Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

22 septembre 2014

Sécurité d’approvisionnement en Europe : le risque existe aussi en électricité

arton590

Si, actuellement, la question de la sécurité d’approvisionnement en Europe est surtout centrée sur la problématique du gaz compte tenu de la crise Ukrainienne, elle risque, hélas, de se poser aussi assez vite pour l’électricité. Consciente de l’enjeu depuis longtemps, l’UFE s’est investie avec ses partenaires Allemands pour travailler ensemble dans une approche industrielle et dans une perspective résolument européenne à des outils qui pourraient permettre de compléter l’actuelle organisation du marché de l’électricité afin de contribuer à une meilleure sécurité d’alimentation…

Le cas de la Belgique, qui tente de parer dès à présent à un risque de pénurie grave d’électricité cet hiver, est là pour nous le rappeler : la question de la sécurité d’approvisionnement énergétique en Europe n’est pas qu’une question de gaz. Certes, l’UE fait-là face à une crise majeure dont les impacts collatéraux sur le marché de l’électricité sont évidents aussi. Mais, malheureusement, le marché de l’électricité, lui aussi, présente, d’ores et déjà, des signes de fragilité d’autant plus inquiétants qu’ils sont de nature structurelle. Or, l’électricité ne se stockant pas, et le marché de l’électricité sur la plaque européenne étant déjà très interconnecté, si l’équilibre offre/demande n’est pas satisfait en permanence partout, la sentence sera immédiate, avec un potentiel effet « domino » pouvant être dévastateur : le « black-out » sur tout ou partie de plusieurs pays reliés entre eux. Il suffit pour cela de se remémorer l’épisode allemand de novembre 2006…

Pourquoi un tel risque ?

Depuis plusieurs années maintenant et plus précisément depuis l’adoption du « paquet Energie-Climat 2020 », une mutation profonde s’est opérée dans les mix de production de nombreux Etats membres de l’UE. Tandis que d’un côté, le développement économique et social de nos sociétés devient de plus en plus conditionné à l’électricité, y compris d’ailleurs dans une perspective de décarbonation de nos économies, de l’autre, les moyens de production ont été amenés à changer. Les objectifs des « 3×20 », qui ont introduit, en quelques années, un développement massif de sources de production variables, et de fait moins prédictibles et très décentralisées, ont complexifié la gestion du système électrique dans son ensemble. Malheureusement, si l’objectif de départ, qui repose sur la lutte contre le changement climatique, est louable, la gestion de la trajectoire d’évolution des mix de production et des infrastructures de réseaux correspondantes n’a pas été anticipée à la hauteur des enjeux. Aujourd’hui, la crise économique amplifie encore plus les risques qui se profilent. Le dernier Bilan Prévisionnel de RTE pointe d’ailleurs très clairement les échéances en la matière et elles sont pour demain (2016-2017) en ce qui concerne la France.

Quelles solutions ?

C’est parce que, depuis longtemps, l’UFE est consciente de ces difficultés qu’elle s’est mobilisée très tôt, dès les années 2008-2009, dans les premières réflexions françaises autour de la notion de sécurité d’approvisionnement électrique à moyen terme. C’est d’ailleurs largement sur inspiration de l’UFE que la France va élaborer un mécanisme d’obligation de capacité dont l’arrêté est aujourd’hui imminent. Ailleurs, d’autres pays en Europe ont déjà fait des choix en ce sens plus ou moins proches. Mais la France et l’Allemagne, en Europe, restent à elles seules les deux pays représentant plus du tiers de la production et de la consommation d’électricité en Europe. De fait, leurs orientations en matière de choix énergétiques pèseront sur le reste de l’UE. C’est l’une des raisons pour laquelle l’UFE a choisi, il y a un an, avec ses partenaires Allemands, de s’investir fortement dans une réflexion pour trouver des solutions entre industriels des deux côtés du Rhin en appui de la démarche politique voulue par les gouvernements français et allemand notamment au travers d’instances officielles telles que le Pentalatéral ou bien encore le Groupe de Haut Niveau.
Mercredi prochain, à l’occasion de la Conférence tri-partite que l’UFE organise avec ses partenaires Dena et BDEW à l’Ambassade de France à Berlin, sur le thème « Sécurité d’approvisionnement du système électrique européen », c’est précisément de ces enjeux cruciaux qu’il sera débattu : comment appréhender de façon concertée la notion-même de sécurité d’approvisionnement entre Etats ; quelle évolution du marché de l’électricité peut entraîner un meilleur niveau de sécurité d’alimentation ; à quelles échéances et à quels périmètres géographiques …sont quelques-unes des questions auxquelles des représentants des Gouvernements français et allemand, des experts industriels et économiques de haut niveau apporteront leurs éléments de réponse.

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite