• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 01/09

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Calendrier de la rentrée : loi de transition énergétique

Usine Nouvelle
du 28/08/2014

Présenté par Ségolène Royal fin juillet en Conseil des ministres, le projet de loi sur la transition énergétique sera étudié en septembre par une commission spéciale de députés issus des commissions des affaires économiques et du développement durable. Le texte passera devant l’Assemblée nationale début octobre. Ségolène Royal espère un vote avant fin 2014.

> France stratégie : y a-t-il une place pour l'hydrogène dans la transition énergétique ?

http://www.strategie.gouv.fr/publications/y-t-une-place-lhydrogene-tra
du 26/08/2014

Depuis le XIXe siècle, l’hydrogène fait rêver par ses propriétés énergétiques et environnementales, mais les défis à relever sont nombreux pour que ce gaz puisse pénétrer dans notre quotidien : sa production décarbonée reste très chère et sa forte explosivité rend son utilisation délicate. Dans une note publiée mardi 26 août, France Stratégie formule trois propositions pour que l’hydrogène puisse faire partire du mix énergétique dans le futur : poursuivre la R&D sur les électrolyseurs et les piles à combustible avant d’envisager un déploiement effectif ou expérimental, évaluer l’impact de solutions hydrogène en examinant les conséquences économiques sur les autres filières (gaz, électricité, carburants) et prendre en compte les enjeux de sûreté.

> Ségolène Royal à Civaux : « le nucléaire en complément du renouvelable »

Lener Geek
du 26/08/2014

« La transition énergétique par la croissante verte redéfinit positivement le rôle de l’énergie nucléaire en complément de l’énergie renouvelable et des économies d’énergie » a déclaré la ministre lors de sa visite de la centrale nucléaire de Civaux. Une énergie nucléaire qui constituera toujours le cadre permettant à la France « d’aborder sereinement la transition énergétique » a-t-elle ajouté.

> Ségolène Royal maintenue à l'Energie : les professionnels satisfaits

Enerpresse
du 28/08/2014

Interrogés par Enerpresse, l’UFE, le SER et FEE sont sur la même tonalité. « Nous sommes satisfaits de la continuité dans les affaires à la veille du passage du projet de loi sur la transition énergétique au Parlement », souligne Audrey Zermati, déléguée générale adjointe de l’Union française de l’électricité (UFE). Au Syndicat des énergies renouvelables (SER), on est même « extrêmement soulagé » qu’il n’y ait pas eu de changement de ministre, Jean-Louis Bal mettant en avant le « besoin important de stabilité » face au contexte économique très tendu. Sans nager dans l’euphorie, le président du SER met en regard le travail engagé depuis l’arrivée de Mme Royal au MEDDE et notamment « le dialogue constructif » qu’il a pu engager avec la ministre. Satisfaction également à France Energie Eolienne (FEE), qui par la voix de son président, Frédéric Lanoë, rappelle « le soutien » de Mme Royal à l’éolien et souligne « la bonne dynamique de travail » engagée depuis son arrivée au MEDDE.

Actualité Européenne

> Conseil Européen du 30 août : Mogherini aux Affaires Etrangères, Tusk Président du Conseil


du 01/09/2014

Les Chefs de gouvernement des Etats membres se sont retrouvés ce Samedi 30 aout à Bruxelles pour finaliser la répartition des « Top jobs » restants, avant d’entamer cette nouvelle législature 2014-2019 au grand complet. Succédant à Herman Von Rompuy, Donald Tusk, actuel premier ministre polonais, prendra la tête du Conseil Européen à partir du 1er décembre 2014 pour un mandat de 2 ans ½. Federica Mogherini, actuelle Ministre des Affaires étrangères italienne, devient la nouvelle "Madame PESC" succédant ainsi à Catherine Ashton, et prendra ses fonctions en même temps que la nouvelle Commission Européenne, qui doit d’abord être soumise au vote d'approbation du Parlement Européen.

> Désaccords en Allemagne sur le coût de la transition énergétique

Euractiv
du 26/08/2014

Un rapport de la Cour des Comptes allemande, publié au début du mois, dénonce la « désorganisation, le coût et l’incohérence » de l’Energiewende. La Cour des Comptes pointe du doigt le gouvernement, accusé de n’avoir pas anticipé l'impact financier de la transition énergétique, et souligne que les charges supplémentaires induites par l'« Energiewende » représentent un coût budgétaire qui se compte en dizaine de milliards d’euros chaque année. Le gouvernement allemand n’est pas resté de marbre face à ces critiques: pour le ministre allemand de l'Économie et de l'Énergie, Sigmar Gabriel, le rapport met l'accent sur les coûts mais ne prends pas en compte le bilan global, économique, social, et écologique de l’Energiewende.

> L’instabilité règlementaire retarde les investissements dans les EnR dans le monde

Enerpresse
du 29/08/2014

Le « Medium-term renewable energy market report 2014 », publié par l’AIE (Agence Internationale de l’Energie) le 28 août, confirme l’attractivité du secteur EnR pour les investisseurs, mais met en garde sur une baisse des investissements dans les cinq prochaines années. Le rapport prévoit qu’environ 230 milliards de dollars par an seront investis d’ici 2020 dans les EnR, contre 250 milliards en 2013, une baisse qui s’explique selon l’AIE, par les incertitudes réglementaires qui pèsent sur le secteur dans certains marchés mondiaux, et notamment européens. L’Agence a invité les Etats à ne pas stopper leurs investissements dans les énergies renouvelables, alors que celles-ci «deviennent, pour plusieurs d’entre elles, une option compétitive ».

> La fin de la dépendance européenne au gaz russe n’est pas pour demain

Enerpresse
du 28/08/2014

Selon le rapport « Living without russian gas », publié ce 26 août par l’agence Fitch, « l’Europe a peu de chance de réussir à se défaire de sa dépendance énergétique au gaz naturel de Russie d’ici la prochaine décennie». Fitch souligne qu’il faudrait à la fois mettre en place des actions pour réduire la demande en gaz et développer massivement des sources de production électrique alternatives. Or, la reprise économique pourrait contrebalancer les efforts d’efficacité énergétique sur la demande en gaz, et le développement de sources de production électrique alternatives pourrait être limité par les contraintes environnementales et sociales que ces projets rencontreraient. Selon le rapport, les quelques projets gaziers à l’étude (gaz de schiste, GNL, diversification des routes d’approvisionnement) ne permettront enfin d’accroitre que sensiblement l’indépendance énergétique de l’UE, envers le gaz russe.

> La sécurité d’approvisionnement électrique en sursis en Belgique

Enerpresse
du 27/08/2014

Suite à l’arrêt de 3 réacteurs nucléaires, Elia, gestionnaire du réseau à haute tension belge, a confirmé le risque de pénurie d’électricité pour l’hiver 2014/2015 en Belgique. Le GRT a rappelé qu’en cas de pénurie nécessitant l’activation de la réserve stratégique, les Entreprises énergétiques qui ne parviendraient pas à couvrir la consommation de leurs clients devront payer un « tarif de déséquilibre » de 4 500 €/MWh manquant. A l’inverse, les entreprises excédentaires seront rémunérées au même tarif pour chaque MWh mis à disposition. Pour surmonter cette urgence, Febeliec, l’association représentant les industries electro-intensives Belges, a réclamé la mise en place d’un plan d’urgence pour assurer l’approvisionnement des entreprises à court terme, et a souligné la nécessité d’une réflexion plus profonde, pour garantir l’approvisionnement de la Belgique en électricité, sur le long terme.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.