Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

08 février 2019

Quand industriels, services de l’Etat et partenaires sociaux se mobilisent pour des filières énergétiques d’excellence

arton1605

L’Etat vient de confier, dans le cadre de la PPE 2023-2028, à la nouvelle Agence France Compétences la mission d’ouvrir un chantier spécifique concernant la transition écologique qui associera plusieurs parties prenantes : les Ministères de l’environnement, de l’Economie et des Finances ainsi que le Ministère du Travail, des représentants du CNI, et des organisations d’employeurs et de salariés. L’impulsion prospective donnée portera sur les métiers, les compétences et donc la formation, enjeux majeurs des comités de filières « Nucléaire » et « Industries des nouveaux systèmes énergétiques ». Avec ses partenaires de la filière électrique, l’UFE est investie dans le Contrat Prospective Emplois, sous l’égide du Ministère du Travail et du Ministère de la Transition écologique et solidaire, dont la signature devrait être officielle au cours de ce 1er trimestre 2019…

Présidé par Edouard Philippe et placé sous la responsabilité du Ministère de l’économie, le Conseil National de l’Industrie (CNI) a pour mission d’éclairer et de conseiller les pouvoirs publics sur l’industrie et les services à l’industrie en France, aux niveaux national et territorial ainsi qu’à l’international.

Le CNI, quezako ?

Le CNI réunit ainsi les entreprises et les représentants des salariés au sein de Comités Stratégiques de Filières (CSF) des grands secteurs de l’industrie française auxquels s’ajoutent des sections thématiques (Emploi et compétences, Europe, Réglementation et simplification, notamment). Ces Comités Stratégiques de Filière [[18 CSF ont aujourd’hui été mis en place : aéronautique, alimentaire, automobile, bois, chimie et matériaux, eau, ferroviaire, industries pour la construction, industries électroniques, industries navale et maritime, industries des nouveaux systèmes énergétiques, industries de sécurité, industries et technologies de santé, infrastructures numériques, mines et métallurgie, mode et luxe, nucléaire et transformation et valorisation des déchets.]] ont pour mission de développer des projets concrets élaborés dans le cadre de feuilles de route contenant des engagements réciproques de l’Etat et des industriels.

Illustrant les enjeux liés à la réussite de la transition écologique, deux comités de filière sont désormais dédiés à l’Energie : le CSF « Nucléaire » présidé par Dominique Minière (EDF) et le CSF « Industries des Nouveaux Systèmes Energétiques » dont la Présidence a été confiée à Isabelle Kocher (Engie) et la Vice-Présidence à Sylvie Jehanno (Dalkia). Les acteurs majeurs de ces filières respectives, les ministères et les administrations concernées mais également des représentants des ETI sont aujourd’hui mobilisés pour la réussite de ces deux CSF.

28 janvier : signature du Contrat stratégique de la filière « Nucléaire »

Signé par Dominique Minière, Directeur Exécutif Groupe en charge de la Direction du Parc Nucléaire et Thermique EDF et Président du Comité Stratégique de Filière « Nucléaire », par François de Rugy, Ministre d’État et Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances, et 4 organisations syndicales, ce nouveau contrat de filière comporte 6 actions clés :

– Garantir les compétences et l’expertise nécessaires pour une filière nucléaire attractive, sûre et compétitive,
– Structurer, avec l’aide du numérique, la supply chain et la démarche d’innovation au sein de la filière,
– Promouvoir une économie circulaire au sein de la filière,
– Définir les réacteurs nucléaires de demain et les outils du futur,
– Disposer d’une stratégie globale « filière » à l’international,
– Lancer une démarche « filière » pour accélérer la transformation du tissu industriel vers l’industrie du futur.

L’industrie nucléaire française compte aujourd’hui plus de 2 600 entreprises dont une part très importante de PME et ETI réparties sur l’ensemble du territoire, pour un effectif recensé de 220 000 emplois. Elle est aujourd’hui la 3ème filière industrielle du pays avec de nombreux défis à relever dans le cadre de la mise en œuvre de la politique énergétique et des objectifs de décarbonation de l’économie en France comme à l’international. L’emploi et les compétences sont des enjeux majeurs des politiques publiques et de l’économie. Ces dimensions sont également au cœur des transitions écologique et numérique qui sont à réussir collectivement. La 1ère action du comité de filière « Nucléaire » est d’ailleurs celle des compétences et de l’expertise. Les objectifs fixés auront pour finalité d’améliorer l’attractivité de l’industrie, de la filière nucléaire et de ses métiers par des actions en régions, et de disposer des offres de formation initiales et continues pour permettre de maintenir des compétences et des recrutements de qualité dans la filière.

Et le Comité de filière Industries des Nouveaux Systèmes Energétiques ?

Si les discussions sont encore en cours pour le Comité de Filière Industries des Nouveaux Systèmes Energétiques avec la perspective d’une signature de contrat au printemps, il est certain que la composante « Compétences » sera également un axe sur lequel tous se mobiliseront afin de structurer, davantage encore, cette nouvelle filière. ENR, efficacité énergétique, stockage, smart grids, accompagnement des PME-TPE, en seront les piliers.

Le Contrat d’étude prospective de la filière électrique dont la signature est éminente entre le Ministère du Travail, les organisations professionnelles FFIE, FIEEC, IGNES, GIMELEC, THINK SMART GRIDS et UFE ainsi que les confédérations syndicales sera, bien évidemment, une des contributions majeures de ce nouveau comité de filière aux côtés des autres acteurs mobilisés. L’heure est donc à l’action : un grand merci à ceux qui nous ont déjà rejoints !

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite