• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 28/11/16

Actualité économique et industrielle
4 MILLIONS DE MÉNAGES POURRAIENT BÉNÉFICIER DU CHÈQUE ÉNERGIE
Pour répondre à la nouvelle hausse des ménages précaires sur le plan énergétique, que constate l’ONPE, Ségolène Royal met en place un nouveau dispositif d’aide. Pour l’instant au stade expérimental dans 4 départements français, le chèque énergie bénéficiera, dès 2018, à 4 millions de ménages précaires. Ce chèque permettra de payer des factures d’énergie (gaz, électricité, chaleur, fioul…) ainsi que certains travaux de rénovation énergétique. Ce sont 173 000 chèques qui ont été envoyés en mai à des foyers identifiés en situation de précarité énergétique. Aujourd’hui, un peu plus de 50% des ménages ont renvoyé le chèque à un fournisseur d’énergie. Le dispositif ne couvre pas les mêmes montants et le même périmètre de bénéficiaires que le dispositif existant du tarif. Dans un contexte d’augmentation du prix des énergies,
c’est un élément qui devra être pris en compte avant la généralisation au 1er janvier 2018.
L’Obs du 22/11/2016
Actualité économique et industrielle
LES DATA CENTERS EN QUÊTE D’AUTONOMIE ÉNERGÉTIQUE
Alors que le nombre d’internautes attendu en 2018 est estimé à 4 milliards, la consommation énergétique des data centers est une problématique tant sur le plan économique qu’environnemental. Webaxys, un hébergeur et opérateur télécom, a ouvert le premier data center alimenté par des panneaux photovoltaïques et dont l’excédent d’électricité est stocké dans des batteries de véhicules électriques, de seconde main. Pour l’instant, seules 4 baies de serveurs sur 30 bénéficient de cette autoconsommation, mais l’entreprise ambitionne de devenir entièrement autonome dans quelques années.
Actu-Environnement du 21/11/2016
Actualité économique et industrielle
AUGMENTATION DU TURPE DE 2.71% : QUELLES CONSÉQUENCES ?
Le tarif qui rémunère le distributeur de courant Enedis augmentera en moyenne de 2,71% au 1er août 2017 et évoluera en fonction de l’inflation à la même date chaque année, a tranché le gendarme de l’énergie. Cette augmentation est directement répercutée sur la facture des consommateurs, ce qui pourrait la faire augmenter de 2%, selon la CRE. Cependant, la hausse du Turpe est inférieure à celle recommandée par Enedis pour « répondre aux exigences de la loi de transition énergétique, alors que l’entreprise va devoir faire face à l’intégration des énergies renouvelables (…) et s’adapter à de nouvelles pratiques (autoconsommation, stockage ou effacement) » selon FO. Par ailleurs, les « exigences » du gendarme de l’énergie pourraient mener à « des suppressions d’emplois inacceptables mais aussi à des réductions d’investissement » a rajouté la
fédération. Si la CRE avait accepté la demande d’Enedis, la facture des consommateurs n’auraient augmenté que d’un point de plus, soit, de 3%.
AFP du 21/11/2016
Actualité économique et industrielle
ASN : LES RÉACTEURS NUCLÉAIRES À L’ARRÊT POURRAIENT REPRENDRE DU SERVICE « DANS UN MOIS »
Pierre-Franck Chevet, le président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, a confirmé au Figaro que les douze réacteurs d’EDF pourraient « dans le meilleur des cas », « être opérationnels dans un mois et atteindre leur pleine puissance en janvier 2017. »
AFP du 22/11/2016
Actualité économique et industrielle
LA FRANCE AFFICHE SES AMBITIONS SUR LE MARCHÉ MONDIAL DES SMART GRIDS
Les champions français du Smart Grid étaient tous présents au salon European Utility Week organisé du 15 au 17 novembre à Barcelone. Think Smartgrids, qui vise à rassembler toute la filière française pour s’imposer sur le marché mondial, y était représenté par Philippe Monloubou, son Président : « Les réseaux électriques intelligents représentent aujourd’hui un enjeu prioritaire dans tous les types de territoires à travers le monde. (…) La France a des savoir-faire à faire valoir. Il nous faut faire la preuve de l’efficience de nos solutions, montrer que nous sommes capables d’apporter des réponses industrielles et des modèles économiques adaptés à chaque territoire pour y créer de la valeur ». Cinq savoir-faire français ont été mis en valeur : la gestion des données électriques, le stockage, la maîtrise d’énergie dans le bâtiment via
l’IoT, et, la gestion de la flexibilité du réseau électrique pour faciliter l’intégration des énergies renouvelables tout en modulant la demande électrique.
Environnement magazine du 18/11/2016
Actualité économique et industrielle
APRÈS TOYOTA, C’EST AU TOUR DE WOLKSWAGEN DE PRENDRE LE VIRAGE DU MOTEUR ÉLECTRIQUE
Suite au scandale des moteurs truqués, le constructeur allemand Wolkswagen a annoncé la suppression de 30 000 emplois, dont 23 000 outre-Rhin, pour améliorer sa rentabilité. Les syndicats ont accepté les réductions d’emplois contre, notamment, la promesse d’en créer de nouveaux dans les véhicules électriques. C’est un tournant historique que prend ce géant de l’automobile qui projette de devenir le « leader mondial du marché de la voiture électrique » avec l’objectif de mettre en vente 30 modèles électriques à horizon 2025.
Libération du 22/11/2016
Actualité économique et industrielle
ELECTIONS PROFESSIONNELLES DE LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DES IEG
Le 24 novembre 2016 a eu lieu le 1er tour de scrutin des élections des représentants du personnel en Comité d’Entreprise (CE), des Délégués du personnel de la branche professionnelle des IEG. Les résultats seront définitifs (5 entreprises ont reporté les élections) et officiels après calcul et publication d’un arrêté par le Ministère du travail à l’été 2017.
Les résultats provisoires sont les suivants : CGT (40,11%), CFE-CGC (23,73%), CFDT (19,30%), FO (13,71%), CFTC (0,93 %), autres (2,38%). Le taux de participation a été de 76%.
SGE des IEG du 28/11/2016
Actualité Européenne
LA PRÉSIDENCE MALTAISE PUBLIE SES PRIORITÉS
Le gouvernement maltais a rendu public ce 21 novembre les priorités de la future présidence maltaise du Conseil de l'Union européenne, qui débutera le 1er janvier 2017. Sur le volet énergétique, Malte s'engage à avancer sur la révision du paquet sur l'efficacité énergétique - dont la publication est attendue pour la fin 2016 dans le cadre du paquet législatif d'hiver, ainsi que la réforme concernant la sécurité d'approvisionnement gazier. Le Conseil se penchera ainsi sur la plus grande partie du "winter package", en particulier concernant l'organisation du marché et la réforme de la Directive efficacité énergétique lors de la présidence estonienne durant le second semestre 2017.
Conseil de l’Union européenne du 21/11/2016
Actualité Européenne
VEILLE RÉGLEMENTAIRE
Commission ITRE du Parlement européen, 28 novembre 2016 à Bruxelles
- Echange de vues sur la réforme de la Décision sur le partage de l'effort climatique pour les secteurs non-ETS
- Echange de vues avec le Commissaire pour l'économie et la société numériques G. Oettinger

Commission IMCO du Parlement européen, 28 novembre 2016 à Bruxelles
- Echange sur le projet d'avis de la Commission IMCO sur le passage au numérique des entreprises européennes
du 28/11/2016
Actualité Européenne
LA NOUVELLE-ECOSSE PRÉSENTE SES PROPOSITIONS DANS L'APPROCHE CANADIENNE D'UNE TARIFICATION DU CARBONE
Suite à l'annonce par le gouvernement fédéral canadienne le 3 octobre dernier de la "tarification de la pollution par le carbone" à l'échelle du pays, la Nouvelle-Ecosse a précisé ce 21 novembre qu'elle mettrait en place un système de plafonnement et d'échange - une des deux options proposées par le gouvernement fédéral aux Etats avec la mise en oeuvre d'une taxe directe sur le carbone. La Nouvelle-Ecosse définira également un objectif de réduction des émissions de CO2 qui sera a minima égal à l'objectif fédéral de 30% de réduction en 2030 par rapport au niveau de 2005.
Enerpresse du 23/11/2016
Actualité Européenne
L'UE EN-DESSOUS DE SES OBJECTIFS DE FINANCEMENT CLIMATIQUE SELON LA COUR DES COMPTES EUROPÉENNES
Dans un rapport publié ce 22 novembre, la Cour des Comptes européennes conclut que l'Union européenne est en-dessous de ses objectifs de financement climatique. L'UE a en effet alloué 17,6% de son budget pour la lutte contre le réchauffement climatique entre 2014 et 2016, en-deçà de l'objectif européen de 20% pour 2014-2020. La Cour précise ainsi que les dépenses climatiques devront augmenter de 22% environ sur la période 2017-2020 si l'Union souhaite atteindre ses objectifs.
Contexte du 23/11/2016
Actualité Européenne
EURELECTRIC PRÔNE UN ETS EUROPÉEN AMBITIEUX SUR LE COURT ET LE LONG TERMES
L'association européenne Eurelectric a publié ce 24 novembre un communiqué présentant ses recommandations politiques sur la réforme du système européen d'échanges de quotas d'émissions (EU ETS). En amont de la publication officielle de son étude, Eurelectric appelle à une réforme ambitieuse sur le court-terme via un abaissement des seuils et une augmentation du volume des quotas de la réserve de stabilité (de 12% à 24% des quotas en circulation sur le marché). En complément, et afin de garantir un prix élevé du carbone sur le long-terme, Eurelectric souhaite augmenter le facteur linéaire de réduction à au moins 2,4%. La coalition du "wakeup call" ainsi que le groupe Magritte ont également appelé à une réforme ambitieuse combinant des mesures de court et long-terme pour un prix du CO2 élevé.
Parlement européen du 23/11/16 et Eurelectric du 24/11/16 du 23/11/2016

Actualités

Revue de Presse 2016


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.