Réponse de l’UFE à la consultation de l’ACER relative à la méthodologie d’allocation co-optimisée de capacité transfrontalière pour les échanges d’énergie d’équilibrage

L’UFE se prononce dans cette position en faveur de la réalisation – avant toute décision de mise en œuvre – d’une étude d’impact destinée à évaluer les conséquences de l’introduction d’un processus d’allocation co-optimisée sur l’algorithme de couplage journalier dans le cadre du Single Day-Ahead Coupling (SDAC). Un résultat négatif à l’issue de cette étude d’impact ne devrait pas conduire à abandonner sine die la mise en œuvre du processus ou à réduire la variété des produits ou la flexibilité des offres offertes au SDAC pour tenter d’accueillir le processus mais devrait davantage conduire à réitérer régulièrement cette étude d’impact. Par ailleurs, l’UFE suggère que soit étudiée la possibilité de lier les offres sur les marchés de l’énergie et de capacité d’équilibrage du SDAC et rappelle la nécessité d’abolir toute limitation injustifiée de la capacité transfrontalière d’échange de capacités d’équilibrage. Enfin, l’UFE rappelle que la compatibilité entre le processus d’allocation co-optimisée et le calcul de capacité de type flow-based utilisé dans certaines régions de calcul de capacité doit être assurée.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.