Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

15 décembre 2014

Bientôt l’hiver : les effacements peuvent aider le système électrique

arton631

A chaque hiver revient toujours la même question : allons-nous pouvoir faire face à d’éventuels pics de froid et à des pointes record d’électricité en termes de puissance appelée (GW) ? Si, a priori, la saison qui vient ne devrait pas poser de grosses difficultés pour l’équilibre du système électrique, les perspectives pour les années à venir sont nettement moins réjouissantes. En cause, un modèle de marché qui, malgré la maîtrise de la demande en énergie, voit une croissance constante et forte de la demande de puissance en pointe. C’est le principal risque pour la sécurité d’alimentation électrique du pays à moyen terme, qu’il faudrait anticiper dès à présent. Les solutions sont là ; il suffirait de presque rien…juste la volonté de les mettre en œuvre.

Comme toujours en matière de sécurité du système électrique, tout est question d’anticipation du risque de rupture de la sécurité d’approvisionnement. Et de bonne identification de ce risque : celui de manquer de puissance à la pointe. La règle d’or en électricité est, en effet, que l’offre de puissance soit toujours égale à la demande de puissance. Pour cela, certaines centrales sont mises en route quelques heures par an pour assurer cet équilibre. Pour cela aussi, certains clients acceptent d’appeler moins de puissance pendant cette période délicate : cela s’appelle des effacements, de puissance, et non d’énergie. Avec son système de tarification publique très performant, la France a d’ailleurs été pionnière en ce domaine depuis plusieurs dizaines d’années.

Mais les choses se transforment. Les tarifs pour les entreprises vont disparaître ; avec eux les incitations à l’effacement. Par ailleurs, le parc de production a entamé une mutation profonde avec l’essor des énergies renouvelables. Mais celles-ci ne produisent pas forcément lors des périodes où l’on a le plus besoin de cette puissance (le soir entre 19-21h, ou bien quand il fait froid et qu’il n’y a pas assez de soleil et peu de vent). C’est précisément la sonnette d’alarme que tire l’UFE depuis des années en pointant la nécessité de faire évoluer l’organisation et le fonctionnement du marché de l’électricité. Celui-ci doit en effet absolument délivrer les signaux économiques qui garantissent la réalisation des investissements dans les capacités de production, d’effacement ou de stockage qui assureront l’équilibre, en puissance, du système et, donc, le bon niveau de sécurité souhaité pour ne pas subir pas un black-out.

Une obligation de capacité pour responsabiliser chacun

C’est ce que l’on appelle « l’obligation de capacité » qui vise précisément à assurer cet équilibre en puissance du système électrique sur le moyen terme, à savoir sur un horizon de 5 à 7 ans. C’est un indispensable complément du marché de l’énergie actuel. L’obligation de capacité, dont la mise en œuvre effective est attendue pour l’hiver 2016-2017, est un moyen de responsabiliser les acteurs du système, producteurs, certes, mais aussi consommateurs (via les effacements) et de les faire contribuer à l’équilibre du système, en puissance, en les rémunérant pour cela.

Une obligation de capacité qui intègre toutes les technologies

Telle qu’elle a été conçue, l’obligation est donc, par construction, totalement neutre et vise toutes les capacités technologiques – qu’elles soient de production, d’effacement ou de stockage – de façon équitable, sur la seule base de leur contribution physique à la sécurité d’approvisionnement. Les effacements, en particulier, sont encouragés car ils ont un rôle utile à jouer dans l’équilibrage du système électrique. La logique de l’effacement est essentielle : c’est l’appel de puissance qui s’efface, pour éviter d’actionner de nouveaux moyens de production, ou, demain, pour pallier à la variabilité de la production des ENR. En effet, en modérant ponctuellement la consommation d’un certain nombre de clients, les effacements peuvent permettre de contribuer à la préservation de l’équilibre instantané entre la consommation et la production d’électricité, en puissance. Ils participent ainsi à la sécurité d’approvisionnement de long terme, au même titre que des capacités de production. Au-delà, alors qu’une part de plus en plus importante de l’électricité consommée en France va être produite grâce aux énergies renouvelables, les effacements seront sans doute, à l’avenir, un atout précieux pour favoriser l’intégration des éoliennes et des centrales solaires dans le système électrique français. Pour appuyer la volonté des pouvoirs publics de soutenir une filière non mature, et le temps qu’elle se développe, l’UFE propose de prévoir un modèle basé sur les fondamentaux du système électrique, à savoir la valeur capacitaire des effacements, un modèle qui soit « sain », autrement dit sans subvention cachée ou transfert entre acteurs du système électrique, et un modèle transitoire, qui évolue en tenant compte du degré de maturité du secteur et des dispositifs pérennes mis en place pour assurer la sécurité d’approvisionnement à partir de l’hiver 2016-2017.

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite
24
mai 2024

REMOOVE 2024

lire la suite
30
mai 2024

Think Energies 2024 - Réindustrialisation & décarbonation des filières de...

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite
  • 24
    mai 2024

    REMOOVE 2024

    lire la suite
  • 30
    mai 2024

    Think Energies 2024 - Réindustrialisation & décarbonation des filières de...

    lire la suite