Le saviez-vous ? L’intensité énergétique en France s’est améliorée en 2013

L’intensité énergétique finale désigne le rapport entre consommation finale d’énergie et PIB en volume. Elle représente ainsi la quantité d’énergie finale nécessaire pour produire une unité de PIB. S’intéresser à son évolution dans le temps permet de mesurer les effets liés à l’amélioration des usages énergétiques dans les procédés de production et de l’économie en général, bien que cette évolution puisse également masquer des mutations structurelles de l’économie. De manière générale, l’amélioration de l’intensité énergétique d’un pays coïncide avec une période de croissance économique : c’est en période de prospérité économique que les entreprises investissent pour renouveler leur équipement, ce qui leur permet d’utiliser des machines moins énergivores. Le rythme annuel moyen d’amélioration de l’intensité énergétique est de 1,3 % sur la période 1981 – 2013. Et malgré un contexte économique morose (croissance du PIB de 0,4 % en 2013), l’intensité énergétique en France a continué à s’améliorer en 2013 (0,9 %).
Source : Notes de conjoncture & articles de l’OIE « La consommation d’énergie en France en 2013 »

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.