Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

03 juillet 2009

La R&D, au cœur des enjeux climatiques

edito:3 juillet 2009

«Malgré la crise financière et économique actuelle, nous devons rester centrés sur nos deux grands enjeux: la lutte contre le changement climatique et la sécurité d’approvisionnement.»

C’est ainsi que s’exprimait Didier Houssin, Directeur à l’Agence Internationale de l’Energie à l’occasion de la convention annuelle d’EURELECTRIC, à Bucarest, le 15 mai dernier. L’atteinte de ces objectifs passera par un surcroît d’investissements et par l’innovation.

Présentant les différents scenarii de l’AIE pour stabiliser les émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère d’ici 2030, Didier Houssin a rappelé qu’à ce même horizon, 40% de l’électricité devraient être issus des énergies renouvelables. De fait, l’essor de ces dernières, la diversité de leur approvisionnement, mais aussi la nécessité de moderniser les parcs de centrales actuelles, signifient un besoin urgent d’accroître les investissements, en particulier en matière de stockage d’énergies, de développement et de flexibilité des réseaux. Didier Houssin a, par ailleurs, souligné que 50% de réduction des émissions de CO2 proviendront avant tout de l’amélioration de l’efficacité énergétique, de procédés comme la capture et le stockage de CO2, et du rôle incontournable de l’énergie nucléaire dans le mix énergétique mondial. «Une révolution énergétique est indispensable» a-t-il résumé en fin d’intervention. Il est clair que la «révolution» doit se faire à plusieurs niveaux: avant tout en matière de comportements individuels et collectifs bien entendu. Mais dans cette démarche, l’apport de la Recherche et du Développement afin de favoriser les innovations technologiques sera déterminant.

Le soutien de la Commission Européenne

En ce sens, la Commission Européenne va financer, notamment, au travers de son 7ème Programme Cadre de R&D, trois partenariats de recherche public/privé à forte composante énergétique. Ces initiatives, programmées par la Commission Européenne fin 2008 au titre du Plan de Relance Economique et approuvées par le Conseil Européen en décembre dernier dans le but de soutenir des secteurs particulièrement affectés par la crise économique et financière, agiront en faveur de la recherche sur les véhicules non polluants, l’efficacité énergétique et la modernisation technologique industrielle. Ainsi, l’initiative européenne en faveur des véhicules «verts», avec une enveloppe budgétaire prévisionnelle de 5 milliards d’euros, couvrira un large spectre de recherches en matière de technologies, d’infrastructures énergétiques «intelligentes» indispensables à l’utilisation des énergies renouvelables dans les transports, à la sécurité et au flux de trafic. Parmi les différents axes de recherches qui seront financés: le bio méthane, l’hydrogène, mais aussi l’ensemble des véhicules électriques et hybrides.

L’exemple du véhicule électrique

Dans son étude «Défi climatique, nouveaux enjeux électriques»* présentée lors de son Colloque Annuel le 26 mai dernier*, l’UFE souligne les enjeux du véhicule électrique avec une hypothèse «raisonnable» de 920 000 VE ou VHR en 2020 et 5 M en 2030. Lors de la table ronde rassemblant trois grands constructeurs – TOYOTA, PSA et RENAULT – Ygor CZERNY, Directeur des Transports Electriques d’EDF a rappelé que désormais «tous les constructeurs entrent dans une nouvelle ère du transport automobile, se mobilisant dans la construction de véhicules puisant leur énergie dans l’électricité. Dans un contexte pourtant morose, le secteur automobile connaît un élan optimiste et la course à l’innovation est perçue comme une solution à la sortie de crise. L’engouement du public pour les voitures électriques et rechargeables apparaît en parallèle de la prise de conscience d’une mobilité durable et responsable». De fait, TOYOTA, se fixe, dès 2010, l’objectif de vendre un million de véhicules hydrides par an. PSA, leader du véhicule électrique avec 10 000 véhicules commercialisés à ce jour, mutualise désormais ses coûts de développement avec MITSUBISHI pour proposer, dès 2010 aussi, un véhicule urbain. Quant à RENAULT, un véhicule de masse 100% électrique est prévu pour 2011 avec systèmes de location de batteries. Parallèlement aux innovations technologiques des constructeurs, c’est désormais les incidences directes sur la charge électrique des réseaux qui sera déterminante dans l’essor de ces véhicules. Une problématique parfaitement exprimée par Benoît THOMAZO, Directeur Régulation d’ERDF: «le problème qui nous préoccupe le plus est de savoir quel type de charge sera retenu pour les véhicules électriques ou hybrides de demain .En effet, plus il y a de dispositifs de charge rapide, voire très rapide, plus il faudra de puissance et plus les raccordements seront chers. En revanche, s’il s’agit de raccorder des dispositifs de charge normale (quelques heures) le réseau actuel est presque suffisant. Ainsi, les conséquences sur le réseau devront être évalués en fonction des temps de chargement souhaités.». Dans la démarche globale de lutte contre les émissions de GES, il est donc indispensable d’envisager, dès à présent, que la majorité des véhicules soit rechargée la nuit, en base, quand le système émet de moins d’émissions de carbone.

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite