• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 29/10

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> RTE prêt à mener l’expérience d’effacement de consommation

Enerpresse
du 25/10/2013

La loi Brottes, publiée en avril 2013, prévoit le lancement d’un appel d’offres pour mettre en œuvre des capacités d’effacement de consommation afin d’assurer la sécurité d’approvisionnement dans le cadre de la construction du marché des capacités en 2015. En application de cette loi, RTE a saisi la CRE, le 16 octobre dernier, d’une proposition de règles expérimentales pour la valorisation des effacements sur les marchés de l’énergie, intitulée NEBEF 1. RTE se dit prêt à démarrer le régime expérimental « un mois après la date d’approbation par la CRE ».

> Un tiers des français a des difficultés à payer sa facture d’énergie

AFP, le Figaro
du 24/10/2013

Le gouvernement avait dénombré qu’un français sur 10 était « précaire énergétique », mais, selon le sondage de Mediaprism publié sur 60 Millions de consommateurs, 34% des français peinent à solder leur facture d’énergie ces trois dernières années. Cette difficulté est d’autant plus marquée chez les locataires (43%) et les foyers modestes (52%). Selon le rédacteur en chef du mensuel, M. Laurenceau, le phénomène n’est « plus » seulement « un problème de pauvres » et « risque de s’étendre dans l’ensemble de la société ». Malgré les aides gouvernementales de rénovation de logement pour faire baisser les factures d’énergie, l’étude démontre que paradoxalement, ce sont justement les locataires et les plus démunis qui peinent à s’engager dans des travaux d’économies d’énergies, n’étant pas propriétaires de leur logement, ou par peur des coûts engendrés.

> Philippe Martin au Colloque de l’UFE s’engager à consulter sur les ENR, les CEE et l’autoconsommation

Enerpresse, AFP, le Monde, l'Expansion, les Echos
du 22/10/2013

A l’occasion du Colloque de l’UFE mardi 22 octobre dernier, Philippe Martin s’est engagé à consulter sur le développement des énergies renouvelables afin de revoir les mécanismes d’aide de rachat bonifiés, il a également indiqué vouloir mettre en place une consultation au sujet du dispositif des CEE en retenant le besoin de faire évoluer le dispositif de façon à simplifier la partie administrative. Et il a aussi évoqué une prochaine « réflexion sur les opportunités et le développement de l’autoconsommation » de la part de l’Etat et des acteurs économiques sur l’avenir du PV à moyen-long terme.

> Le Royaume Uni officialise la construction de deux EPR par EDF

AFP, Enerpresse, le Figaro, le Monde
du 22/10/2013

Les deux réacteurs de 1650 MW (les plus gros du monde) seront construits à Hinkley Point C, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Une première mise en service est prévue en 2023. Le contrat, qui représente 18.9M€, réunit dans un consortium : Areva à 10% ainsi que deux firmes chinoises, China General Nuclear Power Corp (CGN) et China National Nuclear Corp (CNNC), à hauteur de 30 à 40%. L’accord prévoit une garantie publique de l’Etat britannique qui permettra l’emprunt à taux réduit, et surtout de garantir le prix de l’électricité pendant 35 ans à 113€ MWh. L’Union Européenne devra examiner la conformité de ce projet au titre des aides d’Etat, et selon EDF et Londres, la décision finale pourrait intervenir d’ici juillet 2014. Contrairement à l’Allemagne, les autorités britanniques ont opté pour la solution du nucléaire pour répondre aux objectifs de réduction de CO2, de sécurité d’approvisionnement, de garantie de prix compétitifs et également pour répondre au besoin d’indépendance énergétique. Hanté par Fukushima, le gouvernement britannique a renforcé ses exigences de sûreté, ce qui explique les écarts de coûts avec Flamanville.

> Le tarif de l’Arenh fixé fin mars

Les Echos, Enerpresse
du 22/10/2013

Le prix auquel EDF est obligée de revendre le quart de sa production d’électricité d’origine nucléaire à ses concurrents, actuellement fixé à 42€ MWh est maintenu jusqu’à la conception d’une nouvelle méthodologie de calcul qui sera proposée par la CRE, ont annoncé les ministres de l’Economie et de l’Energie. Le décret nécessaire sera publié Henri Proglio, PDG d’EDF, rappelle sur l’antenne de LCI que « le coût de revient du parc nucléaire français actuel est de 50€ valeur 2011 » et ajoute que l’ « on s’approchera et on dépassera les 50€ ».

> Efficacity, un nouvel institut pour la transition énergétique à l’échelle locale

Le Bulletin Quotidien, le Moniteur, les Echos
du 18/10/2013

Le Ministère de l’Ecologie a annoncé le financement d’Efficacity, un nouvel institut pour la recherche sur la performance énergétique dans les villes, financé grâce aux investissements d’avenir, à hauteur de 15 millions d’euros. Basé à Marne-la-Vallée, l’institut regroupera 35 partenaires privés et publics, dont EDF et GDF SUEZ, afin d’améliorer l’efficacité énergétique et l’empreinte carbone des villes, dans le cadre des objectifs européens de réduction de 20% de la consommation d’énergie et de 20% d’émissions de GES en 2020.

Actualité Européenne

> La hausse des prix de l’énergie, une menace pour la compétitivité industrielle européenne

Les Echos, Enerpresse
du 24/10/2013

La conférence « Amis de l’industrie » a rassemblé ce 23 octobre une douzaine de ministres européens de l’industrie, autour d’Arnaud Montebourg, pour dégager des positions communes en faveur d’une nouvelle politique industrielle. La France, l’Italie, l’Espagne, la Grèce, la Bulgarie, le Luxembourg, la Belgique, la République Tchèque et le Royaume Uni, ont signé conjointement un communiqué de presse demandant à la Commission européenne d’étudier « le différentiel de compétitivité entre l’Europe et les autres économies avancées, résultant des écarts entre prix de l’énergie et d’engagements différents en matière de réduction des émissions de CO2 ou de production d’énergie d’origine renouvelable ». Dans un entretien accordé aux Echos, Antonio Tajani, commissaire européen à l’industrie, qualifie les prix de l'énergie en Europe de « désastre ».

> GDF SUEZ décidé à démanteler la centrale à gaz la plus puissante d’Europe

Enerpresse
du 18/10/2013

Dans le contexte actuel difficile pour le marché de l’énergie, les centrales à gaz européennes peinent à concurrencer les énergies renouvelables subventionnées et le charbon à bas prix. Les grands noms de l’industrie estiment en effet que près de 51 GW de capacités électriques gazières ont été mises hors circuit. GDF SUEZ a donc décidé de démanteler la centrale à gaz de Teesside de 1875 MW au Nord-Est de l’Angleterre, la plus puissante d’Europe.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.