Un consommateur, ça consomme énormément responsablement

L’arrivée de l’hiver est traditionnellement en France une période de forte consommation d’électricité qui charrie son lot de mythes et d’inquiétudes. Celles-ci ont récemment redoublé d’intensité avec les répercussions de la crise sanitaire sur l’approvisionnement en électricité qui conduisent à une gestion plus complexe de celui-ci dans la période actuelle. C’est néanmoins oublier que le bon fonctionnement du système électrique repose tout au long de l’année – et pas seulement en hiver – non pas sur un seul acteur isolé mais sur la synergie, la complémentarité et la responsabilité de ses acteurs, qu’il s’agisse des producteurs de l’électricité, des gestionnaires de réseau qui l’acheminent, des fournisseurs qui la commercialisent ou encore… des consommateurs eux-mêmes. Après tout, le système électrique n’a pour seule raison d’être que de les approvisionner en électricité !

Ces derniers jouent en effet un rôle déterminant pour l’équilibre du système : trop de consommation par rapport à la production à un moment donné complexifie ainsi la tâche des autres acteurs pour conserver l’équilibre du système et vice-versa. Les consommateurs concentrent en conséquence un pouvoir important au bout du doigt qui appuie sur l’interrupteur et la bonne gestion de leur consommation contribue significativement à celle du système.
C’est pour permettre pleinement à ces acteurs centraux du système électrique de mieux gérer leur consommation et de la rendre davantage flexible et utile pour le système électrique que différents outils et mécanismes ont été développés.

Mieux communiquer pour consommer plus responsablement

Depuis plusieurs années, RTE – le gestionnaire du réseau de transport d’électricité – développe MonEcowatt, une « météo de l’électricité » visant à aider les Français à mieux consommer leur électricité, en les informant sur l’état du système électrique national et en les incitant lorsque cela est nécessaire à ajuster leur consommation pour participer à la limitation des épisodes de tension.

Dans le but de le rendre le plus accessible possible, cet outil innovant et simple d’utilisation prend la forme d’un site internet indiquant à quel moment réduire sa consommation au bénéfice de tous et comment consommer au meilleur moment. A chaque instant, des signaux clairs guident le consommateur pour adopter les bons gestes et lui permettre de contribuer à l’équilibre du système électrique.

Et en plus ça marche ! Après avoir lancé la veille au soir son premier appel à la consommation responsable, RTE a par exemple enregistré le 8 janvier 2021 à 13h une consommation inférieure d’environ 2,1 GW (hors effacements) à ses prévisions, démontrant tant l’utilité d’un tel outil que la grande adaptabilité et réactivité des consommateurs et du système électrique.

Adapter les dispositifs de marché pour impliquer davantage les consommateurs dans le bon fonctionnement du système électrique

Cette flexibilité des consommateurs se verra pleinement valorisée à compter de 2021 avec le développement de certains dispositifs du marché de l’électricité qui renforceront significativement la contribution des consommateurs à l’équilibre du système électrique.

Le déploiement croissant des compteurs communicants comme Linky permettra ainsi aux fournisseurs d’énergie de proposer, grâce aux fonctionnalités offertes par cette nouvelle génération de compteur, des offres de fourniture différenciées selon les heures, les jours et les saisons qui permettront d’inciter les consommateurs à adapter leur consommation lors des périodes de pointe de consommation par un prix majoré dans le cadre de leur contrat de fourniture.

L’année 2021 sera par ailleurs celle de la relance des effacements dits « tarifaires » ou « indissociables de la fourniture » – car intégrés dans l’offre de fourniture souscrite par le consommateur – qui joueront un rôle croissant dans l’équilibrage du système électrique. Afin d’accompagner le développement de la filière des effacements et de développer spécifiquement de nouvelles capacités d’effacements tarifaires, RTE conçoit actuellement en concertation avec les acteurs de marché un appel d’offres spécifique à ces effacements annoncé en juin dernier par la Ministre de la transition écologique. Cet appel d’offres pilote permettra ainsi de faire émerger des volumes significatifs d’effacements tarifaires à même de participer utilement à l’amélioration de l’équilibre offre/demande pour les hivers 2021, 2022 et 2023 et au-delà.
L’ensemble de ces outils et dispositifs permettront ainsi d’impliquer toujours davantage le consommateur dans la gestion du système électrique et de consommer dans les meilleures conditions pour le système électrique, pour lui permettre de garder la tête froide et son logement chaud !

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.