Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

30 mai 2011

Etes-vous « Smart » ?

Edito: 30 mai 2011

«Smart»: un mot qui fait désormais partie de notre quotidien avec la révolution des smart phones et autres tablettes interactives qui multiplient, de manière simple, les possibilités d’interaction . Et l’électricité n’échappe pas à ce mouvement de fond. La nécessité de maîtriser la consommation, la multiplication des moyens de production décentralisés obligent à repenser tout la logique des réseaux de distribution: hier centralisés, ils doivent devenir interactifs; hier muets, ils doivent devenir communicants. D’ores et déjà, le «smart meter» est prêt. Il sera la première pierre au nouvel édifice des «smart grids». Avec son projet Linky, la France entre dans l’ère de la flexibilité et de la communication entre producteurs, gestionnaires de réseaux et consommateurs. Une petite révolution qui intéresse beaucoup de pays…

L’une des conséquences indirecte, mais majeure, du Paquet Energie-Climat européen et du Grenelle de l’Environnement français, c’est leur impact sur le système électrique dans son ensemble. Pour lutter activement, sur tous les fronts, contre le réchauffement climatique, c’est une véritable mutation de société qui va s’opérer dans les dix prochaines années avec, notamment, la nécessité de mieux maîtriser et optimiser l’interaction entre consommation et production, l’essor des énergies renouvelables dans la production globale d’énergie, le développement des voitures électriques, ou bien encore la construction de bâtiments à énergie positive.

Une gestion dynamique des flux

Le point commun de toutes ces évolutions, c’est leur aspect décentralisé, et son impact direct sur les réseaux d’électricité. Car, où qu’elles se trouvent, les ENR doivent pouvoir être raccordées, les véhicules électriques doivent pouvoir se recharger, les bâtiments doivent pouvoir gérer leur consommation en cohérence avec la production des grosses centrales, très centralisées. En clair, on va vers une multiplicité des points d’injection d’énergie sur l’ensemble du territoire et vers le traitement d’énormes volumes d’informations, aussi bien à l’amont qu’à l’aval de la chaîne électrique. Ce qui signifie que le réseau doit être en capacité de gérer, de façon très flexible et réactive, cette démultiplication des flux nés de ces nouveaux usages électriques…histoire de s’éviter un «black out» magistral, comme certains pays en connaissent faute d’adaptation de leur système électrique.

Linky, c’est quoi?

C’est cette mutation induite par l’essor d’une production diffuse qu’a voulu anticiper la France à travers le projet Linky, a ainsi expliqué Michèle Bellon, le Président d’ERDF, en ouverture de la table ronde consacrée au Smart Metering qu’animait, mardi dernier, Robert Durdilly, lors du colloque Smart Grids 2011. Fruit de plusieurs années de recherche, ce compteur communicant est tout d’abord une innovation technologique. Basé sur un logiciel multi protocoles (une première mondiale!), il est interopérable, quel que soit le fournisseur d’énergies, et totalement évolutif puisque toutes les améliorations dans le temps seront intégrables par téléchargement, sans avoir à changer de matériel. D’ores et déjà, il permet, entre autre, les relèves à distance, plusieurs fois par an, sur la base des consommations réelles et non plus estimées. Un vrai «plus» pour le consommateur qui, en fonction de l’évolution de ses besoins, pourra les notifier et les faire intégrer sans avoir à se déplacer ou à attendre …un certain temps! Mais surtout, Linky est la première pierre à l’édifice de la maîtrise de l’énergie. Tout simplement parce que lorsqu’on sait précisément ce que l’on consomme et combien ça coûte (selon l’heure et l’usage), on devient un consommateur bien plus avisé.

Un projet industriel et social pour la France

«A partir d’une Directive européenne, la France a finalement fait les bons choix en termes de protocoles techniques, et dispose aujourd’hui d’un produit le plus moderne au monde» a déclaré Michèle Bellon. Le fait est que de nombreux pays et opérateurs étrangers s’intéressent fortement au projet Linky dont la période d’expérimentation, qui vient de s’achever, s’avère positive. Pour l’industrie française, c’est une véritable opportunité de développer et d’exporter une expertise qui confère à notre pays une longueur d’avance et une source d’emplois pérennes. Ne boudons donc pas notre plaisir …

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite