Le saviez-vous ? Le prix du charbon est plus compétitif que celui du gaz

Depuis 2006, les prix du charbon sur les marchés mondiaux ont chuté de 67 %, passant de 240 $/t à 80 $/t en 2014 , tandis que les prix du gaz sont relativement stables en Europe. L’évolution à la baisse du prix du charbon en Europe s’explique par des chocs à la fois sur l’offre et sur la demande : l’offre de charbon est accrue par l’exploitation de nouvelles ressources de charbons sub-bitumineux ; la demande de charbon est moins dynamique dans les pays émergents, en particulier en Chine, compte tenu de la pollution atmosphérique, et a diminué aux Etats-Unis, en raison du développement des gaz de schiste, provoquant une hausse des exportations de charbon vers l’Europe. Concernant le gaz naturel, l’exploitation croissante des gaz de schiste américains n’a pas entraîné de baisse des prix importante en Europe. L’évolution relative des prix des énergies permet de comprendre pourquoi les centrales à charbon sont, avec un prix du CO2 déprimé, de plus en plus compétitives par rapport aux centrales à gaz, ce qui va à l’encontre d’une stratégie bas carbone. Ainsi, les conditions économiques de marché actuelles sont très favorables à l’utilisation du charbon alors que la production d’électricité à partir de charbon est deux fois plus émettrice que celle à partir de gaz.
Fiche n°28 « Un signal CO2 fort pour la baisse du recours au charbon » de la brochure UFE « Stratégie Bas Carbone et Renaissance Industrielle »

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.