• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 17/10/2016

Actualité économique et industrielle
QUID DE L'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ CET HIVER?
Parce que 23 réacteurs nucléaires sur 58 sont actuellement à l'arrêt en France, la mise en place d'un mécanisme de capacité n'a jamais été autant nécessaire pour assurer la sécurité d'approvisionnement. EDF se veut rassurant "Si des tranches supplémentaires devaient être indisponibles, en prenant des hypothèses pénalisantes - vague de froid notamment - on a encore des marges avant d'arriver à des situations potentielles de baisse de tension par exemple" et RTE relativise "nous allons voir comment la disponibilité nucléaire s'agrège avec les autres moyens de production, les interconnexions et les scénarios climatiques de Météo France. On ne peut pas tirer d'enseignement à partir d'une seule donnée". Cependant, sur le marché de l'électricité, l'inquiétude est bien installée : en effet, la mise à l'arrêt des réacteurs a fait flamber les prix de gros à plus
de 40€/MWh. Ainsi, en cas de couverture insuffisante des besoins de leurs clients, les fournisseurs vont devoir "acheter" les capacités de "gré à gré" ou sur le marché de capacité.
Les Echos du 11/10/2016
Actualité économique et industrielle
ENEDIS EXPÉRIMENTE LE CPL SUR UN RÉSEAU DE MOYENNE TENSION
Déjà en fonctionnement dans les logements, le courant porteur en ligne (CPL) de 3ème génération vient d'être installé sur un réseau de moyenne tension, ce qui est une première mondiale. Ce projet industriel consiste à rendre le réseau électrique communicant, directement du poste de distribution aux clients. Dénommé SoGrid, ce réseau est en expérimentation depuis l'an dernier à Toulouse dans 1 000 foyers, et s'inscrit dans une démarche visant à développer les Smart Grids dans le contexte d'augmentation des usages de l'électricité et de l'intégration des énergies renouvelables dans le réseau.
Les Echos du 11/10/2016
Actualité économique et industrielle
SONDAGE : 80% DES FRANÇAIS NON FAVORABLES À L'ABANDON DU NUCLÉAIRE
Selon un sondage réalisé par Elabe pour Les Echos, un Français sur deux souhaite abaisser à 50% la part du nucléaire dans le mix électrique et la majorité souhaite conserver cette énergie, aujourd'hui à l'origine de la production de 75% de l'électricité française. Pour la majorité des Français (80%) le nucléaire est synonyme d'indépendance énergétique et assure une électricité à un prix bon marché. Quant aux énergies renouvelables, 63% des sondés considèrent que son développement est une priorité.
Usine Nouvelle du 07/10/2016
Actualité économique et industrielle
LA PROPOSITION DE TROIS DÉPUTÉS POUR FINANCER LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DANS LES TERRITOIRES
Les députés Eric Alauzet (EELV), Bertrand Pancher (UDI) et Michel Heinrich (LR) portent l'idée d'utiliser une partie des revenus de la taxe carbone prélevée sur les consommations d'énergie fossile pour soutenir la transition énergétique dans les territoires. "La montée en puissance de la contribution carbone rapporte entre 1 et 1,5 milliard de plus chaque année, de manière cumulée" soutient le sénateur Ronan Dantec. "Il s'agit d'une vraie décision de politique nationale qui révélera ou non la volonté du gouvernement de mettre en oeuvre la transition énergétique dans les territoires. C'est maintenant qu'il faut agir. D'autant que les prix des énergies fossiles sont bas, favorisant le retour à des solutions de mobilité et de chauffage moins durable", insiste le Délégué Général de l'AMORCE, Nicolas Garnier.
Le Monde du 11/10/2016
Actualité économique et industrielle
AVANTAGE FISCAL DU DIESEL ÉTENDU À L'ESSENCE POUR LES ENTREPRISES
Au lendemain de la publication des recommandations d'une mission parlementaire préconisant la suppression en cinq ans des avantages fiscaux du gazole, Ségolène Royal a annoncé que l'avantage fiscal du diesel accordé aux entreprises sera étendu, en deux ans, aux véhicules à essence. Le parc des voitures professionnelles est actuellement largement dominé par le diesel : 86% des immatriculations de véhicules d'entreprise depuis le début de l'année concernent des moteurs à diesel, un choix qui s'explique par la possibilité pour les sociétés de récupérer la TVA à 100% pour les véhicules utilitaires et à 80% pour ceux de tourisme, et non en fonction de leur usage. Pour le Président de l'Observatoire du véhicule d'entreprise, Bernard Fourniou, "La fiscalité est l'un des critères essentiels dans le choix du véhicule pour un décideur d'entreprise. Plus d'une entreprise
sur deux pense qu'aligner les avantages fiscaux entre les deux carburants est une bonne chose pour diversifier le parc automobile". Une décision fiscale qui va, de nouveau, à l'encontre de la protection climatique.
Le Figaro du 13/10/2016
Actualité économique et industrielle
L’AMENDEMENT SUR LA TICC REJETÉ À L’ASSEMBLÉE NATIONALE
Le projet de loi de finances 2017 a été examiné mercredi 12 octobre dernier, par la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale. Après avoir été adopté par la Commission Développement Durable (saisie pour avis), l’amendement qui visait à fixer une TICC (Taxe intérieure de consommation sur les houilles, lignites et cokes) à 7,32€ par mégawattheure a été rejeté pour irrecevabilité financière par la Commission des Finances, qui a le dernier mot (saisie sur le fond). Les mêmes amendements ont d’ailleurs également été déposés en Commission des Finances par d’autres députés (Marc Goua, Christophe Castaner), puis retirés. Marc Goua s’est exprimé en évoquant des risques sociaux importants et souhaiterait mettre en place des mesures d’accompagnement pour la mise en œuvre de cette taxation. La prochaine étape est la lecture en séance publique
le mardi 18 octobre.
UFE du 13/10/2016
Actualité Européenne
VEILLE RÉGLEMENTAIRE
Conseil Environnement, le 17 octobre 2016 à Luxembourg
- Débat d’orientation sur les propositions de la Commission relatives à un règlement sur la répartition de l’effort et à un règlement concernant l'utilisation des terres, le changement d'affectation des terres et la foresterie
du 17/10/2016
Actualité Européenne
L'INTENSITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE MONDE DOIT DIMINUER PLUS RAPIDEMENT SELON L'AIE
L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a souligné dans son analyse annuelle sur le marché de l'efficacité énergétique publiée ce 10 octobre que l'intensité énergétique a diminué de 1,8% en 2015 contre 1,5% en 2014, mais que cette diminution n'est pas suffisante. Pour remplir les objectifs climatiques, la baisse annuelle de l'intensité énergétique doit être de 2,6%. Pour cela, l'AIE préconise la mise en place de normes contraignantes.
Enerpresse du 12/10/2016
Actualité Européenne
L'AEE APPELLE À DÉCARBONER LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE
Dans un rapport publié ce 7 octobre, l'Agence européenne de l'environnement (AEE) présente ses recommendations pour atteindre les objectifs climatiques de réduction d'émission des gaz à effet de serre de 89 à 95% d'ici 2050. En outre, l'Agence appelle l'Union européenne à planifier rapidement la transition énergétique et les investissements nécessaires dans les nouvelles technologies propres vers une économie bas-carbone. L'UE a besoin, selon le rapport, d'une stratégie d'investissement claire et doit réduire progressivement les capacités fossiles.
Enerpresse du 11/10/2016
Actualité Européenne
LA COMMISSION ITRE ADOPTE SA POSITION SUR LA RÉFORME DE L'ETS
Les députés de la Commission Industrie, Recherche et Energie (ITRE) ont adopté ce 13 octobre leur rapport pour avis sur la réforme du système d'échange de quotas d'émissions européens (EU ETS). Les députés souhaitent notamment conserver un facteur linéaire de réduction à 2,2%, tel que proposé par la Commission européenne, augmenter la part de quotas alloués gratuitement, de 43% à 48% du volume total disponible sur la période 2021-2030, pour les industries énergivores si le niveau de 43% n'est pas suffisant, et annuler 300 millions de quotas de la réserve de stabilité de marché en 2021. La Commission ITRE partage sur ce dossier ses compétences avec la Commission ENVI, compétente sur le fond.
Parlement européen du 13/10/16 et Contexte du 14/10/2016
Actualité Européenne
LES AGENCES DE RÉGULATION NATIONALES PUBLIENT LEUR ORIENTATION COMMUNE SUR LE PROJET TERRE
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a publié ce 7 octobre un document d'orientation commune sur le projet Trans European Replacement Reserves Exchanges rédigé avec les agences de régulations nationales des cinq autres pays membres de ce projet, à savoir l'Espagne, l'Italie, le Portugal, la Suisse et le Royaume-Uni. TERRE, dont la mise en place est prévue avant le 1er juillet 2018, est un projet pilote d'équilibrage transfrontalier qui vise l'échange d'offres d'énergie de réserve complémentaire. Les régulateurs souhaitent notamment étendre l'architecture du projet aux modalités des relations entre les gestionnaires de réseau de transport et les fournisseurs de services d'ajustement.
contexte du 11/10/2016

Actualités

Revue de Presse 2016


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.