Top départ pour les compteurs nouvelle génération

J-15 ! Le 1er décembre prochain, le déploiement du compteur communicant Linky débute, avec une première vague de 3 millions de compteurs qui seront posés d’ici la fin de l’année 2016. Ce ne sont pas moins de 35 millions de compteurs en tout qui remplaceront d’ici fin 2021 l’ensemble des compteurs électromécaniques et électroniques dans tous les foyers français.

Les Gestionnaires de Réseaux de Distribution, ERDF, en charge de la distribution publique d’électricité de 95% du territoire et les 160 Entreprises Locales de Distribution (ELD) en charge de 5% du territoire, doivent mettre en œuvre des dispositifs permettant aux fournisseurs de proposer à leurs clients des prix différents suivant les périodes de l’année ou de la journée. En 2013, après des expérimentations menées par ERDF et par des ELD sous l’égide de la CRE, la généralisation des compteurs communicants a été décidée. Le déploiement des compteurs communicants n’est pas un phénomène franco-français. Il s’agit bien au contraire d’un mouvement opéré dans de nombreux pays en Europe, aux Etats-Unis et en Asie, avec plus de 313 millions de compteurs communicants déjà installés dans le monde.

Pourquoi est-ce si important ?

Parce qu’il s’agit d’abord d’un formidable projet industriel, développé depuis plusieurs années et menés sur 6 ans. 35 millions de compteurs, des usines montées en France pour construire les compteurs et concentrateurs, des dizaines d’entreprises engagées dans toute la France dans le processus de pose des compteurs, un phénoménal programme de recyclage des anciens compteurs… On parle ici d’un investissement de pas moins de 5 milliards d’euros et d’une manne de 10.000 emplois sur 6 ans dans tout le pays.

C’est important aussi, parce que cela concerne directement les clients résidentiels, chaque foyer, c’est-à-dire tout le monde !
Un compteur communicant peut recevoir et envoyer des données et des ordres à distance, sans l’intervention physique d’un technicien. Installé chez les clients et relié à un centre de supervision, il est en interaction permanente avec le réseau, qu’il contribue à rendre « intelligent ». Linky, c’est un compteur nouvelle génération mais aussi une chaîne communicante et un système d’information associé. Il utilise pour ce faire la technologie du courant porteur en ligne (dite CPL) qui n’utilise pas d’émetteur radio pour communiquer, mais utilise les câbles électriques déjà existants pour y superposer le signal à transmettre pendant seulement quelques secondes par jour. Le compteur communicant n’induit donc pas davantage de champs électromagnétiques que le compteur actuel !

Et concrètement ? Un compteur communicant, c’est la possibilité pour tous les clients de ne plus avoir de rendez-vous tous les 6 mois avec un technicien pour la relève manuelle. Les interventions simples, comme la mise en service lors d’un déménagement ou le changement de puissance pourront se faire dans un délai de 24 heures et non plus sous 5 jours. Plus besoin de prendre rendez-vous ou d’attendre le technicien, le gestionnaire de réseau opérera à distance.
C’est aussi une facture établie par les fournisseurs qui pourra être calculée sur la base de consommations réelles, et non plus sur des estimations, ce qui engendrera moins de réclamations liées aux questions de facturation et aux rendez-vous ! C’est, enfin, une meilleure qualité d’alimentation, puisque en cas de panne sur le réseau, le diagnostic sera facilité par la connaissance de la localisation de celle-ci et les interventions à distance dans certains cas. La ré-alimentation en électricité sera donc plus rapide.
Le client n’aura plus à se concentrer sur « l’administratif », mais bien sur les services qui pourront se développer avec le compteur communicant !

Et justement ces services, quels sont-ils ?

Les clients pourront visualiser leur consommation d’électricité sur leur espace client et ainsi avoir des outils pour mieux la maîtriser (comme des alertes sur leur consommation par exemple). Cet « espace clients » gratuit et sécurisé sera disponible en se connectant sur le site sur Internet via un ordinateur, une tablette ou un smartphone.
Les données de consommation en kwh du client seront bien plus précises et détaillées. Transmises au fournisseur, avec l’accord du client et dans le respect de la loi sur la protection des données personnelles, elles lui permettront de mieux analyser la consommation de ses clients de les conseiller ainsi que de les situer par rapport à d’autres foyers (est-ce que je consomme plus, moins qu’une autre famille de 4 personnes vivant dans une maison individuelle ?). Elles permettront également de proposer de nouvelles offres et de nouveaux services adaptés aux besoins de chacun.

Mais encore ? Nous ne sommes qu’aux prémices de l’exploitation de toutes les potentialités de ce compteur : Big Data, usages domotiques, objets connectés... Les nombreux démonstrateurs de l’ADEME dans lesquels les fournisseurs sont impliqués ont été un vivier pour penser ces nouveaux services. Comme dans d’autres secteurs avant l’électricité concernés par le progrès technologique, l’émulation devrait être prolifique en matière d’innovations ! L’installation des compteurs communicants bénéficiera ainsi à l’ensemble de la filière électrique : fournisseurs, équipementiers, producteurs…

Cela a souvent été dit et répété : Linky est la première brique nécessaire pour le développement des Smart grids. Il aidera à dessiner un nouveau modèle énergétique, dans lequel l’électricité répondra à davantage d’usages, avec une valeur ajoutée au plus près des consommateurs, en leur offrant des offres tarifaires, produits et services innovants leur permettant de prendre la main sur leurs choix énergétiques. Que l’aventure collective du compteur communicant commence !

Les adhérents



Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.