Le développement des EnR n’a pas d’impact sur les prix de gros de l’électricité : FAUX

Sur le marché de gros, le prix est fixé par la rencontre de la demande d’électricité avec le coût marginal de la dernière centrale appelée. L’introduction des ENR intermittentes, dont les coûts marginaux de production sont nuls, décale l’ordre de préséance économique. Le coût marginal de production de la dernière centrale appelée est donc inférieur à une situation sans ENR, ce qui a pour conséquence la diminution des prix. L’exclusion de facto de certaines centrales du marché n’est cependant pas anodine, puisque ces centrales (CCG et TAC) servent à sécuriser l’approvisionnement en période de pointe.

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.