Le saviez-vous ? COP 21 : Pékin s’engage à réduire ses émissions de CO2 dues à la combustion d’énergie

Premier pays émetteur de CO2 au monde, la Chine a officiellement fait part de sa contribution nationale à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Ses objectifs à horizon 2030 sont les suivants : atteinte du pic d’émissions de CO2 avant 2030, réduction de l’intensité énergétique de 60-65% par rapport au niveau de 2005, augmentation de la part d’énergie non-fossile dans la consommation d’énergie primaire à environ 20% et, augmentation de la couverture forestière de 4,5 mds m3 par rapport à 2005. Actuellement, le mix électrique chinois est très émetteur de gaz à effet de serre : il est en effet composé à près de 80 % de combustibles fossiles, contre 8 % en France. Pékin s’engage ainsi à construire un mix énergétique plus respectueux du climat en accélérant notamment le développement des énergies décarbonées (nucléaire, hydraulique, éolien, solaire…) et des centrales à charbon plus efficaces, et, en entreprenant une démarche d’efficacité énergétique dans les activités industrielles et dans le bâtiment.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.