• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 02/01/2017

Actualité économique et industrielle
LE BUDGET 2017 DÉFINITIVEMENT ADOPTÉ PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE
Le 20 décembre dernier, les députés ont voté le texte définitif du projet de loi de finances 2017. La loi est publiée au Journal Officiel le 30 décembre, sans censure du Conseil Constitutionnel sur les dispositions relatives à l’énergie. Désormais, selon l’article 44, les recettes du compte d’affectation spéciale pour la transition énergétique (CAS TE) proviendront en partie pour 9.09% de la taxe intérieure sur les houilles, les lignites et le coke (TICC) et pour 39.75% du produit de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE). Ainsi, le CAS TE ne sera plus alimenté par une fraction des produits de la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité ou de gaz naturel. S’agissant du crédit d’impôt transition énergétique (CITE), l’article 23 prévoit la suppression de la condition de ressources qui permettra de
cumuler les aides du CITE et de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), une mesure nécessaire pour " favoriser l’accès de tous les ménages au dispositif" selon le Gouvernement. Concernant la mobilité électrique, l’article 27 fixe la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité à 0.5€/MWh (contre 22.5€ auparavant) pour les autobus hybrides rechargeables ou électriques. Enfin, selon l’article 45, le malus automobile des véhicules neufs va se durcir, allant de 50 euros dès 127 grammes de CO2/km jusqu’à 10 000 euros à 191 grammes.
AEF du 21/12/2016
Actualité économique et industrielle
EXONÉRATION DE LA CSPE POUR LES AUTOCONSOMMATEURS D’ÉLECTRICITÉ
Toujours dans le cadre du projet de loi de ratification des ordonnances relatives à l’autoconsommation et à la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, les députés ont adopté un amendement porté par Béatrice Santais visant à étendre l’exonération de la CSPE aux particuliers qui pratiquent l’autoconsommation et à toutes les installations de moins de 1 MW en autoconsommation partielle.
Enerpresse du 23/12/2016
Actualité économique et industrielle
LES GARANTIES D’ORIGINE DE LA PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ RENOUVELABLE MISES AUX ENCHÈRES
Béatrice Santais, la députée rapporteure du projet de loi de ratification des ordonnances relatives à l’autoconsommation et à l'autoproduction d’électricité à partir d’énergies renouvelables, a proposé en séance que l’Etat récupère les garanties d’origine afin de les vendre aux enchères aux fournisseurs qui souhaiteraient les intégrer dans leurs offres commerciales. Un prix minimum serait fixé et la mise aux enchères ne concernerait que les installations de plus de 100 kW. « Cet amendement permettrait à la fois de garantir la traçabilité de l’électricité verte, d’empêcher tout cumul d’aides mais aussi de réduire la facture pour l’ensemble des consommateurs (…) Les revenus tirés de ces mises aux enchères diminueraient d’autant les charges de service public de l’électricité. » a confirmé la rapporteure. La ministre du Logement
Emmanuelle Cosse s’est engagée à ce que ce décret « soit pris dans les six mois et à ce qu’il fasse l’objet d’une large concertation ».
Enerpresse du 23/12/2016
Actualité économique et industrielle
FIN DES TRV : QUID DES CONSOMMATEURS DORMANTS ?
Le gendarme de l’énergie a déclaré « infructueux » le second appel d’offres désignant les fournisseurs assurant la continuité de fourniture des consommateurs professionnels qui n’ont toujours pas opté pour une offre de marché. Sur les dix lots en gaz naturel, un seul a été attribué à l’unique fournisseur ayant fait une offre (Gaz de Bordeaux), et aucune candidature n’a été reçue pour les 32 lots en électricité… La CRE recommande ainsi « que le prix des offres transitoires soit fixé de façon à ce que cette incitation soit substantiellement renforcée ».
Contexte du 23/12/2016
Actualité Européenne
ALLEMAGNE : DES PRIX SPOT NÉGATIFS À NOËL !
Sur les marchés spot, les prix de l’électricité « day-ahead » (contrats relatifs au jour suivant et conclus le jour qui précède la livraison effective) sur la zone Allemagne/Autriche sont passés de 45.23€ par MWh pour une livraison le 22 décembre, à -12.25€ MWh pour une livraison le 26 décembre. Ceci est dû à une baisse de consommation durant la période des fêtes de Noël associé à une production exceptionnelle de l’éolien.
Enerpresse du 28/12/2016
Actualité Européenne
73% DES EUROPÉENS SONT FAVORABLES À UNE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE COMMUNE
Selon le baromètre « L’opinion publique dans l’Union européenne » publié par la Commission européenne en décembre 2016, une majorité d’Européens est favorable à une politique énergétique commune des Etats membres de l’UE (73%, soit 3 points de plus que l’an dernier), une priorité de l’Union Européenne.
Contexte du 23/12/2016
Actualité Européenne
POUR ENTSO-E, 150 MILLIARDS D’EUROS DOIVENT ÊTRE INVESTIS D’ICI 2030 DANS LES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES
L’association européenne des gestionnaires de réseau de transport d’électricité Entso-e a publié fin décembre, son plan décennal sur le développement du réseau européen d’électricité dans lequel il rappelle que 80 milliards d’euros d’investissement sont déjà prévus, ce qui correspond à un coût de 1.50 à 2€ par MWh sur 15 ans et à une baisse du prix de l’électricité de 1.50 à 5€ par MWh.
Contexte du 21/12/2016
Actualité Européenne
LA NOUVELLE DIRECTIVE SUR LES PLAFONDS D’ÉMISSIONS NATIONAUX APPROUVÉE PAR LE PARLEMENT ET LE CONSEIL EUROPÉEN
La pollution atmosphérique est responsable de 450 000 décès en Europe par an, soit dix fois plus que les accidents de la route, a rappelé la Commission européenne, à l’origine de la directive permettant de « réduire de près de 50% d’ici 2020, les effets néfastes de la pollution de l’air pour la santé, tels que les maladies respiratoires et les décès prématurés ». Approuvés par le Parlement européen et le Conseil, les nouveaux objectifs, entrés en vigueur le 31 décembre 2016 dernier, réduit les émissions de 79% pour le dioxyde de souffre, 19% pour l’ammoniac, 40% pour les composés organique volatil hors méthane, 63% pour les oxydes d’azote et 49% pour les particules fines, entre 2005 et 2030. La France, comme tous les Etats membres, devra transposer cette directive dans sa législation avant le 30 juin 2018 et établir un programme de lutte contre la
pollution atmosphérique.
Enerpresse du 21/12/2016
Actualité Européenne
LA RÉFORME DU MARCHÉ EUROPÉEN DU CARBONE AU PROGRAMME DU PARLEMENT EUROPÉEN
Le jeudi 15 décembre dernier, la commission ENVI du Parlement européen s’était réunie afin de prendre une décision sur l’aménagement du système d’échange de quotas européens des émissions de CO2 (EU ETS). Afin de réduire les émissions, les députés européens ont soumis l’idée de diminuer les quotas mis aux enchères de 2.4% par an (contre 2.2% proposés par la Commission européenne). Les parlementaires ont également proposé une réforme sur la réserve de stabilité du marché qui consisterait à doubler le taux annuel de retrait de quotas à 24% entre 2019 et 2022, et à supprimer dès 2021, 800 millions de quotas de la réserve de stabilité du marché. L’Union Française de l’Electricité considère que « ces mesures redonnent aux investisseurs de la visibilité à court, moyen et long terme sur ce mécanisme central dans la stratégie européenne de
décarbonation de son économie ». La réforme n’a pas eu le même succès au Conseil européen des ministres de l’Environnement des Etats de l’Union européenne « Nous espérions trouver une approche générale sur la révision de cet instrument important, regrette le ministre slovaque Laszlo Solymos cité par l’AFP, cela s’est avéré impossible à cause d’un manque de volonté politique ». Le 28 février, lors de la prochaine rencontre des ministres de l’environnement, un accord consensuel devra être conclu. La prochaine étape aura lieu mi-février 2017 pour le vote en session plénière du Parlement, avant les négociations tripartites entre le Parlement, le Conseil et la Commission en vue d’un accord contraignant pour tous les Etats membres.
Enerpresse du 20/12/2016

Actualités

Revue de Presse 2016


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.