• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 27/11/2015 au 30/11/2015

Actualité économique et industrielle
L’AGENCE INTERNATIONALE DE L’ÉNERGIE ANNONCE TROIS SOLUTIONS POUR FINANCER LA TRANSITION
Pour l’AIE, l’investissement vert de lutte contre le changement climatique pourrait se chiffrer à 13 500 milliards de dollars pour le monde entier entre 2015 et 2030. L’Agence internationale de l’énergie présente alors trois leviers à actionner pour financer la transition énergétique : l’abaissement des coûts bas carbone pour rendre les ENR plus compétitives, le financement d’une partie des investissements par l’Etat et/ou par l’Europe et un prix élevé du carbone émis en raison des dégâts produits sur l’environnement.
Le Monde du 24/11/2015
Actualité économique et industrielle
EDF ET LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
« EDF est engagé depuis toujours dans la lutte contre le changement climatique, grâce à un mix énergétique à 98 % sans CO2. Nous sommes déjà le leader européen des énergies renouvelables, nous allons accélérer leur développement en passant de 28 GW de capacités installées dans le monde à plus de 50 GW en 2030. Pour cela, nous pouvons encore optimiser l’utilisation du parc hydraulique existant. Nous allons aussi lancer le développement de l’éolien offshore et nous serons les premiers à mettre en service des parcs au large des côtes françaises. Enfin, nous répondons aux appels d’offres pour des parcs de fermes solaires dans le sud du pays. Nous menons bien d’autres projets ailleurs en Europe et dans le monde. Le développement des énergies renouvelables associé à une production nucléaire stable et sûre, est le moyen de parvenir à un nouvel équilibre du
mix de production d’EDF, véritable atout de la transition énergétique et de la lutte contre le changement climatique. » exprime Jean-Bernard Levy
La Depeche du 27/11/2015
Actualité économique et industrielle
LES ENTREPRISES FRANÇAISES S’ENGAGENT POUR LE CLIMAT
Dans la dernière ligne droite avant la COP21, 39 groupes français, parmi lesquels EDF, Engie, Areva et Total, ont publié ce 26 novembre une note détaillant leur engagement dans la lutte contre le changement climatique à l’horizon 2020. En l’espèce, les entreprises prévoient « au moins 45 Mds€ d’investissements industriels et de R&D dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et d’autres technologies bas carbone, et au moins 80Mds€ de financement pour des projets contribuant à la lutte contre le changement climatique ». Elles soutiennent par ailleurs l’établissement de mécanismes de tarification du carbone afin d’inciter efficacement les acteurs économiques à prendre en compte les émissions de GES liées à leurs activités.
Contexte du 27/11/2015
Actualité économique et industrielle
COP 21 : LA MOBILISATION DU SECTEUR FINANCIER
Les banques françaises encadrées par la Fédération Bancaire Française partenaire officiel de la COP 21, se mobilisent pour la transition énergétique. De nouveaux engagements ont été pris par le secteur notamment l’investissement de 17.5 milliards de dollars dans les obligations vertes, qui sont destinées à financer des projets ayant un bénéfice pour l’environnement. Les banques françaises souhaitent aussi s’impliquer dans l’épargne verte des particuliers en leur proposant un livret de développement durable ou encore des financements à taux zéro pour des projets de rénovation énergétique des ménages.
La correspondance économique du 25/11/2015
Actualité économique et industrielle
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE TRANSFORME CERTAINS MÉTIERS
Selon l’Afpa-Association nationale pour la formation professionnelle des adultes- la transition énergétique impacterait un métier sur deux dans le domaine du bâtiment avec les métiers de rénovation et d’isolation, du transport notamment les réseaux de recherches électriques pour les voitures, ou encore dans le domaine de l’énergie et de l’industrie. A cette occasion, l’AFPA offre une cinquantaine de modules de perfectionnement pour aider les salariés à s’adapter à leurs nouvelles contraintes de travail.
l'entreprise.com du 25/11/2015
Actualité économique et industrielle
BNP PARIBAS COMPTE INVESTIR 15 MILLIARDS D’EUROS DANS LE FINANCEMENT DES ENR EN 2020
Ce 20 novembre, BNP Paris a annoncé vouloir consacrer 15 milliards d’euros au financement des énergies renouvelables (EnR) en 2020. Par ailleurs, le groupe a exprimé son souhait de ne plus financer l’extraction de charbon à partir de projets miniers ou de sociétés minières sans stratégie de diversification, de soutenir davantage les entreprises productrices d’électricité possédant une stratégie de réduction de la part de charbon dans leur production, et d’intégrer pleinement la composante climatique dans les projets qu’il soutient.
Enerpresse du 24 novembre 2015
Enerpresse du 24/11/2015
Actualité économique et industrielle
LES ENTREPRISES FRANÇAISES S’ENGAGENT POUR LE CLIMAT
Dans la dernière ligne droite avant la COP21, 39 groupes français, parmi lesquels EDF, Engie, Areva et Total, ont publié ce 26 novembre une note détaillant leur engagement dans la lutte contre le changement climatique à l’horizon 2020. En l’espèce, les entreprises prévoient « au moins 45 Mds€ d’investissements industriels et de R&D dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et d’autres technologies bas carbone, et au moins 80Mds€ de financement pour des projets contribuant à la lutte contre le changement climatique ». Elles soutiennent par ailleurs l’établissement de mécanismes de tarification du carbone afin d’inciter efficacement les acteurs économiques à prendre en compte les émissions de GES liées à leurs activités.
Contexte du 27/11/2015
Actualité Européenne
LE CONSEIL EUROPÉEN ADOPTE SES CONCLUSIONS SUR LE SYSTÈME DE GOUVERNANCE DE L’UNION DE L’ÉNERGIE
Réunis en Conseil « Transport, Télécommunications et Energie », les représentants des gouvernements des 28 Etats-membres ont adopté ce 26 novembre les conclusions sur le système de gouvernance de l’Union de l’énergie. Ce système s’appuiera sur les futurs plans nationaux énergie-climat, que les pays européens doivent finaliser avant la fin 2019, sur les dialogues entre la Commission européenne et les Etats-membres, et sur le suivi des politiques mises en place à partir d’indicateurs-clé. Des mesures supplémentaires pourront être nécessaires si un écart entre l’objectif européen de 27% et les objectifs nationaux de déploiements des renouvelables perdure malgré les plans nationaux, ou leur révision. Les Ministres européens souhaitent en effet établir un système sûr et fiable grâce à une planification à long-terme. Ils se sont également entretenus sur
la nouvelle architecture du marché de l’énergie ainsi que la nouvelle donne pour les consommateurs, et ont adopté une première « orientation générale » sur la réforme de la Directive relative à l’étiquetage de l’efficacité énergétique.
Conseil de l’Union européenne du 26/11/2015
Actualité Européenne
AKUO ENERGY ET LA BEI ANNONCENT UN PROGRAMME D’INVESTISSEMENT COMMUN DE 329 MILLIONS D’EUROS
Le producteur français d’énergies renouvelables Akuo Energy et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont annoncé ce 20 novembre le lancement d’un programme d’investissement estimé à 329 millions d’euros, la BEI pouvant mettre à disposition près de 50% du total de l’investissement via une ligne de crédit mise à disposition. Ce programme inclut 9 projets de centrales électriques d’énergies renouvelables sous contrôle d’Akuo Energy en France, avec un premier volet de 5 projets qui sera structuré par Natixis Energeco. La BEI, BNP Paribas et l’agence française d’analyse des entreprises Vigeo ont par ailleurs annoncé le lancement de Tera Neva, une nouvelle initiative d’investissement durable et « climatiquement responsable » d’une enveloppe totale de 500 millions d’euros.
Enerpresse du 24/11/2015
Actualité Européenne
ACCORD COMMUN ENTRE LA FRANCE, LE PORTUGAL ET L’ESPAGNE SUR LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE
La France, le Portugal et l’Espagne ont signé un accord ce 23 novembre visant à développer l’usage de l’électricité dans les transports et le déploiement d’un réseau d’infrastructure franco-ibérien de charge pour les véhicules électriques. L’accord prévoit notamment l’installation de bornes de recharge rapide grâce à des solutions d’interopérabilité entre les systèmes et les services de recharge ; ce projet étant réalisable d’ici deux ans selon le président de l’Avere-France J. Beretta. 200 bornes devraient être installées en 2016. Le document précise une série de propositions pour le déploiement de la mobilité électrique, dont la poursuite des politiques de soutien à la demande, le développement d’infrastructures de recharges publiques, l’élaboration de campagnes de sensibilisation ou encore le déploiement de corridors internationaux
de bornes de recharge similaires.
Enerpresse du 27/11/2015
Actualité Européenne
IRENA APPELLE À DOUBLER LA PART DES RENOUVELABLES D’ICI 2030
Dans un rapport publié ce 23 novembre, l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) a indiqué qu’un doublement de la part des renouvelable dans la consommation énergétique finale d’ici 2030 serait nécessaire pour préserver le climat. En complément des efforts à faire dans l’efficacité énergétique, ce doublement permettrait de maintenir l’augmentation moyenne de la température mondiale en-dessous du seuil des 2°C. L’Agence précise également dans son rapport que de bonnes politiques en matière d’énergies renouvelables permettraient de créer près de 24 millions d’emplois dans le monde d’ici 2030.
Contexte du 25/11/2015
Actualité Européenne
SPIE PUBLIE UNE ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE PARMI LES EUROPÉENS
Spécialisé dans les services techniques pour l’énergie et les communications, le groupe Spie a publié ce 24 novembre une étude sur la perception qu’ont les Européens de l’efficacité énergétique et de la COP21. L’étude indique notamment que la majorité des Français (68%), des Belges (68%) et des Néerlandais (60%) ont entendu parler de l’efficacité énergétique, un tiers demeurant peu familier de cette notion. L’étude précise que l’efficacité énergétique est principalement associée à l’isolation, et plus rarement à l’énergie solaire, les équipements à basse consommation et aux appareils de gestion de l’énergie.
Enerpresse du 27/11/2015

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.