Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

28 septembre 2009

L’électricité, filière d’excellence pour l’Emprunt National

edito: 28 septembre 2009

Le chantier lancé par le Président de la République sur l’Emprunt National est au cœur des débats économiques puisque destiné à promouvoir les filières d’excellence française pouvant contribuer à la relance économique. A ce titre, l’électricité sera, sans aucun doute, un des vecteurs principaux de solutions d’avenir performantes.

L’électricité sera au cœur du passage de la croissance traditionnelle à la croissance verte. En effet, grâce à son industrie électrique d’origine hydro-nucléaire, la France dispose, d’ores et déjà, d’un bon bilan écologique en termes d’émissions de gaz carbonique, comparé à celui de ses voisins européens. L’objectif ambitieux de la France dans le domaine des Energies Renouvelables, du développement de l’EPR, de la modernisation du parc thermique à flamme, doit, comme le propose l’UFE dans son scénario «Vision 2020», s’accompagner de transferts d’usages des énergies fossiles (fioul) vers l’électricité et d’une réduction des consommations de pointe. Dans ces conditions, la filière électricité peut contribuer à réduire les émissions de carbone de la France de 40 Mt, sur un total de 400 Mt, c’est à dire la moitié de l’engagement carbone des «3 fois 20» du Grenelle Environnement.

Une filière d’excellence

C’est en capitalisant sur cet «avantage compétitif carbone» que l’électricité peut développer une position d’excellence mondiale dans de nombreux secteurs de la filière, depuis la production jusqu’à l’ensemble de ses utilisations. Tout au long de la chaîne, la filière est source d’innovations technologiques pérennes, de compétitivité et d’emplois. C’est le cas avec les nouvelles sources de production: éolien, solaire, biomasse… qui utiliseront l’électricité comme vecteur de «mise à disposition» de l’énergie. C’est aussi le cas avec le développement de nouvelles formes de production: les grands systèmes centralisés se verront complétés par la montée en puissance de nouvelles formes de production, très décentralisées (solaire, éolien, biomasse…), connectées ou non aux réseaux publics, et dans tous les cas appelant de nouvelles modalités de couplage et d’optimisation entre systèmes centralisés et systèmes locaux. De même, l’essor de nouvelles formes de régulation et de pilotage au service d’une efficacité énergétique accrue, les nouvelles technologies dites propres (CleanTech, non émettrices de Gaz à Effet de Serre) de production d’électricité et de consommation font appel à des compétences industrielles qui permettront à la France d’occuper une place de leader.
C’est parce que l’électricité sera au cœur de l’économie verte du futur que l’UFE s’associe, par ailleurs, avec 35 autres grandes fédérations professionnelles et scientifiques de l’énergie, du numérique et de l’électronique, à une démarche originale:
le lancement du site www.emprunt-national-2010.fr
pour accompagner les réflexions de la Commission JUPPE-ROCARD.

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

16
oct 2023

Gazelec 2023

lire la suite
13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur