Le saviez-vous ? Pour assurer la sécurité d’alimentation, la France dispose du dispositif dit « d’obligation de capacité »

En France, c’est en période de grand froid que la consommation d’électricité atteint son niveau le plus élevé : lorsque la température extérieure baisse d’un degré Celsius, la puissance d’électricité appelée augmente de 2400 MW. Afin de répondre à cette forte demande, le système électrique peut faire appel à la capacité mobilisable (capacité de production ou d’effacement de consommation), mais si cette dernière est insuffisante, le risque de délestage de consommateurs d’électricité est inévitable. C’est ainsi qu’en France, le Code de l’Energie prévoit que « chaque fournisseur d’électricité contribue, en fonction des caractéristiques de consommation de ses clients, en puissance et en énergie, sur le territoire métropolitain continental, à la sécurité d’approvisionnement en électricité », autrement dit, le système a l’obligation de disposer de suffisamment de capacités pour répondre à la demande de pointe. Pour couvrir cette obligation « de capacité », les fournisseurs doivent détenir ou acquérir auprès des exploitants de capacité suffisamment de « garanties de capacité ». Pour garantir le fonctionnement du mécanisme, les acteurs sont incités financièrement à couvrir leurs engagements et leurs obligations.
Fiche UFE n°32 L’obligation de capacité : l’exemple de la France de la Brochure Stratégie Bas Carbone et Renaissance Industrielle

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.