• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 25/11

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Double hausse tarifaire préconisée par la CRE : TURPE et CSPE

AFP, Enerpresse
du 19/11/2013

Selon un projet publié vendredi 15 novembre dernier, la Commission de régulation de l’énergie préconise une hausse de 3.6% du TURPE pour la période 2014-20107. Cette hausse se fonde sur une nouvelle méthode de calcul, après l’annulation en novembre 2012 du TURPE 3 par le Conseil d’Etat. Cette hausse n’alourdira pas la facture des consommateurs, puisqu’elle est déjà couverte par la double hausse de 5% des tarifs réglementés du mois d’août dernier et de l’été 2014 prochain. De plus, Philippe Martin et Pierre Moscovici ont prévenu la CRE que le gouvernement envisageait de présenter un projet de loi au Parlement pour sécuriser le « cadre juridique » du TURPE très prochainement. Par ailleurs, la CRE préconise une autre hausse de 9€/MW en 2014, concernant cette fois-ci la CSPE, cette hausse étant induite par le développement de la filière photovoltaïque. Toutefois, l’option du gouvernement reste de privilégier « la préservation du pouvoir d’achat » des français en plafonnant cette hausse à 3€/MW, soit une hausse de 2.3% de la facture moyenne d’électricité.

> Une étude auprès des élus municipaux révèle que la mise en œuvre de la transition énergétique est préférable à un niveau national

Enerpresse
du 21/11/2013

A la demande d’ERDF, de l’Institut Montaigne et de la Fondation Jean-Jaurès, Harris Interactive a réalisé une étude auprès d’élus municipaux au sujet de la transition énergétique au mois de juillet dernier. Pour la grande majorité des élus, la transition énergétique constitue un moteur important à mener pour leur commune. En revanche, concernant la mise en œuvre de la transition énergétique, « 70% des élus considèrent qu’il est préférable d’organiser la distribution de l’énergie au niveau national contre 29% au niveau local », par ailleurs, la distribution nationale « leur apparaît plus efficace pour l’ensemble des principes jugés importants dans le cadre de la transition énergétique, de la démarche scientifique (93%) à la défense de l’emploi (66%) en passant par la solidarité (77%) ».

> L’essor du secteur de l’hydroélectricité en Europe

Le Monde
du 21/11/2013

Alors que vient d’être publié en France l’étude sur le potentiel développement de l’hydroélectricité, cette source d’énergie s’avère aussi être l’un des rares secteurs qui permet le stockage avec le système des stations de transfert d’énergie par pompage (STEP). Les STEP, qui permettent d’optimiser l’offre et la demande d’électricité, constituent aujourd’hui 99% des capacités de stockage de l’énergie électrique dans le monde, selon l’Agence Internationale de l’Energie. La puissance installée au niveau mondiale dépasserait ainsi les 130 GW. Selon le rapport parlementaire consacré à l’hydroélectricité, la Suisse arrive en tête avec un programme de développement de 3 190 MW, devant l’Allemagne (2 580 MW), l’Espagne (2 000 MW) et l’Autriche (1 475 MW). Les STEP permettent également de lisser la production d’électricité à l’échelle des interconnexions européennes.

> Décret sur les tarifs sociaux publié : 4 millions de foyers concernés

AFP
du 19/11/2013

Paru samedi 16 novembre dernier au journal officiel, le décret permettra à environ 4 millions de foyers modestes (soit plus de 8 millions de personnes), de bénéficier des tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. Pour l’électricité, le montant de la réduction par an varie entre 71 et 140 euros (selon la puissance et le nombre de personnes dans le foyer). Par ailleurs, prévus par la loi Brottes adoptée en avril, les tarifs sociaux sont désormais accessibles aux clients de l’ensemble des fournisseurs d’électricité et non plus aux seuls clients des tarifs réglementés d’EDF.

> Transition : l’UFE rappelle que le débat a déjà eu lieu

Enerpresse
du 19/11/2013

Lors de la 3e réunion du Conseil national de la transition écologique (CNTE), jeudi 14 novembre, Philippe Martin a annoncé la constitution d’une commission qui sera en charge de préparer « l’avis du CNTE sur le projet de loi de programme sur la transition énergétique ». L’UFE a réagi à l’installation d’une telle commission estimant que cela est contraire au fonctionnement normal des institutions puisqu’il appartient désormais au gouvernement et aux parlementaires « de prendre le relais dans un processus institutionnel classique ».

> Selon RTE, pas de risque de black-out cet hiver, mais « la situation risque d’être tendue à partir de 2015-2016 »

Le Monde, Atlantico
du 19/11/2013

Dominique Maillard a confirmé lors d’une interview à Radio Classique : « cet hiver, les conditions sont équivalentes à celles de l’an dernier (…) la consommation est stable, il y a une bonne disponibilité des moyens de production ». En revanche, concernant les propos de Gérard Mestrallet sur la pénurie d’électricité et le risque de black-out élevé en Europe, il confirme lors d’une interview dans le Monde qu’ « à l’horizon 2015-2016, oui la France est confrontée à un risque de pénurie : ses marges de sécurité sont réduites à zéro en période de pointe – contre normalement 5 à 6 GW de capacités de production disponibles en plus de la consommation.(…) En outre, d’ici à 2016, des centrales de charbon et au fioul ne répondant plus aux normes environnementales vont fermer en Europe. A cela s’ajoute un phénomène économique : le prix du charbon a baissé et certaines centrales au gaz, qui ne sont plus rentables, ont fermé. »

> Pierre Moscovici et Philippe Martin lancent la consultation publique sur le financement de la transition écologique

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-livre-blanc-sur-le-finance
du 15/11/2013

Ce livre blanc a été élaboré par le CGDD et la DG Trésor dans le cadre de la transition écologique. La diversité des investissements suggère une diversité d’instruments et d’acteurs de financement. Le livre blanc souligne qu’il est nécessaire d’orienter, par des signaux adaptés, les choix d’investissement, de consommation et d’épargne dans un sens favorable à la préservation de l’environnement. Ce livre blanc contient 63 mesures, parmi lesquelles plusieurs sont liées au secteur de l’énergie : il recommande entre autre, la mise en place d’une composante « carbone » nationale au sein des taxes énergétiques existantes, de permettre au marché de permis européen ETS de jouer un rôle plus efficient et de maîtriser les coûts de développements des filières énergétiques nouvelles en ciblant les aides sur les filières les plus rentables pour la collectivité. Le livre blanc est soumis à consultation publique jusqu’au 15 janvier 2014.

Actualité Européenne

> Quatre mesures de l’AIE pour agir dans le secteur polluant de l’énergie

Enerpresse
du 22/11/2013

Pour les ministres de l’Energie des 28 pays membres de l’Agence Internationale de l’Energie, contenir le réchauffement climatique nécessite d’agir dans le secteur énergétique, responsable d’environ deux tiers des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Les ministres ont rappelé que l’AIE a identifié quatre types de mesures qui permettraient, si elles étaient appliquées à une large échelle, de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2020 sans compromettre la croissance économique : améliorer l’efficacité énergétique dans le bâtiment, l’industrie et les transports ; de limiter les centrales à charbon à mauvais rendement ; de minimiser les émissions de méthane sur les gisements pétroliers et gaziers ; et de réformer les subventions mondiales aux énergies fossiles.

> Climat: la France nommée pays hôte de la conférence fin 2015

AFP
du 22/11/2013

La France a été officiellement nommée vendredi dernier à Varsovie, pays hôte de la conférence climat en 2015. La conférence se tiendra au Bourget près de Paris, entre le 30 novembre et le 11 décembre 2015. La communauté internationale s'est donné comme objectif de sceller en 2015 l'accord le plus ambitieux jamais conclu sur la lutte contre le changement climatique. Légalement contraignant, applicable à tous les pays, il doit permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre afin d'espérer contenir le réchauffement du globe à 2°C, alors que la trajectoire actuelle est d'environ 4°C.

> Le gouvernement Polonais remanié

Enerpresse
du 21/11/2013

Mercredi dernier en pleine COP 19, le premier ministre polonais Donald Dusk a annoncé un remaniement gouvernemental impliquant le départ de sept ministres dont celui des Finances Jacek Rostowski et celui de l’Environnement, Marcin Korolec. Ce dernier restera responsable de la conférence climatique de l’ONU à Varsovie jusqu’à sa clôture et deviendra le chef négociateur pour la Pologne aussi longtemps que nécessaire, a précisé Donald Dusk. Les nouveaux ministres entreront officiellement en fonction le 27 novembre.

> Statistiques Eurostat sur la hausse des prix de l’électricité

Enerpresse
du 21/11/2013

Pour le 1er semestre 2013, les statistiques d’Eurostat continuent de montrer une vive tendance à la hausse des prix de l’électricité et du gaz tant pour les particuliers que les industriels. Pour les foyers, les prix de l’électricité grimpent dans 2/3 des pays sous revue (UE, Norvège, Turquie, Albanie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Fyrom et Islande) et c’est au Danemark (0.3€/kWh) , en Allemagne (0.292€/kWh) et à Chypre (0.276€/kWh), que les prix sont les plus élevés, tandis que les prix baissent en Hongrie (-10%) et en Belgique (-7%). La France reste largement en deçà de la moyenne européenne avec 0.147€/kWh. Pour les industriels, les 3/4 des pays enregistrent une hausse des prix, alors que la France s’en sort avec 0.096€/kWh contre l’Allemagne à 0.143€/kWh.

> Efficacité des bâtiments : Bruxelles épingle quatre états membres

Enerpresse
du 20/11/2013

La Commission adresse des avis motivés à Malte et à la Grèce pour transposition partielle de la « directive énergétique des bâtiments » et leur a officiellement demandé, le 20 novembre, de s’acquitter pleinement de leurs obligations découlant de la directive 2010/31/CE, qui devait être pleinement transposée en droit national le 9 juillet 2012. La Commission a également invité les Pays-Bas et le Royaume-Uni à s’assurer que les certificats de performance énergétique soient toujours délivrés lors de la vente ou de la location d’un bâtiment. En l’absence de réponse satisfaisante de ces quatre Etats membres dans un délai de deux mois, la Commission pourra les traduire devant la Cour de justice de l’UE.

> L’Autriche assignée devant la Cour de justice de l’UE pour non-transposition de la directive ENR

Enerpresse
du 20/11/2013

Cette directive vise à garantir une part de 20% d’énergies renouvelables dans l’Union européenne d’ici à 2020. Les états membres étaient tenus de de transposer cette directive au plus tard le 5 décembre 2010. La Commission propose un astreinte journalière de 40 512€ qui, en cas de décision positive de la Cour, devront être versées à partir de la date de l’arrêt jusqu’à l’achèvement de la transposition en droit national.

> CEE : l’horloge tourne…

Enerpresse
du 19/11/2013

Dans le cadre de la directive sur l’efficacité énergétique adoptée en juillet 2012, le gouvernement français, au même titre que les 27 Etats membres, devra d’ici le 5 décembre, faire part à Bruxelles des mesures qui seront prises concernant la mise en œuvre de l’article 7.9 de la directive, qui porte sur la nature des incitations aux économies d’énergie développées par les Etats membres (fiscales, certificats, etc). Une consultation sera ouverte avant le 1er décembre prochain.

> ETS : Accord informel entre le Parlement Européen et le Conseil sur le backloading

Eurelectric
du 20/11/2013

Le Conseil européen réuni en COREPER I ce 20 novembre, a approuvé le compromis obtenu dans le cadre des négociations avec le parlement européen, concernant l’amendement de la directive 2003/87/EC, qui clarifie les dispositions du calendrier des enchères du système d’échange de quotas d’émissions (ETS). Cet amendement permettrait le gel temporaire de 900 millions de quotas sur la période 2013-2015, réintroduis progressivement sur la période 2015-2018. L’adaptation du calendrier des enchères par la Commission Européenne ne pourra être effectuée qu’une seule fois au cours de la troisième phase d’échange, et après l’élaboration par la CE d’une étude d’impact sur les risques de fuite carbone pour certains secteurs industriels. Ce Compromis doit encore être formellement voté par le Parlement Européen, puis adopté par le Conseil européen.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.