Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

27 avril 2015

PPE : l’hydroélectricité, incontournable pour la stratégie bas-carbone

arton714

Le 21 avril dernier, dans le cadre de la PPE*, un atelier était entièrement dédié à l’hydroélectricité. Peu évoquée lorsqu’on parle d’énergies renouvelables, l’hydroélectricité est pourtant la première d’entre elles. Au-delà de son réel potentiel de développement, c’est aussi une énergie qui, dans les années à venir, va contribuer de façon stratégique à la sécurité d’alimentation électrique puisqu’elle offrira un complément indispensable aux autres énergies renouvelables qui sont, elles, intermittentes…

Avec la transition énergétique, dont l’objectif est de disposer, à terme, d’un mix énergétique réparti entre différentes sources de production décarbonées, les énergies renouvelables vont se développer très fortement. Et avec elles, va se poser de façon accrue la question de la gestion de leur intermittence. Car qui dit intermittence, dit risque potentiel pour l’équilibre du système électrique. D’où l’importance pour la PPE de bien appréhender cela en amont afin de trouver des solutions efficaces. Or, parmi ces solutions, il y en a une particulièrement intéressante : faire appel à une autre énergie renouvelable, l’hydroélectricité. Pourquoi ? Parce qu’elle présente trois avantages essentiels en la matière : celui d’être d’un usage extrêmement souple, celui d’être stockable, et celui d’être prédictive. Autrement dit, et comme l’a souligné l’UFE mardi dernier lors de cet atelier PPE dédié aux perspectives de la filière à horizon 2018-2023, l’hydroélectricité s’avère être une EnR capable de répondre aux problématiques de variabilité des autres EnR. D’où l’importance de continuer à développer cette filière stratégique pour la sécurité d’approvisionnement en électricité dans les années à venir.

Un potentiel vital à exploiter

Car des perspectives de développement, il y en a ! Elles ont d’ailleurs été fort bien identifiées en novembre 2013 dans l’étude de convergence qui a été menée entre l’Etat et la profession représentée par l’UFE, en partenariat avec les DREAL. Au total, 3 TWh qui pourraient être valorisés à travers les appels d’offres en cours de concertation pour développer de nouvelles installations sur des sites propices et compenser ainsi la diminution de la production hydroélectrique due à l’application des diverses réglementations environnementales. C’est d’autant plus nécessaire que la profession estime cette baisse à près de 2,2 TWh ! Il est donc vital d’enrayer, dès aujourd’hui, cette tendance dans une approche « coûts/bénéfices » équilibrée pour toutes les parties prenantes. Autrement dit, une approche qui d’un côté, prenne en compte l’enjeu économique que représentent les pertes d’énergie et leur impact sur le système électrique et de l’autre, intègre l’objectif de réduire au mieux l’empreinte environnementale.

Stockage et flexibilité

Aujourd’hui, le système électrique est confronté à plusieurs défis : le développement de nouveaux usages de l’électricité, la croissance des énergies renouvelables intermittentes, le décalage entre les moments où l’électricité est produite et ceux pendant lesquels elle est consommée. Ces évolutions engendrent des besoins accrus de flexibilité du système électrique qui, d’ici 2030, iront encore en s’accroissant. Parmi les solutions de flexibilité, il y a l’hydroélectricité. Elle présente un énorme avantage : pouvoir stocker l’énergie fatale issue du PV et de l’éolien, et être extrêmement flexible puisqu’actionnable quasi-immédiatement pour faire face à la variabilité rapide de ce type d’EnR. Mais compte tenu des délais pour construire de tels moyens de flexibilité, c’est dès maintenant qu’il faut anticiper en dotant la filière d’un modèle économique efficient et d’un cadre adéquat de développement en France. Souhaitons que la PPE le permette effectivement !

*Programmation pluriannuelle de l’énergie

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Électricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique, en passant par les opérateurs de stockage et des effacements, et du pilotage des consommations.

en savoir +

Evènements du secteur

30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite
24
mai 2024

REMOOVE 2024

lire la suite
30
mai 2024

Think Energies 2024 - Réindustrialisation & décarbonation des filières de...

lire la suite

Colloque UFE

10 Dec

Colloque 2024

Colloque de l’Union Française de l’Électricité

Le mardi 10 décembre 2024 se tiendra la prochaine édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris !

Je regarde le teaser sur YouTube

Evènements du secteur

  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite
  • 24
    mai 2024

    REMOOVE 2024

    lire la suite
  • 30
    mai 2024

    Think Energies 2024 - Réindustrialisation & décarbonation des filières de...

    lire la suite