Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

26 avril 2010

L’éolien en plein développement

edito: 26 avril 2010

Alors que l’éolien suscite parfois des prises de position qui relèvent plus de la passion que de la raison, la production d’énergie issue de cette source renouvelable a poursuivi sa progression en 2009, avec plus de 1 000 MW implantés, plaçant la France au 4ème rang européen en termes de capacités installées. A l’heure des débats sur «Grenelle 2» qui tend à encadrer encore plus drastiquement les implantations d’éoliennes à venir sur le territoire, les chiffres que viennent de publier conjointement le Syndicat des Energies Renouvelables, France Energie Eolienne et l’Ademe montrent que cette filière possède beaucoup d’atouts pour l’économie du pays.

Avec + 30% par rapport à 2008, la puissance installée en éoliennes a donc encore progressé l’an passé, même si elle enregistre un léger repli par rapport à l’évolution entre 2007 et 2008 (+38%).

Cependant, si le nombre moyen d’éoliennes installées tend désormais à se stabiliser, il est à noter que les engins sont, eux, beaucoup plus puissants, avec une augmentation de + 20 KW par éolienne par an depuis ces trois dernières années.

L’implantation géographique des éoliennes est, par ailleurs, très variable selon les régions. Ainsi, par exemple, la Bretagne, la Picardie et la Lorraine forment le trio de tête en termes d’unités installées. Mais certaines régions, comme le Nord et le Nord Est, affichent aujourd’hui un accroissement soutenu de leur parc.

Un enjeu industriel et social

Selon l’Ademe, l’éolien représente en France près de 10 000 emplois, directs ou indirects, en 2009. Un chiffre qui pourrait s’élever à 17 000 d’ici 2012 si les objectifs du Grenelle sont respectés. La France s’est en effet engagée à atteindre 23% d’énergies renouvelables dans sa consommation d’énergie primaire d’ici 2020. Concrètement, cela signifie, à cet horizon, l’installation de 25 000 MW. Au-delà de l’enjeu environnemental, c’est donc là un marché qui est loin d’être négligeable sur le plan industriel et de l’emploi.

Selon l’étude menée par Cap Gemini pour le compte du SER, de FEE et de l’Ademe, le marché de l’éolien représentera, pour la France, 20 à 30 milliards d’euros sur les dix prochaines années. Des chiffres dont il faut tenir compte. Ainsi, les entreprises françaises qui oeuvrent d’ores et déjà dans la métallurgie, la fonderie, l’électronique, le génie électrique, les services industriels disposent d’atouts indéniables sur le marché industriel de la sous-traitance des grands composants éoliens, tant sur le territoire national qu’à l’export. A l’heure où il est urgent de réindustrialiser la France pour créer de l’emploi, encourager ce genre de filière dynamique, à fort potentiel, est à considérer attentivement.

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite