Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE/Revue de presse du 11/10/19

Revue de presse de la semaine
Actualité économique et industrielle
LE GOUVERNEMENT A ANNONCÉ LA PROLONGATION D’UN AN DE LA 4E PÉRIODE DES CERTIFICATS D’ECONOMIE D’ENERGIE (CEE)
L’extension jusqu’au 31 décembre 2021 est assortie d’une augmentation de 533 TWhc. Ce niveau d’obligation total de 2 133 TWhc, supérieur à celui voté par le Conseil supérieur de l’énergie, suppose de poursuivre l’extension des gisements. A l’origine de la demande de prolongation, l’Union Française de l’Electricité « continuera d’être force de proposition sur l’inclusion des PAC air/air dans le dispositif coup de pouce chauffage, la bonification des CEE pour l’achat de véhicules n’émettant pas ou peu de CO2… mais aussi pour améliorer le fonctionnement du dispositif pour qu’il bénéficie vraiment aux consommateurs finals » a-t-elle déclaré.
UFE du 09/10/2019
Actualité économique et industrielle
CRE : HAUSSE DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTES DE 4 % « MAXIMUM » EN FÉVRIER
La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a déclaré que la hausse des tarifs réglementés de ventes (TRV) ne dépasserait pas 4 % en février, et qu’elle étudiait des pistes « pour éviter une hausse trop forte ». Le premier levier porte sur les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) dont le coût est répercuté sur la facture des consommateurs finals. « Il y a une fièvre sur le marché car les objectifs sont trop élevés. Il faudrait étaler sur quatre ans pour faire baisser le prix » a déclaré Jean-François Carenco, président de la CRE. Un second levier porte sur la prise en compte des prix de marché dans la construction des TRV. « On réfléchit à un système où on dit qu’on ne prend pas le prix spot de décembre mais un système lissé du 15 octobre au 25 décembre » a-t-il précisé.
AFP & Les Echos du 07/10/2019
Actualité économique et industrielle
RTE ACTIVE DE NOUVEAU AVEC SUCCÈS LE DISPOSITIF D’INTERRUPTIBILITÉ
Lundi 7 octobre vers 21h, le réseau électrique européen a connu une baisse de fréquence, en raison de la variation des programmes d'échange d'électricité entre pays, conjugué à l'arrêt inopiné d'une centrale française. Afin de rééquilibrer la fréquence, le gestionnaire de réseau de transport a interrompu en quelques secondes 21 sites de production industriels (et ce durant 15 minutes), libérant ainsi 1 400 MW de consommation. C’est la deuxième fois que le dispositif d’interruptibilité est activé depuis sa création dans la loi NOME de 2011. RTE a rappelé qu'à aucun moment la France n'a frôlé le black-out.
RTE
Actualité économique et industrielle
LA FILIÈRE ÉOLIENNE SOUHAITE CRÉER 40 000 NOUVEAUX EMPLOIS EN 2030
Les professionnels de l’éolien revendique 18 400 emplois directs et indirects dans la filière, soit « 6 % de plus qu’en 2017 et 15 % de plus qu’en 2016 » a indiqué Olivier Perot, président de France Energie Eolienne. Selon les estimations de la fédération, c’est davantage que les emplois des filières hydrauliques, biomasse ou photovoltaïque. La filière évalue à 40 000 le nombre de nouveaux emplois en 2030. Cependant, deux défis majeurs se présentent à elle : la difficulté de recruter des ingénieurs dans les régions Hauts-de-France et Grand Est, ainsi que l’acceptabilité des éoliennes par l’opinion publique.
Les Echos du 09/10/2019
Actualité économique et industrielle
DÉBUT DE L’EXAMEN DU PROJET DE LOI FINANCES 2020 À L’ASSEMBLÉE NATIONALE
Lundi 7 octobre, l’Assemblée nationale a débuté l’examen en première lecture du projet de loi finances. Parmi les amendements adoptés par la commission du Développement Durable, plusieurs visent à assouplir la réforme du CITE afin de conserver son application aux ménages les plus aisés (9e et 10e déciles) à condition qu’ils effectuent une rénovation globale ou qu’ils changent de chaudière pour une chaudière à gaz à très haute performance.
Assemblée nationale du 11/10/2019
Actualité économique et industrielle
ELECTRICIENS SANS FRONTIÈRES EN FINALE DU PRIX ZAYED POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE
Après avoir remporté fin septembre le Prix ONU pour l'Action climatique pour son projet dans l’île de la Dominique, Electriciens sans frontières est en finale du Prix Zayed pour le développement durable pour ses actions dans les camps de réfugiés Rohingyas au Bangladesh. Le projet vise à former à l’électricité renouvelable et à l’entrepreneuriat pour aider à l’amélioration des conditions sanitaires et sociales alarmantes des réfugiés Rohingyas. En octobre 2019, le jury international présidé par Ólafur Grímsson, ancien président de l’Islande, a sélectionné Electriciens sans frontières parmi plus de 2 300 candidats. Le gagnant du prix sera désigné parmi les trois finalistes lors de la Semaine du développement durable d’Abou Dhabi, en janvier 2020.
CP ESF du 10/10/2019
Actualité Européenne
LES NÉGOCIATIONS SE POURSUIVENT AUTOUR DE LA NEUTRALITÉ CARBONE
A l’heure actuelle, seules la Pologne, la République tchèque et la Hongrie ne se sont pas encore engagées en faveur de la neutralité carbone à l’horizon 2050. En effet, ces Etats espèrent encore obtenir des contreparties à l’instar d’une prise en compte à l’échelle européenne, et non nationale, de l’objectif de neutralité climatique, d’un financement accru pour les régions dépendantes du charbon ou encore de l’inscription du nucléaire dans la taxonomie relative à la finance durable. Pour rappel, l’unanimité des pays est requise pour pouvoir continuer à avancer sur ce dossier.
Contexte du 07/10/2019
Actualité Européenne
SYLVIE GOULARD NE SERA PAS COMMISSAIRE EUROPÉENNE POUR LE MARCHÉ INTÉRIEUR
Après avoir répondu à une nouvelle série de questions écrites et été auditionnée une seconde fois le jeudi 10 octobre, Sylvie Goulard n’a pas réussi à convaincre les eurodéputés des commissions ITRE et IMCO (82 voix contre, 29 pour, 1 abstention). Candidate à un large portefeuille, qui va du marché intérieur, à l’industrie en passant par le numérique, la défense et l’espace, le champ de compétence attaché au poste de son remplaçant pourrait amené à être réduit. Le nom du candidat français devrait être connu dans les plus brefs délais.
Site du Parlement européen du 11/10/2019
Actualité Européenne
LE GREEN DEAL EUROPÉEN COMMENCE DOUCEMENT À PRENDRE FORME SOUS L’IMPULSION DE TIMMERMANS
Lors de son audition le 8 octobre dernier, Frans Timmermans, le futur vice-président exécutif en charge du Green Deal européen a précisé vouloir travailler immédiatement afin de rehausser les objectifs concernant le niveau de réduction des émissions de CO2 à l’horizon 2030 à 50 % voire 55 % tel que proposé par le Parlement européen. Il a également insisté sur sa volonté d’intégrer le transport maritime dans le système ETS. Le néerlandais devrait entre autres avoir un droit de regard sur la question du budget européen, la taxe carbone aux frontières ou encore la politique agricole commune.
Site du Parlement européen du 11/10/2019
Actualité Européenne
18 ETATS MEMBRES SE PRONONCENT EN FAVEUR D’UNE POLITIQUE INDUSTRIELLE EUROPÉENNE AMBITIEUSE
La France, aux côtés de 17 autres Etats membres, a signé le 4 octobre dernier une déclaration visant à promouvoir le fleuron industriel européen au travers de quatre axes de travail que sont l’innovation, la transformation de l’industrie, la compétitivité et le développement de chaînes de valeurs stratégiques. Pour rappel, l’impulsion d’une politique industrielle européenne devrait revenir au futur commissaire au marché intérieur.
Enerpresse du 09/10/2019
Actualité Européenne
LA BANQUE EUROPÉENNE D’INVESTISSEMENT AMBIGÜE CONCERNANT L’ARRÊT AU SOUTIEN DES ÉNERGIES FOSSILES
La BEI qui s’était engagée à ne plus financer des projets d’énergies fossiles à compter de 2021 pourrait rétropédaler puisqu’elle n’exclut désormais plus de financer des « projets d’énergies fossiles décarbonés ». Un arbitrage devra être opéré le 15 octobre prochain, pour celle qui est appelée à devenir la future Banque Européenne du Climat, arbitrage auquel les eurodéputés français ont d’ores et déjà prévu d’être particulièrement attentif.
Euractiv du 09/10/2019
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Conseil européen les 17 et 18 octobre à Bruxelles :
- Brexit
- Priorités pour les cinq prochaines années
- Budget à long terme de l’UE
- Aspects internationaux du changement climatique dans l’optique de la COP 25 au Chili

Réunion de la commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie (ITRE) du Parlement européen le 17 octobre à Bruxelles
du 11/10/2019

Actualités

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.