Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 30/03/2020

Actualité économique et industrielle
Covid-19 : les mesures exceptionnelles du Gouvernement
A la suite de l’adoption de la loi sur les mesures d’urgence liées à la crise du COVID-19, 25 ordonnances ont été présentées au Conseil des ministres du 25 mars 2020 et ont été publiées au Journal officiel. L’une d’entre elles reporte du 31 mars au 31 mai la fin de la période durant laquelle les fournisseurs d'électricité, de chaleur, de gaz ne peuvent procéder, dans une résidence principale à l'interruption, y compris par résiliation de contrat, pour non-paiement des factures, de la fourniture d'électricité, de chaleur ou de gaz. Notons que ce point concerne les clients particuliers résidentiels. Une seconde ordonnance « permet de reporter intégralement ou d'étaler le paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d'électricité afférents aux locaux professionnels et commerciaux ». Pour solliciter cette demande, le client devra justifier qu’il est « susceptible de bénéficier du fonds de solidarité ». « Nous tenons à ce que ce principe de ‘’zéro recettes zéro dépenses’’ soit appliqué partout sur le territoire pour tous les commerçants, artisans et indépendants qui traversent des moments particulièrement difficiles » a déclaré mercredi 25 mars le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire.
Ministère de l’Economie et des Finances du 25/03/2020
Actualité économique et industrielle
CRISE DU CORONAVIRUS : LA CRE DEMANDE AUX GESTIONNAIRES DE RÉSEAUX D’ÊTRE SOLIDAIRES DES FOURNISSEURS D’ÉNERGIE
Dans une délibération du 26 mars, la CRE « demande expressément » aux gestionnaires de réseaux d’appliquer aux fournisseurs un report de la facture d’acheminement du gaz et d’électricité au nom d’une « juste répartition de l’effort » dans la crise du coronavirus. Dans ce contexte de crise sanitaire inédite, les fournisseurs d’électricité souffrent de la diminution des prix de l’électricité liée à la baisse de la consommation, que l’on estime à environ 15 %, en grande partie en raison de la baisse de l’activité industrielle et tertiaire.
Contexte du 27/03/2020
Actualité économique et industrielle
L’UFE SOUTIENT LES OBJECTIFS DE LA FUTURE RÉGULATION NUCLÉAIRE, MÊME SI CERTAINES MODALITÉS RESTENT À APPROFONDIR
L’UFE soutient l’objectif d’une nouvelle régulation économique visant d’une part à faire bénéficier l’ensemble des consommateurs, quel que soit leur fournisseur, des conditions économiques du parc nucléaire existant et, d’autre part, à assurer la pérennité de l’outil industriel dans la durée. L’UFE souligne que l’ensemble des fournisseurs devront être traités sur un pied d’égalité dans l’accès à la production nucléaire. Néanmoins, l’UFE s’interroge sur la pertinence de mettre en place un corridor de prix plutôt qu’un niveau fixe, notamment au regard de l’objectif visé de stabilité des prix.
Contexte du 24/03/2020
Actualité économique et industrielle
EN ÎLE-DE-FRANCE, UNE RÉDUCTION DE 30 % LA POLLUTION DE L’AIR ET LES ÉMISSIONS DE CO2
Depuis le confinement instauré le 17 mars, « la pollution de l’air a été réduite de l’ordre de 20 à 30 % dans l’agglomération parisienne », selon un bilan réalisé par Airparif publié le 24 mars 2020. Une réduction qui atteint 60% pour les émissions d’oxyde d’azote avec un impact qui peut être « encore plus important » le long des axes de circulation. Cette réduction de la pollution s’observe aussi dans le reste de la France et de l’Europe, en particulier dans les plus grandes villes. Concernant les particules les plus fines, PM-10 et PM-2,5, l’effet joué par les mesures de confinement a en revanche été « peu visible » jusqu'ici. Airparif relève que la diminution du trafic n’a pas compensé l’augmentation liée au chauffage résidentiel (dont chauffage au bois) et au maintien des activités agricoles.
AEF Info du 25/03/2020
Actualité économique et industrielle
CONSULTATION SUR LA COMPOSANTE DE SOUTIRAGE DU FUTUR TURPE 6
La composante de soutirage des prochains tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité (TURPE 6), telle est la thématique de la consultation publique lancée par la CRE mardi 24 mars. Celle-ci présente notamment « les évolutions de méthode envisagées par la Commission de régulation de l’énergie pour construire la composante de soutirage du TURPE 6 ainsi que les grilles tarifaires qui en découleraient ».
Enerpresse du 26/03/2020
Actualité Européenne
POUR L’AIE, L’ÉNERGIE DOIT ÊTRE AU CENTRE DES PLANS DE RELANCE POST-COVID-19
Fatih Birol demande aux gouvernements d’investir massivement dans « le solaire, l’éolien, l’hydrogène, les batteries et le stockage de carbone » et de réduire, voire de supprimer, les subventions aux combustibles fossiles afin de stimuler l’économie et d’avancer sur la transition énergétique. Pour le directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la crise actuelle constitue un « test » pour les gouvernements et les entreprises quant à leur détermination à agir pour la transition.
Agence internationale de l’énergie du 27/03/2020
Actualité Européenne
DU RETARD À ATTENDRE POUR L’ADOPTION DE LA LOI CLIMAT EUROPÉENNE
Le directeur de cabinet du commissaire Frans Timmermans a déclaré « qu’il sera un peu difficile de tout conclure d’ici décembre ». Cela met à mal l’objectif de l’UE d’arriver à la COP 26 de Glasgow avec une ambition renforcée en matière de climat, si cette dernière devait être maintenue en novembre. L’étude d’impact pour un objectif 2030 révisé est toujours prévu pour septembre.
Contexte du 26/03/2020
Actualité Européenne
OUVERTURE DE LA CONSULTATION SUR LE PREMIER ACTE DÉLÉGUÉ EN MATIÈRE DE TAXONOMIE
Le 23 mars, la Commission européenne a ouvert une consultation, faisant suite à la publication du rapport final du groupe d’experts et afin de préparer une étude d’impact sur la taxonomie. Un acté délégué est prévu pour décembre 2020 concernant les activités contribuant aux objectifs climatiques de l’UE et atténuant les effets de l’adaptation au changement climatique à des fins d’investissement. Les parties prenantes ont jusqu’au 20 avril pour communiquer leurs retours.
Commission européenne du 23/03/2020
Actualité Européenne
LE MARCHÉ DU CARBONE EUROPÉEN, PREMIÈRE VICTIME DE LA BAISSE DE LA DEMANDE D’ÉLECTRICITÉ
Le prix du carbone a chuté depuis début mars, passant de 23€ à 15,45€ la tonne, lundi 23 mars, en raison de la baisse de la demande d’électricité liée aux mesures de confinement prises en Europe. Le think tank Centre de Régulation en Europe alerte sur les dangers pour le système européen ETS, instrument de la politique climatique de l’UE le plus touché par le choc du COVID-19. Les conséquences pourraient être un ralentissement des plans de sortie du charbon et des investissements bas-carbone.
Euractiv du 24/03/2020
Actualité Européenne
LA CONSULTATION SUR LA RÉVISION DES CODES DE RÉSEAUX PROLONGÉE ET CELLE SUR LE PROGRAMME LIFE POST-2021 OUVERTE
La Commission européenne maintient ouverte la consultation sur les codes de réseaux jusqu’au 14 mai au lieu du 14 avril comme initialement annoncé. Les parties prenantes sont notamment invitées à déterminer la liste des priorités pour les codes de réseaux de l’électricité (2020-2023). En parallèle, la Commission européenne a ouvert une consultation, jusqu’au 24 avril, sur le programme de financement pour l’environnement, l’énergie et le climat afin de définir de nouvelles priorités pour la période 2021-2027 dans la lignée du programme Horizon 2020.
Commission européenne du 27/03/2020
Actualité Européenne
ADOPTION DE L’INITIATIVE D’INVESTISSEMENT EUROPÉENNE CONTRE LE COVID-19
Le 26 mars, le Parlement européen a approuvé la mobilisation de 37 milliards d’euros de fonds structurels pour lutter contre la crise du COVID-19 (683 voix pour, 1 contre, 4 abstentions). Les Etats doivent définitivement valider l’initiative vendredi 27 mars par une procédure écrite. En parallèle, le 20 mars dernier, Bruxelles a activé la « clause dérogatoire générale » du Pacte de stabilité et de croissance permettant aux Etats de s’éloigner de leurs obligations budgétaires et d’assouplir le régime des aides d’Etat. La décision, qui vise à aider les Etats à lutter contre les conséquences économiques de la crise sanitaire que connaît l’Europe, a été confirmée par accord des Ministres des Finances, le 23 mars.
Parlement européen et Contexte du 24/03/2020
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
L’agenda institutionnel du Parlement européen ainsi que du Conseil est bouleversé en raison de l’épidémie de COVID-19.
du 30/03/2020

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.