Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


UFE - Revue de presse sectorielle du 03/05/19

Actualité économique et industrielle
PROJET DE LOI ÉNERGIE-CLIMAT : LE CONSEIL D’ÉTAT REND SON AVIS
Présenté le 30 avril dernier en Conseil des ministres, le projet de loi énergie-climat a été majoritairement jugé conforme au droit français par le Conseil d’Etat. Ce dernier émet cependant quelques réserves sur le dispositif de plafonnement des émissions de CO2 des centrales à charbon rappelant que leur arrêt ne doit pas compromettre la sécurité d’approvisionnement. Concernant la création du Haut Conseil pour le climat, il attire l’attention du gouvernement sur la « multiplication » de ce type d’organismes. L’institution s’oppose à la mise en place d’un mécanisme de contrôle des CEE par un organisme tiers, estimant que le projet de loi est insuffisamment précis à ce sujet.
AEF du 02/05/2019
Actualité économique et industrielle
TOTAL DIRECT ENERGIE VISE 6 MILLIONS DE CLIENTS D’ICI À 2022
La nouvelle marque Total Direct Energie, qui rassemble Direct Energie et Total Spring, a pour ambition d’atteindre les 6 millions de clients à horizon 2022, a indiqué Xavier Caïtucoli, co-fondateur de Direct Energie. « On a en ce moment 150 000 nouveaux clients qui nous rejoignent chaque mois » précise-t-il. Un objectif réaffirmé par Patrick Pouyanné, PDG de Total, en ces termes : « si on continue au rythme de l’année 2018, on peut atteindre les 6 (millions) plus rapidement que prévu ».
AFP du 26/04/2019
Actualité économique et industrielle
FRANÇOIS DE RUGY POUR UNE MODIFICATION DU MODE DE CALCUL DES TRV
« Le mode de calcul actuel (…) ne permet pas de faire profiter aux Français notamment du fait qu’il y a l’énergie nucléaire qui, elle, est à coût relativement constant pour les centrales anciennes, et donc nous allons changer le mode de calcul » a annoncé le ministre sur CNews le 26 avril dernier. Cette nouvelle méthode de calcul s’appliquerait pour les tarifs réglementés de vente de l’électricité à compter de 2020.
Enerpresse du 29/04/2019
Actualité économique et industrielle
JEAN-BERNARD LÉVY PLAIDE POUR LA MISE EN PLACE D’UN « CORRIDOR » DE L’ARENH
Entendu par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale dans le cadre du renouvellement de son mandat, le PDG d’EDF a appelé à plafonner le tarif régulé des prix de gros et à mettre en place un mécanisme de prix plancher « de telle sorte qu’en période de prix (de gros) bas, nous n’ayons pas à souffrir et à remettre en cause nos investissements ». Appelé à réagir sur la proposition de François de Rugy de déplafonner les volumes de l’Arenh, Jean-Bernard Lévy a exprimé une opposition ferme et définitive : « nous ne souhaitons pas que l’Arenh soit déplafonné, nous souhaitons qu’il soit supprimé ».
Enerpresse du 03/05/2019
Actualité économique et industrielle
FRANÇOIS DE RUGY OPPOSÉ À UN « NOUVEAU PROJET DE TAXE FLOTTANTE »
Le ministre de la transition écologique et solidaire a indiqué à l’issue du dernier Conseil des ministres qu’il n’y aurait pas de projet de taxe flottante « comme il y en avait en 2000, tout simplement parce que le bilan qui en a été tiré montrait que ce n’était pas efficace ».
Le Figaro du 30/04/2019
Actualité Européenne
BUSINESSEUROPE SE POSITIONNE EN FAVEUR DE LA NEUTRALITÉ CARBONE
Le 29 avril, l’association patronale européenne a publié sa position de principe acceptant de soutenir, pour le milieu du siècle, le principe de neutralité carbone faisant ainsi écho à la communication de novembre 2018 de la Commission européenne. Pour autant, le plus grand lobby d’affaires européen reste prudent quant à l’éventuelle adoption d’une taxe carbone aux frontières, préférant privilégier l’innovation technologique, ainsi que le recours à une électricité abondante peu chère.
Euractiv du 02/05/2019
Actualité Européenne
LE PROGRAMME HORIZON 2020 CONSACRE 70 MILLIONS D’EUROS POUR LES ÉNERGIES BAS CARBONE
L’Inea a officialisé le 30 avril dernier le financement de 15 projets à hauteur de 70 millions d’euros. Commençant le 1er mai 2019 ces derniers permettront notamment le développement de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables et de la décarbonisation des îles.
site de la Commission européenne du 30/05/2019
Actualité Européenne
LE TRANSPORT ET L’INDUSTRIE DEVRONT S’ÉLECTRIFIER
Alors que la consommation électrique mondiale équivaut à celle du pétrole selon l’AIE, la France pourrait connaître un taux d’électrification de 50 % en 2050. Contraintes de s’adapter, les entreprises sont à l’heure actuelle à un tournant. Investir dans l’hydrogène ou encore dans les batteries lithium-ion, afin de remplacer les énergies fossiles, voici quelques pistes étudiées par les entreprises à l’heure actuelle. Pour autant, un tel changement nécessitera un soutien en termes de financement et un accompagnement, qui n’est, à l’heure actuel pas encore totalement garanti.
l’usine nouvelle du 29/04/2019
Actualité Européenne
UN APPEL LANCÉ PAR LES GRT EUROPÉENS POUR MIEUX SE COORDONNER
Une plus grande coordination des politiques énergétiques entre Etats est requise selon quinze GRT d’électricité européens afin de garantir la sécurité d’approvisionnement du continent. En effet, les GRT sont confrontés à une complexification du marché européen puisque de plus en plus intégré. En outre, les auteurs de l’appel appellent à plus d’investissements, à une simplification des procédures de déploiement afin de renforcer la coopération entre les Etats membres et améliorer la flexibilité du système électrique européen.
Enerpresse du 02/05/2019
Actualité Européenne
LE LIECHTENSTEIN, LA NORVÈGE ET L’ISLANDE S’ENGAGE POUR LE CLIMAT
Le 23 avril dernier, la Commission européenne a annoncé que les trois états, non membres de l’UE, respectaient les conditions requises et pourraient ainsi commencer à émettre des quotas carbone sur la plateforme commune en juin. Pour rappel, les membres de l’EEE étaient déjà partie prenante au marché européen du carbone et ce, depuis 2013.
Site de la Commission européenne du 23/04/2019
Actualité Européenne
LA FRANCE ET L’ALLEMAGNE EN FAVEUR D’UN INVESTISSEMENT DE PLUSIEURS MILLIARDS POUR LES BATTERIES
Ce n’est pas moins de 5 à 6 milliards d’euros que la France et l’Allemagne entendent consacrer au travers de fonds publics (1,2 Milliards) comme privés (4 Milliards) afin de permettre la production de batteries destinée à soutenir la mobilité douce. Pour autant, la Commission européenne a estimé, le 30 avril dernier, que le couple franco-allemand devra revoir sa copie et se montrer plus précis dans le chiffrage des fonds demandés dans le cadre de la lettre d’intention adressée à l’exécutif européen.
Contexte du 03/05/2019
Actualité Européenne
AGENDA INSTITUTIONNEL
Le Parlement européen est désormais en campagne électorale jusqu’au 26 mai 2019.

Groupe de travail énergie du Conseil de l’UE le 7 mai 2019 à Bruxelles.
Groupe de travail environnement du Conseil de l’UE les 7 et 8 mai 2019 à Bruxelles.
Conseil européen de Sibiu le 9 mai.
du 03/05/2019

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.

Je comprends qu’en m’abonnant, je choisis explicitement de recevoir la newsletter et que je peux facilement et à tout moment me désinscrire en utilisant le lien envoyé dans l’email.