Cartographie des infrastructures de recharge des véhicules électriques : dégradation de la situation au 3e trimestre 2020

Depuis septembre, l’UFE met à disposition un outil cartographique permettant de visualiser l’état des lieux, aux niveaux régional et départemental, du déploiement des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables ouvertes au public (IRVE). Ces cartes représentent une répartition du parc automobile électrique et du nombre de points de recharge accessibles au public.

Même si les déterminants de cette répartition peuvent varier d’un territoire à l’autre, le chiffre affiché par territoire traduit le niveau de saturation des IRVE accessibles au public, au regard du parc de véhicules électriques immatriculés dans un département ou une région. Avec ces cartes, il est donc possible de visualiser si un territoire respecte le ratio de 1 pour 10 [1] utilisé comme référence pour la détermination de l’objectif de « 100 000 bornes » pour la fin de l’année 2021 et mis en avant dans le plan de soutien à la filière automobile le 26 mai dernier.

Cette nouvelle édition [2] présente également l’évolution de ce ratio par rapport à sa valeur de septembre dernier. Si un territoire affiche une flèche rouge vers le haut, le ratio a augmenté ce qui traduit une dégradation de la situation, l’installation de nouveaux points de recharge ayant été moins rapide que le développement de l’électromobilité. A l’inverse, la flèche verte vers le bas montre que le territoire a augmenté son offre en termes d’IRVE ou que les ventes de véhicules électriques n’ont pas connu un rythme de développement équivalent durant cette période.

Les bons et mauvais élèves de la rentrée

Les nombreuses flèches rouges traduisent un décalage entre la progression du parc électromobile et celle des infrastructures de recharge. Au niveau régional, Nouvelle-Aquitaine bascule ainsi du vert à l’orange, tandis qu’Auvergne-Rhône-Alpes enregistre la plus forte dégradation. Les « mauvais élèves » demeurent la Corse et l’Ile-de-France. En ce qui concerne les départements, seuls 3 d’entre eux, le Cantal, la Seine Saint-Denis et la Charente, voient leur ratio s’améliorer. On peut également noter une forte détérioration du ratio pour le Rhône, qui est remonté de 13,7 à 40,7 en 3 mois, à la suite de la fermeture des bornes de recharge du réseau Bluely [3].

Pour la prochaine mise à jour, rendez-vous au premier trimestre 2021 sur le site de l’UFE afin de (re)faire le point sur le déploiement des IRVE ouvertes au public en France ! D’ici là, ne ratez pas les chiffres du marché de la mobilité électrique (voitures, véhicules utilitaires légers, 2-3 roues/quadricycles et véhicules industriels) publiés tous les mois sur le site de l’Observatoire industrie électrique en partenariat avec AAA Data.

Zoom sur la région :

[1La directive sur le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatif 2014/94/EU a défini un ratio optimal de 1 point de recharge pour 10 véhicules électriques pour déployer le nombre suffisant de points de recharge des véhicules électriques dans l’Union Européenne.

[2Source : AAA Data et GIREVE pour l’UFE au 30 septembre 2020. Attention, le nombre de points de recharge peut connaitre une baisse significative dans certaines zones géographiques liée à une mise à jour effectuée par GIREVE dans la base de données en octobre dernier.

[3Le service d’autopartage Bluely dans la métropole de Lyon a été fermé le 31 août 2020.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.