• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 09/09

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> La commission fédérale allemande sur les monopoles recommande le modèle suédois

Le Point
du 06/09/2013

L’Etat allemand garantie aux exploitants d’ENR l’achat de leur production électrique pour plusieurs années, méprisant ainsi la libre concurrence. Parti de ce constat, la commission fédérale dédiée aux problématiques des monopoles conseille l’Etat de s’inspirer du modèle suédois, qui, pour encourager l’emploi des énergies renouvelables a lancé un système d’achat de certificats auprès des consommateurs. En effet, ceux-ci ont la possibilité d’acheter des certificats sur leur facture d’électricité qui seront directement reversés aux producteurs pour chaque MWh d’ENR générée. Ces groupes peuvent ainsi mettre en concurrence toute forme d’ENR.

> Les professionnels du bilan carbone en pleine crise

Les Echos
du 04/09/2013

La nouvelle réglementation carbone de l’ADEME devait imposer aux entreprises de plus de 500 employés et aux grosses collectivités de dresser un bilan carbone complet. La moitié des entreprises concernées craignant l’impact d’un mauvais bilan sur leur image n’a pas tenté ou renouvelé l’adhésion à un cabinet de mesure carbone, mettant en péril l’activité de ces derniers et remettant en cause les chiffres du rapport de l’ADEME.

> Au sommet du CAC 40, EDF enregistre une progression de 54%

Challenges
du 05/09/2013

Depuis le début de l’année, EDF enchaîne les bonnes nouvelles : entre autre, le remboursement de l’Etat de 4.9 milliards d’euros de compensation au titre des énergies renouvelables, la vague de froid augmentant la demande d’énergie et la hausse du tarif de l’électricité cet été. Si bien que la capitalisation d’EDF est revenue à 40 milliards d’euros, l’équivalent de celle de GDF SUEZ.

> Les raisons de l’augmentation des émissions de GES en France selon l’étude du cabinet Carbone 4

Challenges
du 02/09/2013

Bien que les émissions de GES par personne aient baissé de -0.7% entre 2008 et 2012, l’évolution de la population maintient la hausse des émissions totales de 2%. Sont citées deux principales causes : la production en masse d’équipements informatiques dont le marché s’est considérablement accru ces cinq dernières années faisant grimper les émissions de GES de 40% et les déplacements en avion ont augmenté de 7% les émissions de GES sur la même période. La croissance des nouvelles automobiles vertes n’ont diminué que de 1% les émissions de GES en cinq ans puisque le parc automobile se renforce. Une bonne nouvelle, depuis 2008, la consommation d’énergie des logements a diminué de 14% par personne.

> Possible ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques confirmée par l’Etat à partir de 2014

AFP, le Figaro
du 02/09/2013

Dans un référé adressé au Gouvernement et rendu publique lundi dernier, la Cour des Comptes indique que la non mise en concurrence des barrages hydroélectriques prive l’Etat de la redevance prévue à cet effet d’environ 340 millions d’euros pour l’année 2012. Historiquement, les barrages appartiennent à l’Etat dont les concessions sont exploitées à 80% par EDF et à 12% par la Compagnie du Rhône. Seule la dernière verse un impôt depuis 2001. Philippe Martin et Pierre Moscovici reconnaissent la nécessité d’une mise en concurrence qui pourrait intervenir dès 2014.

> Dernières semaines décisives pour l’usine de PV pour Bosch

AFP
du 31/08/2013

En mars dernier, Bosch annonçait son retrait du photovoltaïque d’ici 2014 pour des raisons de compétitivité. Le groupe avait fixé fin septembre 2013 pour trouver un repreneur pour le site de Vénissieux, le plus moderne et performant de France, selon la CFDT. Aujourd’hui, le syndicat n’a pas été informé d’un éventuel repreneur, faute de quoi la direction de Bosch procèderait à un plan social. La CFDT n’a pour l’instant pas reçu de signe de soutien de la part du gouvernement, malgré sa volonté d’engager le pays dans une dynamique de transition énergétique.

> Les statistiques officielles annoncent l’avenir morose des activités du solaire et de l’éolien en France

AFP + www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr
du 31/08/2013

Au 30 juin 2013, le parc éolien a augmenté sa puissante totale de 3% par rapport au 31 décembre 2012 et le parc solaire de 5%. Les résultats du 2e semestre affichent les performances les plus basses depuis au moins quatre ans : le parc éolien ne s’est accru que de 118MW et le parc photovoltaïque de 100MW. Le 17 septembre, le SER présentera son plan de relance pour atteindre les 23% d’ENR dans la production d’énergie.

> Comment l’energiewende perturbe les marchés européens

Europolitique énergie
du 30/08/2013

D’une part l’émergence des ENR réduit considérablement les prix de gros de l’électricité multipliant les exportations vers les marchés voisins, notamment aux Pays-Bas, en Autriche et en Suisse, menaçant leur production locale, et donc l’équilibre de leur merit order. Et d’autre part, les exportations vers l’est préoccupent la Pologne et la République Tchèque, puisqu’ils subissent les flux dangereux et incontrôlés d’électricité.

Actualité Européenne

> Les députés verts européens réclament des garanties sur le sauvetage de l’ETS

Agence Europe
du 04/09/2013

Les membres de la commission de l'environnement du Parlement européen, présidée par Matthias Groote (S&D, Allemagne), ont adopté ce jeudi 5 septembre, une question orale visant à obtenir des garanties de la Commission européenne quant à l'efficacité de la réforme à long terme du marché européen du carbone. Les députés européens demandent notamment à la Commission de préciser ses projets pour promouvoir les investissements dans des technologies sobres en carbone, en ligne avec les objectifs fixés à l’horizon 2050, mais aussi renforcer sa stabilité et l’intégration des systèmes analogues dans les pays tiers, dans la perspective d'établir un marché mondial du carbone.

> Le captage et stockage du carbone, trop absent de la politique énergétique européenne ?

Agence Europe
du 04/09/2013

L’engagement fort de Bruxelles pour la promotion des énergies renouvelables aurait porté préjudice au développement de technologies alternatives, telle est la conclusion de la Député conservatrice Vicky Ford (ECR), rapporteur pour la Commission industrie et énergie du parlement européen sur le captage et le stockage de carbone. La député déplore l’absence de la technologie CSC dans la stratégie énergétique de l’UE à long terme, alors que son rapport l’identifie le comme la seule technologie démontrable à grande échelle, actuellement disponible pour capturer le dioxyde de carbone issu de la combustion de matières fossiles. La député a également rappelé l’importance d’une approche technologiquement neutre, pour mener à bien l’achèvement des objectifs énergétiques européens.

> Charbon toujours plus compétitif, le gaz suffoque

Enerpresse
du 05/09/2013

Alors que l’Agence internationale de l’énergie (AIE) envisage une croissance en valeur relative du gaz, de 22 % à 25 % du mix énergétique mondial entre 2010 et 2035, l’incertitude demeure, notamment face au gain de compétitivité du Charbon. Alors que celui-ci devrait reculer de 27 % à 22 % selon l’AIE, la tendance récente révèle un retour vers le charbon, pourtant fortement émetteur de CO2, mais au prix très concurrentiel. Pour le président de l’Union internationale du gaz (UIG), Jérôme Ferrier cette perte de terrain des industries gazières, notamment en Europe s’explique à la fois par un « déficit de communication », mais aussi par l’« incohérence » de la politique européenne, qui n’impose pas de contraintes suffisantes à la consommation de charbon, et n’envoie pas les « bons signaux » aux consommateurs.

> La CE se prononce sur des critères de durabilité pour la Biomasse

Agence Europe
du 06/09/2013

Le projet de texte visant à imposer des critères de durabilité à la biomasse utilisée pour la production d'énergie thermique ou électrique est actuellement en cours de finalisation, au sein de la Commission Européenne. Le texte stipulerait notamment que les composants organiques destinés à la production de chaleur ou d'électricité, devront assurer une économie de gaz à effet de serre d'au moins 60% par rapport aux énergies fossiles, pour être pris en compte comme renouvelables. Les zones forestières à haute biodiversité ou des terres riches en carbone (tourbières), ne pourront par ailleurs être mobilisées pour fournir la matière première. Ce texte concerne essentiellement les grandes installations de production d'énergie à partir de biomasse (plus d'un mégawatt d'électricité ou plus de 2,5 mégawatts de chaleur).

> La Commission adopte deux décisions sur la mise en œuvre de la phase 3 du mécanisme ETS

UFE, Commission européenne
du 07/09/2013

La Commission Européenne a adopté cette semaine deux décisions, qui précisent les modalités de mise en œuvre de la phase 3 du mécanisme ETS. La première concerne la fixation d'une base de calcul, pour déterminer la répartition entre le volume de quotas gratuits et mis aux enchères au cours de la phase 3, sans effet sur le volume total alloué durant cette période, qui est fixé par la directive. La deuxième décision détermine quant à elle le montant de quotas gratuits alloués aux Etats Membres nouveaux entrants, au cours de la phase 3. Si ces décisions sont une formalité technique inhérente à la directive ETS, et sans lien direct avec le backloading, elles constituent cependant un pas politique important, avec pour la première fois, des règles d’allocation harmonisées au niveau européen.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.