Les seuls déterminants d’une politique énergétique sont l’équilibre de l’offre et de la demande FAUX

Les autres déterminants pouvant structurer l’arbitrage du mix énergétique sont : la sécurité d’approvisionnement, condition stratégique et économique pour garantir l’indépendance énergétique du pays, dont l’impact peut être significatif sur la balance commerciale ; la préservation de l’environnement local, en évitant le moins possible une empreinte sur l’environnement local, comme par exemple, les énergies dispersées ne sont pas très avantagées compte tenu des espaces qui leur sont nécessaires (6MW/km² pour l’éolien offshore) ; l’impact sur le climat, les renouvelables et le nucléaire étant les champions de cette catégorie ; les coûts et les prix, aussi bas que possible pour la compétitivité des entreprises et le revenu des citoyens ; la compétitivité des entreprises nationales, qui permet de soutenir les offres françaises à l’étranger dans le domaine énergétique ; et, l’appréhension des risques, en prenant en compte les risques industriels et physiques autour des exploitations. Il s’agit du rôle de la Politique de peser ces différents critères au regard de l’intérêt général et de les arbitrer dans un choix clair et partagé.
Source : Connaissance des Energies, interview de Pierre Daurès

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.