• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 30/05/16

Actualité économique et industrielle
DÈS 2017, TOUS LES NOUVEAUX AUTO-CONSOMMATEURS POURRONT FAIRE UNE ÉCONOMIE DE 600€ SUR LE RACCORDEMENT
Grâce à Linky, les producteurs-consommateurs d’énergies renouvelables qui injectent le surplus non consommé sur le réseau d’électricité, pourront bénéficier dès le 1er janvier 2017, de l’installation du compteur Linky. Cette technologie permettra de mesurer l’électricité produite et celle consommée, avec une économie d’installation de 600€ en moyenne sur le coût de raccordement.
ERDF du 23/05/2016
Actualité économique et industrielle
UN FRANÇAIS SUR DEUX PRÊT À INSTALLER DES PANNEAUX SOLAIRES
Cette étude, présentée par les professionnels du solaire, montre qu’ « un français sur deux se dit prêt à investir dans le solaire un jour ». Le coût des panneaux solaires ayant fortement baissé, la revente de l’électricité produite chez soi à EDF à un tarif subventionné par l’Etat rend l’activité rentable. Aujourd’hui en France, près de 10 000 personnes sautent le pas chaque année.
RTL du 25/05/2016
Actualité économique et industrielle
LOI TRAVAIL : LES CENTRALES NUCLÉAIRES EN GRÈVE
Marie-Claire Cailletaud, porte-parole de la fédération Mines Energie de la CGT a déclaré à l’AFP que toutes les centrales avaient voté la grève, en contestation à la loi travail, ce qui conduirait à une baisse de charge « allant jusqu’à 4 300 MW ». Cette situation pourrait contraindre la France à ne plus exporter son électricité, voire même à l’importer des pays voisins.
AFP du 26/05/2016
Actualité économique et industrielle
NOUVEL APPEL D’OFFRE DU GOUVERNEMENT SUR L’AUTOCONSOMMATION DES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Lors du Colloque d’Enerplan, Virginie Schwarz, Directrice Générale de l’énergie au ministère de l’écologie a annoncé le lancement d’un appel d’offres portant sur l’autoconsommation « c’est un appel d’offres qui cible les sites industriels, tertiaires et agricoles (…) et qui porte sur un volume de 50 MW dont 10 MW réservés à la Corse et à l’Outre-Mer ». Compris entre 100 et 500 KW, ces projets bénéficieront d’une « valorisation financière supplémentaire de l’électricité autoconsommée ». Le cahier des charges est prévu avant l’été. Soutenir l’autoconsommation, c’est renforcer le rôle du « consom’acteur » qui sera désormais responsable de sa production et consommation d’électricité.
Usine Nouvelle du 25/05/2016
Actualité économique et industrielle
LE PÉTROLIER TRICOLORE TOTAL « INTÈGRE LE CLIMAT À SA STRATÉGIE »
Patrick Pouyanné, le PDG de Total annonce le revirement du groupe vers un nouvel objectif : « devenir le leader des hydrocarbures responsables, avec en complément un développement fort des renouvelables ! ». S’agissant des énergies thermiques, le groupe souhaite substituer au niveau mondial, le charbon par le gaz naturel pour la production d’électricité. Ce scénario permettrait une réduction de 5 milliards de tonnes de CO2 par an. Enfin, Total appelle à une tarification internationale et élevée du prix carbone entre 30 et 40€ la tonne. A ce prix, le résultat du « stress test » est positif : l’impact ne serait de l’ordre que de 5% sur la valeur actualisée de ses actifs. Le groupe investit par ailleurs déjà dans la recherche et développement du captage et stockage de CO2.
Enerpresse du 26/05/2016
Actualité économique et industrielle
QUELS SONT LES EFFETS DU PRIX DU CO2 SUR LE MIX ÉLECTRIQUE EUROPÉEN ?
Selon l’étude « Signal Prix du CO2 : analyse de son impact sur le système électrique européen » réalisée conjointement par le gestionnaire de réseaux RTE et l’agence de l’ADEME, une hausse des prix de CO2 à hauteur de 30€/tonne, diminuerait de 15% les émissions du secteur électrique européen. A 100€/tonne, la baisse est d’autant plus significative puisqu’elle atteint 33%. L’explication est simple : ce prix élevé inciterait d’une part, les investissements dans les énergies renouvelables et d’autre part, il augmenterait la rentabilité des centrales à gaz. Ainsi, ces dernières, qui sont aujourd’hui en difficulté par rapport aux autres énergies thermiques (charbon, lignite et fioul) plus compétitives, mais plus émettrices de CO2, pourraient redevenir attractives pour contribuer à l’équilibre du système électrique.
Enviscope du 23/05/2016
Actualité économique et industrielle
DIRECT ENERGIE : « AU MÊME TITRE QUE LE CHARBON ÉTAIT L’ÉNERGIE DE LA MACHINE À VAPEUR, L’ÉLECTRICITÉ EST L’ÉNERGIE DU NUMÉRIQUE »
Le PDG de Direct Energie, Xavier Caïtucoli, livre dans un entretien avec Politiques Energétiques, son point de vue sur l’évolution des usages de l’électricité. C’est un fait, la consommation de l’électricité progresse depuis des décennies. Ce qui change, c’est qu’elle est de mieux en mieux consommée : « on fait de plus en plus attention à l’usage qu’on fait d’un kilowattheure, que ce soit pour se chauffer ou pour se déplacer dans un véhicule électrique. En France, plus de 9 % de la consommation d’électricité est utilisée par les data centers. »
Politiques Energétiques du 24/05/2016
Actualité Européenne
LA COMMISSION ITRE APPELLE À DES OBJECTIFS D’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET D’ÉNERGIES RENOUVELABLES PLUS AMBITIEUX
Les députés de la Commission Industrie, Recherche et Energie (ITRE) du Parlement européen ont adopté ce 24 mai deux rapports d’initiative (non-contraignants) sur, respectivement, la mise en œuvre de la Directive efficacité énergétique et les progrès accomplis en termes d’énergies renouvelables. Dans le premier rapport sur l’efficacité énergétique, dont Markus PIEPER (PPE, DE) est le rapporteur, les députés ont appelé à un objectif à l’horizon 2030 plus ambitieux (actuellement fixé à 27%), à la lumière des accords de Paris. Le document fait également référence aux précédents appels du Parlement européen à adopter un objectif de 40%. Dans le second rapport, relatif aux énergies renouvelables et dont Paloma LÓPEZ BERMEJO est le rapporteur (GUE/NGL, ES), les députés se disent satisfaits du cadre de gouvernance en place, qu’ils souhaitent prolonger
après 2020, appelant la Commission européenne à adopter un objectif de déploiement des EnRs « d’au moins 30% » d’ici 2030 (actuellement fixé à 27%). Les deux textes seront examinés en première lecture lors de la plénière de ce 4 juillet.
Parlement européen du 24/05/2016
Actualité Européenne
LE PARLEMENT EUROPÉEN SOUHAITE METTRE LES ‘CONSOMMACTEURS’ AU CŒUR DE L’UNION DE L’ÉNERGIE
Le Parlement européen a adopté ce 26 mai le rapport d’initiative de Theresa Griffin (S&D, UK) « Nouvelle Donne pour les consommateurs d’énergie ». Dans ce rapport non-contraignant, les députés européens appellent notamment à fournir aux consommateurs davantage d’informations sur leur consommation énergétique, à définir à l’échelle européenne la notion de « consommacteurs », à promouvoir le développement de la réponse à la demande et de répondre aux enjeux de précarité énergétique.
Parlement européen du 26/05/2016
Actualité Européenne
PLUS DE 238 000 D’EMPLOIS BRITANNIQUES DANS L’ÉCONOMIE BAS-CARBONE ET LES ENRS SELON L’ONS
Selon l’étude publiée ce 18 mai par l’Institut statistique britannique (ONS), les domaines de l’économie bas-carbone et des énergies renouvelables emploient au Royaume-Uni près de 238 500 personnes équivalent temps plein en 2014, représentant 96 500 entreprises. Parmi celles-ci, près de 53% travaillent dans le secteur de la construction, générant un chiffre d’affaire de £12,4 milliards, contre £13,5 milliards pour le secteur de l’industrie, celui-ci comptant pour autant que 6 000 entreprises. Lors de la onzième réunion de son Conseil tenue ce 25 mai, l’Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) a publié un rapport précisant que le secteur des renouvelables employait plus de 8,1 millions de personnes dans le monde, soit une hausse de 5% par rapport à 2014.
Enerpresse du 25/05/2016
Actualité Européenne
LA DÉLÉGATION SLOVAQUE PUBLIE SES PRIORITÉS POUR SA FUTURE PRÉSIDENCE DU CONSEIL
En amont de sa future présidence du Conseil de l’Union européenne, la Slovaquie a publié ce 19 mai un résumé de ses priorités de travail sur le volet énergétique. Dans la continuité des travaux entrepris par la Commission européenne et la présidence néerlandaise actuelle, la République Slovaque a indiqué vouloir conduire les négociations avec la Commission et le Parlement européen afin de sécuriser un accord sur le futur règlement sur l’étiquetage énergétique. La future présidence entend également ouvrir les discussions sur la révision des Directives efficacité énergétique et performance énergétique des bâtiments. Une réunion informelle au niveau ministériel sera organisée ce 12 juillet à Bratislava afin d’échanger sur la nouvelle gouvernance et le cadre de financement nécessaires pour atteindre les objectifs énergétiques et climatiques
européens.
Conseil de l’Union européenne du 19/05/2016

Actualités

Revue de Presse 2016


Les revues de presse par année

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.