Le saviez-vous ? L’heure d’été est initialement destinée à réduire la consommation d’électricité

Suite au premier choc pétrolier de 1973-1974 et afin de réduire sa dépendance énergétique, la France a mis en place le changement d’horaire. En faisant mieux correspondre les heures d’activités humaines avec les plages horaires d’ensoleillement, le passage à l’heure d’été permet de réduire les besoins de consommations électriques pour l’éclairage le soir, puisqu’il y fait plus clair. Selon l’Ademe, cette mesure a permis d’économiser sur l’éclairage 440 GWh et d’éviter les émissions de 44 000 tonnes de CO2 en 2009 en France. En revanche, aucune étude permet de certifier que le changement d’heure a un impact positif sur les émissions de CO2 liées à la production d’énergie globale. En effet, au moment du passage à l’heure d’été, la hausse de la consommation de chauffage au fioul le matin couplée à l’augmentation éventuelle du trafic routier le soir peuvent mener à une augmentation de la production d’énergie carbonée. Aujourd’hui et depuis 1998, l’ensemble des pays de l’Union européenne suit le même calendrier du changement d’heure. Ce principe est appliqué dans plus de 70 pays dans le monde. Quant aux autres, ils bénéficient d’un ensoleillement quasi permanent et ne nécessitent donc pas d’un ajustement de l’heure.
Source : Ademe et Communication de la Commission au Conseil, au parlement européen et au comité économique et social européen

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.