Le saviez-vous ? Le Japon envisage de réduire ses émissions de GES de 20% en 2030 par rapport à 2013

Suite au tsunami du 11 mars 2011, le Japon, troisième producteur d’électricité mondial, a été contraint de diminuer sa production d’électricité en réduisant la part de l’atome et en augmentant sa dépendance aux énergies fossiles. Ainsi, la part de l’énergie nucléaire dans son mix électrique est passée de 26% en 2010 à 1% en 2012, et celle des énergies fossiles de 62% à 86%. La part des énergies renouvelables n’a évolué que d’un point et s’établit en 2012 à 13%. L’incidence sur les émissions de CO2 est sans équivoque : elles augmentent de 7% entre 2010 et 2013. En vue de la COP21, le Japon propose d’inscrire dans ses contributions nationales un objectif de réduction de 20% de ses émissions de Gaz à Effet de Serre en 2030 par rapport à 2013, soit un retour à son niveau de 1990 (1 164 Mt de CO2). Ainsi, le gouvernement nippon envisage de s’orienter vers une structure de production électrique moins carbonée en réintégrant l’énergie nucléaire et en mettant davantage à contribution les énergies renouvelables.
Source : Observ’ER, BDEW, Nikkei

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.