Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

10 janvier 2012

Quel bilan 2011 ?

Edito: 9 janvier 2012

A l’occasion des traditionnels Vœux de Nouvel An, Robert Durdilly, Président de l’UFE, a dressé, lors de son discours le 4 janvier dernier, le bilan de l’année qui vient de s’écouler. Dans le domaine de l’énergie électrique, 2011 aura incontestablement été une année marquée par la catastrophe de Fukushima. Pour l’UFE, c’est aussi l’année de publication de son étude prospective «Electricité 2030: quels choix pour la France?», de celle sur le potentiel de développement de l’hydroélectricité en France, et de plusieurs autres contributions importantes à des dossiers de fond, avec, dans le domaine social, la signature de plusieurs accords de branche…

Comme l’a souligné Robert Durdilly au cours de son allocution,2011 aura été indubitablement une année pleine de défis pour lesecteur électrique, marquépar Fukushima.Dix mois après la catastrophe, la composition du mix énergétique est désormais au cœur de tous les débats politiques et publics, dans de nombreux pays. En France,ce thème de l’énergie nucléaire est au premier plan de la campagne électorale pour les présidentielles. Nul doute que notre pays, considéré comme une référence dans son organisation industrielle de la filière nucléaire est, de ce fait, particulièrement observé par les nombreux pays qui misent sur cette énergie et qui s’interrogent sur l’issue des élections.

L’UFE au cœur des grands enjeux industriels et sociaux

Lancée en début d’année 2011, l’étude «Electricité 2030, quels choix pour la France?» a permis à l’UFE d’apporter une contribution importante au débat sur l’avenir du mix électrique en France, au travers notamment de plusieurs groupes de travail tels que la «Commission Besson 2050». Mais l’activité de l’UFE ne s’est pas limitée à cette étude. Elle en a publié une seconde sur les possibilités de développement de l’hydroélectricité en France, révélant un potentiel de près de 11 TWh. Elle s’est investie très fortement aussi, aux côtés de RTE et de la DGEC, sur le mécanisme d’obligation de capacité, issu de la loi NOME, pour les producteurs et fournisseurs d’énergie, en vue de sécuriser le système électrique lors des périodes de pointe. Par ailleurs, l’UFE a engagé, depuis plusieurs mois, un important travail sur l’efficacité énergétique, dans une perspective d’efficience économique indispensable, dont les résultats seront publiés dans les semaines à venir.Enfin, insistant sur le fait qu’il n’y a pas de réussite industrielle sans réussite humaine et dialogue social fort, Robert Durdilly a rappelé que malgré un contexte économique difficile, plusieurs accords de Branche ont néanmoins pu être signés en 2011, dont plusieurs à l’unanimité des partenaires sociaux.

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite
24
mai 2024

REMOOVE 2024

lire la suite
30
mai 2024

Think Energies 2024 - Réindustrialisation & décarbonation des filières de...

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite
  • 24
    mai 2024

    REMOOVE 2024

    lire la suite
  • 30
    mai 2024

    Think Energies 2024 - Réindustrialisation & décarbonation des filières de...

    lire la suite