Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 08/12/17

Actualité économique et industrielle
L’UNION FRANÇAISE DE L’ELECTRICITÉ PRÉCONISE UN SIGNAL CARBONE FORT ET UNE DÉMARCHE PROSPECTIVE SUR L’EMPLOI
L’UFE s’est exprimée lors de son Colloque annuel, mardi 5 décembre dernier, en faveur de plusieurs mesures permettant l’accélération de la transition énergétique, elle estime que « jusqu’à présent, les dimensions économiques et sociales des décisions énergétiques ont été insuffisamment prises en compte ». L’association professionnelle formule ainsi quatre recommandations. Tout d’abord, s’appuyer sur un signal prix carbone fort pour réduire les consommations d’énergies fossiles en particulier dans le transport et le bâtiment. Afin d’accélérer le développement des énergies renouvelables pour viser l’objectif de 40% du mix électrique en 2030, l’UFE appelle également à lever les freins contribuant aux retards constatés. Troisièmement, l’UFE appelle à adapter avec pragmatisme la temporalité de l’évolution du système électrique, afin de préserver le triple atout de l’électricité française : peu carbonée, performante économiquement et riche en emplois. Enfin, l’UFE souhaite engager la démarche prospective de l’emploi, prévue par la loi, pour anticiper les enjeux de reconversion professionnelle.
AEF du 08/12/2017
Actualité économique et industrielle
DALKIA MISE SUR UNE FORTE CROISSANCE À L’INTERNATIONAL
La filiale d’EDF spécialisée dans les services énergétiques et réseaux de chaleur vise un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2022, contre 4 milliards pour cette année. Cette croissance se fera pour « 50% en France et 50% à l’international » a affirmé Sylvie Jéhanno, la directrice générale de Dalkia.
AFP du 07/12/2017
Actualité économique et industrielle
ORANGE, NOUVEL ACTEUR DE L’ÉLECTRICITÉ
Déjà présent sur le marché de l’énergie en Pologne avec 200 000 clients, l’opérateur des télécoms Orange souhaite entrer sur le marché français « en partenariat avec un énergéticien » a mentionné le PDG d’Orange Stéphane Richard. « La convergence entre les télécoms et l’énergie fait sens, si l’on considère qu’un opérateur dispose des contacts avec les clients et qu’il les facture » mentionne un analyste auprès du Figaro.
Le Figaro du 07/12/2017
Actualité économique et industrielle
LA FRANCE, VULNÉRABLE AUX ATTAQUES INFORMATIQUES SUR SON RÉSEAU ÉLECTRIQUE ?
En 2015 et en 2016, le réseau électrique de l’Ukraine a été la cible de cyber attaques. Par deux fois, les foyers ukrainiens ont été plongés dans le noir en plein hiver. Avec la numérisation du système électrique, la question de la vulnérabilité des réseaux français se pose : RTE mentionne dans son rapport annuel avoir déjoué l’an dernier « 4 300 attaques » et « 200 virus »… par mois ! « Le secteur de l’énergie est un des plus ciblés » déclare Frédéric Julhes, directeur de la filiale cybersécurité d’Airbus. « Les connaissances des attaquants en matière de systèmes industriels ont fortement progressé » complète Gabrielle Desarnaud, consultante Capgemini. Par ailleurs, selon Dragos, expert mondial du sujet affirme que « la manière dont [le virus ukrainien] est construit, conçu et déployé laisse à penser qu’il était fait pour être réutilisé. Et pas seulement en Ukraine. ». En France, la loi de programmation militaire de 2013 a mis en place un cadre très strict sur la sécurité informatique des transporteurs et distributeurs d'électricité. Rassurants, Gavin O’Gorman, analyste chez Symantec, affirme qu’il est « heureusement difficile de perturber le fonctionnement des réseaux électriques » et Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI confirme que les opérateurs de l’énergie sont suivis « de près ».
Le Monde du 08/12/2017
Actualité économique et industrielle
TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : 77% DES FRANÇAIS REPROCHENT AU GOUVERNEMENT DE COMMUNIQUER PLUS QUE DE MENER DES ACTIONS CONCRÈTES
Selon une étude sur le regard des Français sur la politique énergétique, réalisée par Harris à la demande de la Fabrique Ecologique et la Fondation Heinrich Böll, la majorité des sondés estiment que l’énergie est un atout pour l’économie française (81%) et voient la transition énergétique comme une opportunité (63%). Une imposante majorité des Français perçoivent une trop grande dépendance au gaz (75%) et au nucléaire (74%), et seuls 43% estiment que « l’accès de tous à une énergie bon marché est garanti ». Les Français privilégieraient l’investissement dans les énergies renouvelables (44%) et 9 sur 10 d’entre eux souhaitent favoriser l’autoconsommation des particuliers, des communes et des régions.
Enerpresse du 11/12/2017
Actualité Européenne
CALENDRIER INSTITUTIONNEL
Conseil Transports, Télécommunications et Energie, le 18 décembre à Bruxelles
- Discussion pour adoption d’une position commune sur la directive énergies renouvelables, le règlement sur la gouvernance de l’Union de l’énergie, la directive et le règlement Electricité.
Groupes de travail Environnement du Conseil de l’UE, le 12 décembre à Bruxelles

Groupes de travail Energie du Conseil de l’UE, les 11 et 12 décembre à Bruxelles :
- Préparation du troisième trilogue sur la directive performance énergétique des bâtiments (11/12)
- Discussion sur le règlement et la directive Electricité, et le règlement ACER (12/12)
COREPER I, le 13 décembre à Bruxelles :
- Discussion pour le mandat en trilogue sur la directive performance énergétique des bâtiments
Trilogue Parlement européen / Conseil / Commission, les 13 et 14 décembre à Bruxelles :
- Discussion sur le texte relatif à la répartition de l’effort (non-ETS : 13/12)
- Discussion sur le texte relatif à LULUCF (14/12)
Parlement européen, session plénière du 11 au 14 décembre à Strasbourg :
- Vote en plénière sur la révision du marché EU-ETS (11/12)
du 08/12/2017
Actualité Européenne
AU COLLOQUE ANNUEL DE L’UFE, LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS APPELLE AU RENFORCEMENT DES AMBITIONS CLIMATIQUES EUROPÉENNES
Lors de son discours en ouverture du colloque annuel de l’UFE ce 5 décembre, la secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Brune Poirson a rappelé l’importance d’une juste articulation entre le niveau européen et le niveau national pour mettre en œuvre les moyens nécessaires au respect de l’Accord de Paris. Une politique climatique ambitieuse doit s’exprimer au niveau européen, notamment dans le cadre des discussions actuelles sur le paquet « Une énergie propre pour tous les Européens », afin de donner des orientations claires tout en garantissant la flexibilité au niveau des États pour mettre en œuvre la transition énergétique. Selon la secrétaire d’État, le gouvernement français souhaite « assigner un juste prix du carbone, avec une trajectoire prévisible et connue ». Elle s’est également prononcée en faveur d’une gouvernance efficace et respectueuse des dispositifs nationaux, qui garantisse que les objectifs énergétiques européens soient atteints collectivement. Enfin, elle a rappelé que les États avaient une responsabilité politique vis-à-vis des consommateurs en termes de sécurité d’approvisionnement. Elle a ainsi appelé à ce que le mécanisme de capacité français, qui a été approuvé par la DG Concurrence, soit préservé.
Colloque UFE du 05/12/2017
Actualité Européenne
LE PARLEMENT ET LE CONSEIL ÉCHOUENT À TROUVER UN ACCORD PENDANT LE 2ÈME TRILOGUE EPBD
Le Parlement et le Conseil n’ont pas réussi à trouver d’accord au cours du deuxième trilogue sur la directive sur la performance énergétique des bâtiments qui s’est tenu ce 5 décembre. Les opinions des deux institutions co-législatrices divergent notamment sur les stratégies de long terme de rénovation des bâtiments , position soutenue par le Parlement mais rejetée par le Conseil qui souhaite une approche plus flexible. Sur la question de la mobilité électrique, le Parlement a insisté sur la suppression de la référence à la directive sur les infrastructures de carburant alternatif, ce qui aurait un impact négatif sur l’interopérabilité. Un troisième trilogue devrait avoir le lieu le 19 décembre.
Contexte du 07/12/2017
Actualité Européenne
EURELECTRIC PRÉSENTE SA NOUVELLE VISION POUR ACCÉLÉRER LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Le 6 décembre, l’association européenne des électriciens Eurelectric a présenté une nouvelle vision pour l’industrie électrique européenne, qui vise à accélérer la transition énergétique en Europe. Les dirigeants du secteur s’engagent à investir d’avantage dans la production d’énergie propre et dans les solutions de transition pour passer « à un mix énergétique compétitif et neutre en carbone dans l’UE bien avant le milieu du siècle ». Ils annoncent également vouloir accélérer l’électrification des secteurs du chauffage, des transports et de l’industrie pour réduire les émissions de CO2 dans ces secteurs. Pour mettre en œuvre ces résolutions, le secteur électrique européen appelle les décideurs politiques à renforcer le marché du carbone et à prévoir des mesures financière pour accompagner la transition socialement et géographiquement. Ils appellent également à faire émerger des signaux de prix pour attirer les investissements, et promouvoir la digitalisation et l’effacement de la demande afin de renforcer la résilience du système électrique.
CP d’Eurelectric du 06/12/2017 et AEF du 08/12/2017 du 08/12/2017
Actualité Européenne
LIBRE CIRCULATION DES DONNÉES NON PERSONNELLES : LE CONSEIL VEUT PARVENIR À UNE POSITION COMMUNE D’ICI LA FIN DE L’ANNÉE.
Le Conseil Télécoms a examiné ce 4 décembre la proposition de règlement sur la libre circulation des données non personnelles. D’après la première version de compromis, publiée ce 8 décembre par Contexte, les États sont favorables à l’interdiction de principe de localiser les données sur un territoire donné. En plus de l’exemption pour des raisons de sécurité publique déjà prévue par la Commission, certains États membres, dont la France et l’Allemagne, ont demandé à ce que les données publiques soient également exclues du champ d’application du règlement. Par ailleurs, la présidence renforce les dispositions sur la portabilité des données qui doit répondre au principe d’interopérabilité, afin de faciliter le changement de fournisseur de service ou les schémas de certification des données. Enfin, le projet de compromis propose qu’en cas d’incertitude sur la distinction entre les données personnelles et non personnelles, le cadre relatif aux données personnelles, régi par le règlement général sur la protection des données, devra s’appliquer prioritairement. Du côté du Parlement, la commission Marché intérieur et consommateur (IMCO) a été saisie au fond et A-M CORAZZA BILDT (PPE, SE) a été désignée rapporteuse sur le texte. Les échéances au sein de l’hémicycle ne sont cependant pas encore connues.
Contexte du 08/12/2017
Actualité Européenne
LES COMMISSIONS ENVI ET ITRE ADOPTENT LE PROJET DE RAPPORT SUR LA GOUVERNANCE DE L’UNION DE L’ÉNERGIE
Le 7 décembre, les députés européens des commissions ITRE et ENVI ont adopté le projet de rapport sur la gouvernance de l’Union de l’énergie avec 61 voix pour, 46 contre et 9 abstentions. La quasi-totalité des amendements de compromis, déposés par une coalition regroupant les groupes S&D, Verts, ALDE, GUE/NGL et EFDD, a été adoptée. Les députés ont ainsi renforcé le cadre de gouvernance, en proposant notamment une trajectoire linéaire au niveau national pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, avec des points d’étapes tous les deux ans. Les députés ont également voté en faveur d’une actualisation des plans nationaux intégrés tous les 5 ans, avec de nouvelles obligations de reporting sur la précarité énergétique. Les co-rapporteurs Verts, C. Turmes (LU) et M. Rivasi (FR), ont déclaré vouloir convaincre les groupes PPE et ECR de voter pour le rapport, en travaillant à un potentiel nouveau compromis en décembre. Le projet de texte sera à l’agenda de la séance plénière du Parlement européen lors de la session de janvier 2018.
Contexte du 8/12 et Parlement européen du 7/12 du 08/12/2017

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.