Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

14 septembre 2009

Capture et stockage de CO2 : la délicate question du financement

edito: 14 septembre 2009

L’un des enjeux majeurs de la lutte contre le changement climatique est de parvenir à réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre dans les toutes prochaines années. Face à des pays comme la Chine ou l’Inde qui recourent fortement aux énergies fossiles et, en particulier, au charbon, le développement de technologies capables de capter et stocker les émissions de CO2 s’avère indispensable. Si ces technologies existent déjà potentiellement, la question de leur financement pour un déploiement à grande échelle est centrale.

La capture et le stockage de CO2 sont, en effet, un des moyens les plus prometteurs dans la lutte contre les Gaz à Effet de Serre (GES). Captées à partir des centrales, les émissions sont transportées et enfouies profondément dans le sous-sol. Aujourd’hui, plusieurs technologies de CCS (Carbon Capture and Storage) sont envisagées et afin de favoriser leur développement, l’UE a prévu le financement d’un certain nombre de projets démonstrateurs dans le cadre de son Plan de Relance Economique. De même, au travers du système européen ETS* et de la «Réserve Nouveaux Entrants», une autre voie de financement est possible dont les modalités sont actuellement en cours de discussion à Bruxelles. A priori, tout projet de démonstrateur de CCS peut bénéficier du double financement.

Toutefois, ce double financement serait plafonné à hauteur de 50% des coûts réels, ce qui, compte tenu des enjeux financiers, risque, au final, de produire l’effet inverse à celui escompté: peu de projets dans trop peu de pays.

Soutenant la démarche de la Commission européenne en faveur du financement de démonstrateurs CCS, les industriels électriques, par la voie d’EURELECTRIC, ont d’ores et déjà attiré son attention sur ce risque. Dans une recommandation, la profession demande une définition claire des coûts éligibles qui prenne en compte l’intégralité des coûts opérationnels ainsi que des investissements en capitaux. Enfin, EURELECTRIC milite pour une approche en deux temps concernant l’octroi des financements, avec deux appels à projets successifs (une première étape pour des projets opérationnels en 2015 et une seconde pour 2017), ce qui permettrait d’assurer une continuité dans le soutien communautaire aux projets de démonstration.

*Emissions Trading Scheme

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite