• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 02/07/2012 au 08/07/2012

Actualité économique et industrielle Actualité Européenne      

Actualité économique et industrielle

> Les pays émergents soutiennent la croissance mondiale des ENR


du 05/07/2012

Les voyants des ENR restent au vert ! Selon la dernière édition du rapport de l’AIE, la production mondiale d'énergies renouvelables devrait progresser de près de 40 % d'ici à 2017, pour une capacité estimée à 6.400 TWH. La croissance annuelle est estimée à 5,8%, contre 5% entre 2005 et 2011. Elle devrait toutefois ne toucher les pays de l’OCDE que de manière marginale, compte tenu du ralentissement économique qui impacte négativement les investissements dans le secteur. En Europe, faibles sont les pays qui, comme l’Allemagne, bénéficient de perspectives encourageantes. A l’inverse, les pays émergents devraient jouer un rôle majeur dans le processus de transition énergétique.

> La feuille de route de Jean-Marc Ayrault

AFP
du 03/07/2012

Lors de son premier discours de politique générale devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre a tracé les lignes de la transition énergétique annoncée pendant la campagne de François Hollande : Conférence environnementale dès la rentrée, consacrée à la transition mais aussi à la biodiversité, à la réforme du Code minier, à un plan ambitieux de performance thermique de l’habitat ancien et neuf, d’économies d’énergie massives, et de fort développement des ENR. Il a confirmé la réduction de la part du nucléaire dans le mix énergétique du pays à 50% d’ici 2025. Enfin, il a précisé que le gouvernement travaillait d’ores et déjà à une tarification progressive du gaz, de l’électricité et de l’eau.

> La biomasse, filière stratégique pour Delphine Batho

La Gazette
du 03/07/2012

La biomasse possède plusieurs vertus aux yeux de la Ministre de l’écologie: représentant 50% de la production française d’énergie renouvelable, c’est une « filière stratégique » pour le pays et pour « son autonomie énergétique », et un moyen de « limiter le budget énergie des ménages et de créer des emplois ».

> Le nucléaire espagnol joue les prolongations

AFP
du 03/07/2012

Après accord du Conseil de sûreté nucléaire, le gouvernement espagnol vient d’autoriser la prolongation, jusqu’en 2019, de l’exploitation de la plus ancienne centrale nucléaire du pays, mise en service en 1971.

> Précarité énergétique : le CES tire la sonnette d’alarme

AFP ; Le Monde ; TF1 ; 20 Minutes
du 03/07/2012

Le Président du Conseil Economique et Social, Jean-Paul Delevoye, estime qu’une hausse brutale des prix de l’énergie pourrait fragiliser encore plus les ménages en situation de précarité énergétique. Une analyse qui intervient alors que se négocie âprement une hausse des prix du gaz entre GDF Suez et le gouvernement. Alors que l’énergéticien réclame 5% pour faire face à ses coûts d’approvisionnement, le Premier ministre a annoncé que la hausse ne dépasserait pas le taux de l’inflation.

> FEE veut des mesures d’urgence pour l’éolien

AFP
du 03/07/2012

France Energie Eolienne, qui vient de sortir du Syndicat des Energies Renouvelables (SER), demande au gouvernement d’agir en faveur de la filière éolienne et de prendre des mesures d’urgence, notamment pour restaurer l’arrêté tarifaire concernant le prix de rachat de l’électricité d’origine éolienne par EDF.

> Energie : un marché pas si ouvert que ça

Le Monde; Le Figaro
du 02/07/2012

5 an après l’ouverture complète du marché de l’énergie, la pleine concurrence peine encore à voir le jour. Les opérateurs historiques, même s’ils voient leur part de marché quelque peu grignotée, restent les poids lourds incontestables auprès des particuliers. En revanche, sur le segment des entreprises et du tertiaire, la concurrence est nettement plus forte sur la fourniture d’énergie mais aussi sur la capacité à offrir des services associés.

Actualité Européenne

> Electrabel entame un bras de fer avec l’Etat belge sur la fermeture des centrales Doel 1 et 2

Marché Intérieur
du 06/07/2012

Le groupe Electrabel, filiale belge du groupe GDF Suez, a manifesté ce mercredi son mécontentement suite à l’annonce le même jour par le secrétaire fédéral à l’énergie Belge Melchior Wathelet de la fermeture des centrales nucléaires Doel 1 et 2, et du maintien de la centrale Thiange 1 en activité jusqu’en 2025. Le groupe Electrabel dénonce la rupture du contrat signé en 2009 avec l’Etat Belge, qui garantissait le maintien en activité des trois centrales jusqu’en 2019, et déplore l’absence de visibilité sur la rentabilité économique du prolongement de la centrale Thiange 1, dont le coût pour Electrabel est estimé à près de 500 millions d’euros. En réponse aux menaces du groupe de stopper l’activité des trois centrales concernées, M. Whatelet a rappelé la possibilité pour le gouvernement de maintenir une centrale en activité contre l’avis de son propriétaire en cas d’impératifs de sécurité d'approvisionnement, une mesure qui selon Electrabel constituerait une entorse à la législation européenne sur le libre fonctionnement du marché. Le groupe EDF qui possède 50 % de Tihange 1, pourrait être sollicité par le gouvernement Belge au cours des négociations.

> Les amendes infligées à E.ON et GDF Suez pour violation du droit de concurrence revues à la baisse

Marché Intérieur
du 06/07/2012

L’amende de 553 millions d’euros prononcée en 2009 par la Commission européenne à l’encontre des groupes allemands E-ON et français GDF a été réduite à 320 millions d’euros par le tribunal de l’UE qui a estimé que la durée de l'entente était inférieure à celle calculée par la Commission (1980-2005). En effet si l’accusation initiale de violation du droit européen de la concurrence pour s'être partagé les marchés du gaz en France et en Allemagne en pleine période de libéralisation des marchés de l’énergie européens est maintenue, le tribunal a daté le début de l‘infraction sur le marché allemand à l’année 1998, et fixé la fin du comportement d’entente sur le marché français a l’année 2004.

> La BEI soutien les projets régionaux français pour l'économie verte

Bas Carbone
du 06/07/2012

Les régions du centre de la France, ont signé ce lundi 2 juillet un accord financier avec la Banque européenne d’investissement (BEI) voué à soutenir les projets régionaux en faveur de la production d'énergie renouvelable (solaire, éolien, biomasse, méthanisation, géothermie) et de la rénovation énergétique des bâtiments. A ce titre, une enveloppe de 300 millions d'euros (50% issus de la BEI, 50% du Crédit Agricole, de la Banque Populaire Val de France et de la Caisse d'Epargne) sera mise à disposition des investisseurs régionaux sous la forme de prêts à taux avantageux. Le fonds régional de garantie, en partenariat avec Oséo (entreprise publique de financement de l'innovation), sera également mobilisé pour soutenir les initiatives des très petites entreprises et des PME.

> L'UE finalise son projet de révision du marché du CO2

Bas Carbone
du 06/07/2012

Isaac Valero-Ladron, porte-parole de la Commission européenne a confirmé ce mercredi 4 juillet, la publication d’une proposition sur le renforcement du système européen d'échange de quotas d'émission, avant les vacances d’été. En avril déjà, la Commissaire pour l’action au climat Connie Hedegaard, avait annoncé la publication imminente d’un projet de révision du système ETS, actuellement fortement remis en cause. Cette proposition devrait comporter des mesures de court-termes vouées à relancer au plus vite le prix de la tonne de carbone sur le marché, ainsi que des propositions plus structurelles, qui devront apporter une solution de long terme aux imperfections du dispositif actuel.

> Les députés européens adoptent un plan de sauvegarde des ressources hydriques européennes

Bas Carbone
du 06/07/2012

Sur la base du rapport de l’eurodéputé Richard Seeber (PPE) les députés ont adopté ce mardi 3 juillet à Strasbourg une résolution visant à préserver les ressources hydriques européennes. Les parlementaires réclament la mise en place d’une série de mesures, parmi lesquelles un système de tarification fondé sur le principe du « pollueur payeur », l’élaboration d’une politique environnementale et économique ambitieuse en matière de gestion des eaux résiduaires, et la reconsidération des subventions néfastes à la préservation et à la qualité des eaux. Par ailleurs concernant le débat sur l’exploitation du gaz de schiste en Europe, le Parlement demande instamment à la Commission d’évaluer au préalable l’impact de cette technologie d’extraction sur l'environnement.

> Les infrastructures et activités off-shore au cœur de la politique énergétique Chypriote

Politique Energétique
du 06/07/2012

La présidence chypriote a présenté ce jeudi les priorités de son programme en termes d’énergies pour le second semestre 2012. Plusieurs dossiers seront particulièrement investis ; la présidence chypriote vise un compromis entre le Conseil et le Parlement sur le dossier des infrastructures et celui de la sécurisation des activités pétro-gazières offshore. Elle affiche également l’ambition d’obtenir un accord sur le paquet législatif relatif aux infrastructures énergétiques transeuropéennes d’ici la fin de l’année, et s’engage à stimuler le débat au Conseil sur le soutien à la pénétration des renouvelables après 2020, sur la base des récentes suggestions de la Commission.

> Le parlement européen approuve le dispositif des Eurobonds

Politique Energétique
du 06/07/2012

Les députés européens ont adopté ce 5 juillet le compromis obtenu en mai sur le lancement de la phase pilote des emprunts obligataires, ou 'project bonds'. Le dispositif vise principalement à soutenir les investissements dans les grands projets d’infrastructures (télécom, énergie, transport) via la mise à disposition de près de 230 millions d'euros par la Commission et la Banque européenne d'investissement (BEI). Si ces garanties publiques contre les risques de marché seront en premier lieu réservées aux projets répondant aux priorités du « Mécanisme pour l'interconnexion de l'Europe », une évaluation du dispositif à mi-parcours devrait permettre de considérer l’éligibilité d’autres projets d’investissement.

> Prêt de la BEI de 17 millions € pour la modernisation de réseaux électriques hors UE

Réseaux
du 06/07/2012

La Banque européenne d'investissement (BEI) s’est engagée auprès de la Moldavie sur un prêt d'un montant de 17 millions d'euros pour la remise en état des principales infrastructures de transport d’énergie. Cette modernisation vise à augmenter la capacité et la fiabilité du réseau moldave de transport d'électricité sur toute la surface du territoire national, favorisant ainsi l’harmonisation des normes du réseau Moldave avec les normes standard du Réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d'électricité, l'ENTSO-E

> PARLEMENT EUROPEEN & CONSEIL EUROPEEN

Agenda Institutionnel
du 06/07/2012

PARLEMENT EUROPEEN

COMMISSION ENVI - 9/10 JUILLET

• Passation des marchés publics
Adoption du projet d’avis d’Asa Westlund (S&D)

• Feuille de route pour l’énergie à l’horizon 2050
Examen du projet d’avis de Romana Jordan (PPE)

COMMISSION ITRE – 11/12 JUILLET

• Feuille de route pour l’énergie à l’horizon 2050
Examen du projet de rapport de Niki Tzavela (EFD)

• Directive efficacité énergétique, abrogeant les directives 2004/8/CE et 2006/32/CE
Présentation du résultat des négociations entre le conseil et la commission et adoption du projet de rapport de Claude Turmes

• Examen du projet d’avis de Werner Langen (PPE) sur l’attribution de contrats de concessions

• Infrastructures énergétiques transeuropéennes et abrogation de la décision n° 1364/2006/CE
Adoption des amendements et vote sur le mandat de négociation

COMMISSION IMCO – 9/10 JUILLET

• Règlement extra judiciaire des litiges de consommation portant modification du règlement CE 2006/2004 et de la directive 2009/22/CE
Examen des amendements de compromis et adoption du projet de rapport

CONSEIL EUROPEEN

• COREPER I & II

Actualités

Revue de Presse 2012


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.