• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 24/02

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Le Réseau de Transport d'Electricité, élément clé de la transition énergétique

La Croix
du 18/02/2014

Pour Dominique Maillard, président du Directoire de RTE, la diversification du bouquet électrique ne pourra s'accomplir sans un développement significatif du réseau de transport d'électricité. Le développement d'une nouvelle ligne de très haute tension passe par huit à dix ans de procédures contre quelques mois de construction. La simplification des procédures est souhaitable si l'on veut que le réseau soit en mesure d'accueillir à temps les nouveaux moyens de production, et en particulier les énergies renouvelables.

> Le prix des logements chauffés à l'électricité pénalisé par le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Le Nouvel Observateur
du 18/02/2014

Selon l'association Equilibre des Energies, le résultat du DPE, sous la forme d'une "étiquette énergie" dans les annonces immobilières, a un impact pouvant aller jusqu'à 30% sur le prix d'un bien immobilier, et plus particulièrement pour les logements chauffés à l'électricité. Ceci s'explique par le fait que le DPE raisonne en énergie primaire et non pas en énergie finale. L'Ademe souligne que, dans le cas de maison individuelle, les factures d'un chauffage au gaz sont en moyenne supérieures de 11% par rapport à l'électricité et celles du fioul supérieures de 36%.

> EDF détaille les coûts du nucléaire

AFP
du 20/02/2014

Lors d'une audition devant la commission d'enquête de l'Assemblé Nationale sur les coûts de la filière nucléaire, le directeur délégué à la direction Production-Ingénierie d'EDF, Dominique Minière, a détaillé le plan de grand carénage d'EDF qui prévoit pour ses travaux de maintenance sur ses 58 réacteurs français à l'horizon 2025, un budget de 55 milliards d'euros dont, 10 milliards sont destinés à la mise aux normes des centrales après la catastrophe de Fukushima et 20 autres milliards sont prévus pour améliorer la sûreté des réacteurs.

> Climat et énergie : déclarations communes du Conseil des ministres franco-allemands

Elysée : décisions du Conseil des ministres franco-allemands
du 19/02/2014

La France et l'Allemagne visent à mettre en place un cadre ambitieux pour l'énergie et le climat à l'horizon 2030 : entre autre, ils estiment primordial l’objectif de 40% de réduction des émissions de CO2, l’harmonisation des dispositifs de soutien ENR au niveau européen, le respect de la souveraineté des Etats membres pour leur bouquet énergétique, la réalisation d’un marché de capacité pour garantir la sécurité d’approvisionnement des Etats membres et un objectif CO2 accompagné d’un dispositif crédible de prévention des fuites carbones.

> L’Airbus de l’énergie de François Hollande

Usine Nouvelle
du 19/02/2014

A l’issue du conseil des ministres franco-allemands du 19 février dernier, François Hollande a renvoyé l’Airbus de l’énergie à un symbole et a annoncé « une plate-forme qui puisse accélérer l’efficacité énergétique, amplifier encore l’effort pour les énergies renouvelables et stocker l’énergie ».

> L’UFE et BDEW encouragent une politique énergétique au centre d’une coopération franco-allemande

Enerpresse
du 19/02/2014

A la veille du conseil des ministres franco-allemands, l’UFE et BDEW ont adressé aux ministres français et allemands de l’énergie Philippe Martin et Sigmar Gabriel, une lettre dans laquelle ils invitent la France et l'Allemagne à placer l'énergie au centre de l'axe franco-allemand. Ils indiquent qu’une coopération entre les deux pays peut « concourir à renforcer l’intégration européenne et lui donner une nouvelle impulsion » face aux défis énergétiques de l’Europe. Des premières pistes d’actions communes seront proposées dès la fin du premier semestre 2014 et traiteront notamment de la question de l’intégration des ENR sur le marché et de la coordination d’une démarche transnationale visant à garantir la sécurité d’approvisionnement à long terme.

> INSEE : facture énergétique de l’industrie à la hausse, malgré une baisse de la consommation

Actu Environnement
du 19/02/2014

La facture énergétique de l’industrie a augmenté de 27% entre 2005 et 2012 alors que, sur la même période, la consommation d’énergie hors carburant a baissé de 18%. Cette hausse traduit « celle des prix de l’énergie, encore plus forte que l’augmentation générale des prix : même déflatée par le PIB, la facture énergétique de l’industrie augmente de 13% sur la même période ». La baisse de la consommation est, quant à elle liée à une activité plus faible mais aussi aux actions d’efficacité énergétique. L’INSEE souligne que « le prix de l’électricité en France reste un des plus faibles d’Europe ».

Actualité Européenne

> Conseil Européen Compétitivité du 20/21 Février


du 21/02/2014

Le Conseil Européen Compétitive qui s’est réuni le 20 et 21 février à Bruxelles devait se pencher sur le Paquet énergie-climat 2030 et l’étude prix de l’énergie dans l’UE, publiés par la Commission Européenne le 22 janvier 2014. Le Conseil a rappelé l’importance de garantir des prix de l’énergie qui n’entravent las la compétitivité industrielle européenne, et a plaidé en majorité pour un équilibre entre politique industrielle, énergétique et climatique à l’intérieur de l’UE. Les Etats membres de l’UE ont également adopté le projet de règlement sur la notification des projets d'investissement dans les infrastructures énergétiques, pour les secteurs du pétrole, du gaz naturel, et de l'électricité.

> Sécurité énergétique : deux partenaires inattendus pour l'UE

EUROPOLITIQUE
du 19/02/2014

Un rapport de l'Institut d'études de sécurité de l'UE (EU ISS), intitulé « Energy Moves and Power Shifts » et publié le 14 février, analyse la question de la sécurité d’approvisionnement énergétique pour l’UE à travers un point de vue original : un partenariat avec Russie et Chine. Les auteurs suggèrent de s'engager davantage avec les fournisseurs non-européens, notamment Russes, afin d’instaurer des relations contractuelles protégeant l’investisseur, plutôt que de les exposer aux risques de tensions politiques. Quant à la Chine, elle partagerait avec l’UE un niveau élevé de dépendance énergétique, ce qu’en fait un partenaire idéal pour renforcer la stabilité des marchés énergétiques mondiaux.

> Aides d’État dans l’énergie : Berlin ouvre le feu sur Bruxelles

Contexte
du 19/02/2014

Dans un communiqué publié le 17 février, le Ministre allemand Sigmar Gabriel appelle à une révision complète du projet de lignes directrices sur les aides d’état dans les domaines de l’énergie et de l’environnement, publiées mi-décembre, et reproche à l’exécutif européen d’entraver la liberté des Etats membres à décider de leur mix énergétique. Il appelle la Commission à revoir complètement son projet pour l’application du droit de la concurrence aux aides publiques dans le secteur de l’énergie et de l’environnement.

> La Commission Européenne veut avancer vers la libéralisation des prix de l‘énergie

EUROPOLITIQUE
du 18/02/2014

Pour Mechthild Wörsdörfer, directrice de l’Unité Politiques énergétiques au sein de la DG ENER de la Commission Européenne, le moment est arrivé pour en terminer avec les tarifs réglementés de vente dans l’énergie dans l’UE. La Commission veut élaborer une stratégie pour sortir du système règlementé des prix de vente au détail, et de pénaliser automatiquement les Etats réfractaires, avant de considérer un recours auprès de la Cour Européenne de Justice.

> Eurostat révèle ses chiffres sur la transition énergétique européenne

Enerpresse
du 10/02/2014

Le bureau statistique de l’UE, Eurostat, a publié ce 17 février les données sur l’évolution de la consommation et de la production d’énergie dans l’UE entre 2006 et 2012. La demande brute d’énergie en 2012 a été de 1680 Mtep, en baisse de 8% par rapport à 2006, qui avait marqué un pic avec 1830 Mtep consommés. Au même temps, l’UE a produit 794 Mtep d’énergie brute primaire en 2012, ce qui a porté le taux de dépendance énergétique de l’Union à 53 %. Le nucléaire demeure la principale source d’énergie primaire de l’UE avec une part de 29 %, les EnR suivent avec 22 %, les combustibles solides (21 %), le gaz (17 %) et le pétrole (10 %).

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.