Réponse de l’UFE à la consultation de l’ACER relative aux méthodologies devant être utilisées pour la revue des zones d’enchères

Dans cette réponse, l’UFE rappelle la nécessité, compte tenu des impacts très importants de tout changement de configuration des zone d’enchères sur tous les acteurs du secteur de l’électricité, et notamment sur les consommateurs, d’une approche prudente lors d l’évaluation du sujet. La modification de la configuration des zone d’enchères ne doit donc jamais être considérée à la légère et adoptée uniquement si une configuration alternative est stable et procure des bénéfices suffisamment importants pour compenser les éventuels coûts échoués. L’UFE estime à ce titre qu’un ensemble d’indicateurs devrait être développé pour déterminer si des configurations alternatives pour une zone donnée doivent être ou non étudiées. L’UFE soutient également la possibilité pour le(s) GRT d’une zone d’enchères donnée de ne proposer qu’une configuration de statu quo. L’UFE rappelle enfin qu’une modification de la configuration des zones d’enchères n’est pas le seul outil pour permettre une gestion efficace de la congestion au niveau européen. L’UFE invite donc l’ACER à s’assurer de l’efficacité économique des futures méthodologies de redispatching et de countertrading, qui deviendront d’autant plus importantes dans un contexte où le Clean Energy Package prévoit la mise à disposition du marché de 70% des capacités d’échanges, menant de facto à des niveaux – et donc à des coûts – de redispatching et de countertrading – plus élevés.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.