Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

25 juillet 2022

Propositions de l’UFE pour accélérer le développement des énergies renouvelables face à l’urgence de la transition énergétique

Dans le contexte de l’établissement des nouveaux objectifs de développement des énergies renouvelables (EnR) au niveau européen[1], de la sortie nécessaire de la consommation d’énergie à partir de sources fossiles, de l’élaboration en France d’une loi d’accélération des EnR, de la loi de programmation énergie-climat (LPEC) et de la nouvelle Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE), et suite à sa note de position de juillet 2021[2], l’UFE fait état de ses propositions pour accélérer le développement des énergies renouvelables.

Constat : la France a été le seul pays de l’Union européenne à avoir manqué ses objectifs en termes de consommation finale brute énergétique à partir d’énergie renouvelable en 2020, avec une part de renouvelable de 19% au lieu de 23% de la consommation énergétique finale.

L’UFE a effectué un état des lieux permettant d’estimer, à l’horizon 2023, la capacité EnR installée et le taux d’atteinte des objectifs de la PPE des différentes filières[3]. Les objectifs de déploiement des capacités renouvelables de la PPE continentale ne seront a priori pas atteints à horizon 2023, excepté pour la filière photovoltaïque. Les projections, pour cette dernière, annoncent respectivement 16,5 GW et 21,1 GW de puissance installée au 1er janvier 2023 et au 1er janvier 2024, pour un objectif PPE 2023 de 20,1 GW. La filière éolienne terrestre n’atteindra que 90% de ses objectifs (21,6 GW au lieu 24,1GW), tandis que la filière éolienne offshore-flottant n’atteindra que 62,5% des siens (1,5 GW contre 2,4 GW).

Le rythme nécessaire pour atteindre les objectifs 2028 est par ailleurs très soutenu par rapport au rythme de développement EnR des trois dernières années. La France doit en effet accroître le développement annuel des installations de production en les portant au moins de 1,7 à 3 GW pour le PV, de 1 à 2 GW pour l’éolien en mer et de 1,2 à 1,8 GW pour l’éolien terrestre[4]. De surcroît, pour cette dernière filière, le rythme ne sera pas suffisant pour atteindre la neutralité carbone annoncée à 2050.

L’atteinte des objectifs de développement des énergies renouvelables, notamment réhaussés par le paquet Fit for 55 et la stratégie REPowerEU, nécessitent une accélération substantielle de leur déploiement. Aussi, la facilitation et l’accélération des projets renouvelables doit être associée à une prise en compte des réseaux de distribution et de transport (ouvrages, lignes et interconnexions transfrontalières), qui sont au cœur de la transition énergétique en permettant l’intégration des énergies renouvelables dans le système électrique.

En outre, l’UFE est convaincue que la réussite de la transition énergétique se joue dans les territoires et nécessite l’adhésion des citoyens-consommateurs. La planification énergétique que l’UFE a appelée de ses vœux doit donc s’articuler de manière cohérente entre une optimisation indispensable au niveau national et une responsabilisation et un renforcement du rôle des collectivités territoriales et des citoyens.

 

Face à ces constats et face à l’urgence d’accélérer le déploiement des EnR, l’UFE développe ses propositions d’accélération selon cinq grands axes :

I – Associer pleinement les territoires à la transition énergétique

II – Donner aux services centraux et déconcentrés de l’État et à la justice administrative des moyens à la hauteur des enjeux de la transition énergétique

III – Simplifier et accélérer la planification et l’instruction des projets EnR

IV – Accélérer et faciliter le raccordement des projets EnR et le développement du réseau

V – Libérer le foncier pour permettre l’implantation des projets EnR

 

[1] REPowerEU
[2] https://ufe-electricite.fr/5-propositions-de-lufe-pour-faciliter-latteinte-des-objectifs-de-developpement-des-enr-a-lhorizon-2023/
[3] Données disponibles au 15 juin 2022
[4] Chiffres calculés en partant des cibles de la PPE 2023

Propositions de l’UFE pour accélérer le développement des énergies renouvelables face à l’urgence de la transition énergétique

pdf (232,29 Ko)

Synthèse | Transition énergétique : Les propositions de l’UFE pour accélérer le développement des énergies renouvelables

pdf (165,39 Ko)

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite