes à chaleur.

Au niveau européen, il s’agira également de revisiter et améliorer la fiscalité de l’énergie, dans le contexte de la révision de la directive sur la taxation des énergies, et d’affecter au financement de la transition énergétique les recettes, notamment celles de la mise aux enchères des quotas européens de CO et de la taxation des émissions de CO.

En France, plusieurs mesures d’urgence ont déjà été prises par le Gouvernement français pour maîtriser l’évolution des factures en 2022. Il a ainsi revalorisé le chèque énergie pour les ménages précaires, bloqué les prix du gaz et mis en place une baisse de la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité, un relèvement de 20 TWh du plafond de l’ARENH et, plus globalement, un bouclier tarifaire limitant à 4 % TTC la hausse des factures d’électricité.

Avec une crise des prix de l’énergie qui s’annonce durable, il convient d’anticiper dès à présent les mesures nécessaires pour protéger les consommateurs en 2023 et au-delà. Le Gouvernement français proposera ainsi un Plan de résilience qui sera rendu public dans les prochains jours.

Au-delà des mesures d’atténuation qui pourront être prises, la solution à long terme repose sur un changement radical des usages afin de consommer moins et de consommer mieux : l’efficacité énergétique et la sobriété doivent être encouragés, l’électrification du parc automobile doit être accélérée et des solutions électriques performantes comme les pompes à chaleur doivent être déployés dans le bâtiment.

Sécurité d’approvisionnement, souveraineté énergétique et décarbonation de l’Europe sont intimement liées. La crise des prix et les impacts du conflit en Ukraine mettent aussi en lumière la nécessité d’accélérer l’évolution vers un mix électrique européen bas-carbone et le renforcement de la coopération européenne. Ces sujets seront aussi au cœur des débats préalables à la future Stratégie française énergie climat (SFEC), qui sera soumise au Parlement en 2023 par le Gouvernement issu des élections. L’UFE contribuera aux travaux et réflexions menées dans ce cadre, tant au niveau français qu’européen.

[1] Déclaration commune Finlande, France, Suède et pays -Bas « The EU electricity sector must rely on all technologies compatible with the decarbonisation trajectory » 8 mars 2022

Présentation de l’UFE

Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

29
juin 2022

Electric-Road Business & Seminar

lire la suite
11
oct 2022

Gazelec 2022

lire la suite
15
nov 2022

Horizons Hydrogène

lire la suite

Colloque UFE

14 Dec

Colloque 2021

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Sur la voie de la décarbonation

Le mardi 14 décembre 2021 se tenait la onzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Retrouvez les vidéos sur YouTube

Evènements du secteur