light light Mode sombre
light light Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

02 décembre 2013

Transition énergétique : misons sur l’hydroélectricité !

arton145

Edito: 2 décembre 2013

Pour la première fois, l’Etat vient de publier une étude très complète sur les potentialités de développement de la filière hydraulique. On y apprend que cette dernière pourrait ainsi être encore valorisée. Une perspective d’autant plus intéressante que l’on est en pleine réflexion sur l’évolution du mix énergétique. Rarement évoquée parmi l’ensemble des énergies renouvelables, l’hydroélectricité demeure pourtant l’énergie verte par excellence…

La synthèse de l’étude de potentiel hydroélectrique français http://www.developpement-durable.go… est en ligne sur le site du MEDDE. Ce document est particulièrement intéressant parce que, pour la première fois, il rassemble plusieurs études sur le potentiel hydroélectrique menées par les DREAL et par l’UFE et normalise les méthodologies d’expertise. La synthèse qui en ressort consolide ainsi, à partir d’une analyse cours d’eau par cours d’eau, le potentiel technique expertisé total sur le territoire.

Un socle commun et partagé

Ce travail très fin et la démarche homogène permettent ainsi d’aboutir à des évaluations à l’échelle nationale. La démarche a été partagée avec toutes les parties prenantes au sein de la Convention Hydroélectricité Durable, c’est-à-dire aussi bien des élus des territoires que les producteurs d’hydroélectricité, les associations et fondations de protection de l’environnement, les associations pour les énergies renouvelables et l’association des pêcheurs professionnels en eau douce.

Pérenniser la première des ENR

Les objectifs en matière d’énergies renouvelables (23% en 2020), tout comme ceux en matière de restauration des continuités écologiques (trame verte et bleue) et du bon état écologique des masses d’eau (66% en bon état en 2015) soulignent encore plus l’importance de se baser sur un socle commun et partagé pour permettre le développement d’une hydroélectricité durable en cohérence avec la restauration des milieux aquatiques. Comme l’a souligné la DGEC lors du Colloque de l’UFE sur l’Hydroélectricité le 22 mai 2013, «cela passe par un développement équilibré entre les différents usages, par une amélioration de l’existant et par le développement de nouveaux ouvrages».

Valoriser le potentiel

L’étude du MEDDE montre plusieurs types de potentiels: tout d’abord, celui relatif à l’équipement des seuils existants, qui ressort à environ 1,7 TWh et 477 MW de puissance installée (toutes études cumulées). Une deuxième carte montre le potentiel de nouveaux ouvrages, qui est évalué à 10,3 TWh et 2 900 MW (toutes études cumulées). Reste désormais à trouver les outils et leviers pour convertir concrètement ce potentiel. Ce qui signifie concilier à la fois enjeux environnementaux à respecter, besoins croissants en énergie et rentabilité économique des ouvrages.

Présentation de l’UFE

Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français.

en savoir +

Evènements du secteur

19
Nov 2021

Forum Toulouse Zéro Carbone

lire la suite
30
Nov 2021

12èmes Rencontres pour les Énergies renouvelables

lire la suite
09
Dec 2021

Matinée politique organisée par l'OFATE sur la transition énergétique et...

lire la suite

Colloque UFE

14 Dec

Colloque 2021

Colloque annuel de l'Union Française de l'Electricité

Inscriptions et réservations en ligne sur le site dédié à cet événement annuel

Inscription

Evènements du secteur

  • 19
    Nov 2021

    Forum Toulouse Zéro Carbone

    lire la suite
  • 30
    Nov 2021

    12èmes Rencontres pour les Énergies renouvelables

    lire la suite
  • 09
    Dec 2021

    Matinée politique organisée par l'OFATE sur la transition énergétique et...

    lire la suite