Light mode Dark mode Mode sombre
Light mode Dark mode Mode sombre
Recherche

Information

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter

en savoir plus

14 octobre 2012

L’UFE, partenaire de la nouvelle Chaire EuropeanElectricityMarkets

Edito du 15 octobre 2012

Le 12 octobre dernier a eu lieu la cérémonie officielle marquant le lancement de la nouvelle Chaire de l’Université Paris-Dauphine dont l’UFE est membre fondateur. La Chaire «EuropeanElectricityMarkets» est présidée par Elyès Jouini, Président de la Fondation Dauphine.

La Chaire European Electricity Markets (CEEM) de l’Université Paris-Dauphine se met en place, sous la direction scientifique de Jan-Horst Keppler, avec la triple vocationde réaliser un programme ambitieux de recherche académique, d’offrir un forum d’échanges pour experts universitaires, acteurs industriels et parties prenantes, et de contribuer à la formation des futurs cadres des entreprises du secteur de l’électricité. L’UFE est associée avec trois autres partenairespour cette Chaire: RTE, EDF, EPEX SPOT.

Trois axes de recherche

Le programme de recherche prévu se structure autour de trois axes: la formation des prix, sous la responsabilité de Yannick Le Pen et Sophie Méritet, les structures de marché et la régulation, sous la responsabilité de Dominique Finon, et les réseaux, la distribution et la demande, sous la responsabilité de Patrice Geoffron. La cérémonie des signatures a été précédée de plusieursinterventions. Parmi elles, celle dePierre-Marie Abadie, Directeur de l’énergie de la DGEC. Il a souligné l’importance de confronter deux approches: l’une académique, en termes de recherche économique pure; l’autre en termes d’économie politique en citant deux exemples: celui de la régulation du prix de l’électricité nucléaire, et celui de l’Obligation de capacité. Il a esquissé quelques grands dossiers à venir en matière de régulation et de politiques publiques: la précarité énergétique, le «market design» de l’énergie au niveau européen ou bien encore l’émergence d’un mécanisme de capacités de production ou d’effacement à moyen terme au niveau Européen. Il a d’ailleurs rappelé que c’est à l’initiative de l’UFE que ce chantier a été ouvert en France, piloté par RTE, et désormais dans l’attente d’un décret. Pour sa part, Laszlo Varro, Directeur de la Division Electricité/Diversification de l’AIE, a insisté sur le rôle central de l’électricité dans l’essor des marchés de l’énergie, porté par la demande croissante des pays émergents comme la Chine. «Malgré l’accroissement des énergies renouvelables un peu partout dans le monde, le nucléaire restera une composante essentielle du mix énergétique non seulement pour permettre de faire face à une demande très forte mais aussi parce qu’elle est une source décarbonée qui contribue à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre» a t’il entre autre souligné, en rappelant, par ailleurs, les énormes besoins en infrastructures que va générer la transition énergétique et la question centrale de leur financement. Un propos repris aussi par Pierre Bornard, Vice-Président du Directoire et DG Délégué de RTE, lors de la table ronde qui clôturait la soirée d’inauguration. Citant les 28 années de négociations qu’a nécessité la ligne THT qui reliera l’Espagne à la France dans quelques mois, il a rappelé que les énormes besoins en réseaux de transport que va générer la transition énergétique posent la question de leur acceptabilité sociétale et de leur financement. Au-delà, Jean-Paul Bouttes Directeur Stratégie et Prospective et Relations Internationales d’EDF, a plaidé pour une politique énergétique d’ensemble cohérente pour les prochaines décennies, notamment au regard des ruptures qui se profilent avec, en particulier, l’impact des «shale gaz» sur la compétitivité, les émissions de CO2 et les technologies de l’énergie. En synthèse des débats, Jean-François Raux, Délégué Général de l’UFE, a redit le bouleversement que les énergies renouvelables vont introduire dans le système électrique. «Il faut d’ores et déjà en peser les impacts sur l’évolution du parc, sur les réseaux de transport et de distribution. La transition énergétique nécessite une sécurisation indispensable des investissements sur le long terme pour tous les acteurs sinon, on ne pourra pas

Présentation de l’UFE

Présentation de l’UFE
Présentation de l'UFE

L’Union Française de l’Electricité (UFE) est l’association professionnelle du secteur de l’électricité. Elle représente les entreprises de l’ensemble de la chaine de valeur du secteur électrique français : producteurs, gestionnaires de réseaux, fournisseurs d’électricité et de services d’efficacité énergétique.

en savoir +

Evènements du secteur

13
nov 2023

Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

lire la suite
28
nov 2023

Horizons Hydrogène 2023

lire la suite
30
nov 2023

Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

lire la suite

Colloque UFE

08 Jun

Colloque 2023

Colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité

Le jeudi 8 juin 2023 se tenait la douzième édition du Colloque de l'Union Française de l'Electricité à Paris

Je regarde le Replay YouTube

Evènements du secteur

  • 13
    nov 2023

    Forindustrie, l’Univers Extraordinaire

    lire la suite
  • 28
    nov 2023

    Horizons Hydrogène 2023

    lire la suite
  • 30
    nov 2023

    Comment atteindre la neutralité carbone à l’échelle européenne ?

    lire la suite