Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

01 juillet 2008

Grenelle Environnement : atteindre les objectifs grâce à l’électricité

edito: juillet 2008

Alors que s’ouvre la «Semaine des Energies Renouvelables, du Bâtiment et de la Maîtrise de l’Energie» au CNIT de Paris, sous le triple patronage du SIREME, de l’ADEME et du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du territoire, l’UFE fait le point sur la place des énergies renouvelables face aux enjeux du Grenelle et du Paquet Climat-Energie européen.

Le Grenelle Environnement français, comme le Paquet Climat Energie européen, fixent des objectifs extrêmement ambitieux en termes de lutte contre le changement climatique, de développement des énergies renouvelables et d’amélioration de l’efficacité énergétique. L’UFE – qui rassemble l’ensemble des producteurs, transporteurs et distributeurs d’électricité en France, dont le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) – qui organise précisément, cette année, son Colloque au cours de la Semaine des Energies Renouvelables, du Bâtiment et de la Maîtrise de l’Energie – approuve pleinement ces orientations.

Le rôle incontournable de l’électricité

Au delà de l’indispensable amélioration de l’efficacité énergétique, l’atteinte des fameux «3X20», notamment en ce qui concerne les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), passera par une place accrue de l’électricité dans le futur. L’électricité sera, en effet, le vecteur essentiel d’une croissance plus verte, c’est à dire produisant moins de CO2, et créant les indispensables relais de développement pour la France et l’Europe.

Nouveaux usages et maîtrise de l’énergie

Concrètement, l’industrie électrique va contribuer de deux façons complémentaires aux objectifs environnementaux:
► La consommation imputable aux usages existants va diminuer sous l’effet d’actions de maîtrise de l’énergie (MDE) auxquelles les électriciens eux-mêmes contribuent directement par leurs conseils et offres de service. L’industrie électrique oeuvrera également à la maîtrise des usages au développement récent dont la demande va croissant, comme la climatisation. Les économies d’électricité que l’on peut ambitionner sont de l’ordre de quelques dizaines de térawatt-heures.
► De nouveaux usages vont apparaître, qui permettront de substituer de l’électricité faiblement carbonée à des consommations d’énergie fossile très émettrices, souvent en consommant moins d’énergie finale. A l’horizon 2020, le volume probable de ces nouveaux usages est également d’au moins quelques dizaines de térawatt-heures.

Les énergies renouvelables au cœur des enjeux

Toute l’électricité produite à partir d’une source renouvelable – l’hydraulique, qui, à lui seul, représente 95% des énergies renouvelables électriques françaises, l’éolien, le photovoltaïque, la biomasse – est incontournable, car elle n’entraîne, par définition, aucune émission de gaz à effet de serre. L’UFE approuve donc complètement l’objectif de donner une place importante aux énergies renouvelables dans le bouquet énergétique, d’une part, pour répondre aux enjeux de la lutte contre le changement climatique, et d’autre part, pour renforcer la sécurité d’approvisionnement énergétique.

Faciliter leur développement

Pour l’UFE, développer plus encore les énergies renouvelables repose sur 5 axes prioritaires:
► une volonté politique forte et durable pour surmonter les obstacles et faire face à un calendrier tendu;
► une simplification des procédures administratives, notamment en matière de raccordement, pour accélérer le développement des réseaux nécessaires à l’intégration des énergies renouvelables;
► faciliter l’investissement: prévoir et faire accepter le financement des renforcements de réseaux électriques, mettre en place des procédures efficaces d’incitation à développer les énergies renouvelables décentralisées et réparties;
► mobiliser les ressources naturelles telles que la biomasse;
► et enfin, prévenir les goulots d’étranglement dans les matières premières ou les qualifications, de façon à disposer de tous les matériels et équipements nécessaires au rythme voulu.

Lorsque l’Europe et la France se fixent un objectif ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20% en 2020, il faut être conscient que celui-ci ne peut être atteint qu’avec une augmentation de toutes les énergies renouvelables. Le développement des ENR constitue une opportunité de développement d’une filière créatrice d’emplois et contribue à maintenir en France un bouquet électrique très peu carboné, et ce d’autant qu’il saura préserver la compétitivité du kWh électrique.

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite