• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 18/11

Actualité économique et industrielle
L’AIE PLACE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET L’ÉLECTRICITÉ AU CŒUR DE SON WORLD ENERGY OUTLOOK DE 2015
L’Agence international de l’énergie (AIE) a publié ce 10 novembre son World Energy Outlook, panorama de la situation énergétique et des projections de l’Agence. Pour cette édition de 2015, l’AIE considère que l’efficacité énergétique aura un rôle central pour limiter l’augmentation de la consommation mondiale d’énergie d’ici 2040. L’électricité pourrait par ailleurs représenter près d’un quart de la consommation d’énergie finale, facilitant ainsi la voie vers la décarbonisation. A l’inverse, les projections de l’AIE en matière d’énergies fossiles sont plus incertaines: si la consommation de charbon dans les pays de l’OCDE devrait diminuer de 40% d’ici 2040, elle continuera de croitre sur le continent asiatique, qui représenterait près de 80% de la consommation de charbon dans le monde.
Enerpresse du 12/11/2015
Actualité économique et industrielle
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : QUEL SERA SON RÉEL COÛT ?
Selon la fondation iFRAP, la transition énergétique pourrait coûter aux Français près de 70 milliards d’euros à partir de 2030. En effet, François Hollande a annoncé le 28 septembre dernier, que la France s’engage à compter de 2020, à aider les pays en développement dans leur transition énergétique à hauteur de 4 milliards d’euros par an. D’autres dépenses s’accumulent comme le quote-part de la France dans le Fond international de plus de 100 milliards par an, la taxe carbone sur les carburants qui équivaut à 4 milliards, la taxe sur l’électricité pour financer la production éolienne et solaire pour 5 milliards d’euros ou encore les travaux d’isolation qui risquent de coûter 1 milliards d’euros.
Les Echos du 13/11/2015
Actualité économique et industrielle
INVENTER DE NOUVEAUX MODÈLES POUR LES COLLECTIVITÉS
La transition énergétique chamboule l’organisation des emplois et métiers de certains secteurs. Les collectivités sont en 1ère ligne. Prendre en charge les questions liées à l’économie circulaire, à la production d’énergies renouvelables, développer l’efficacité énergétique dans les territoires nécessitent en effet de nouvelles compétences voire de nouveaux métiers. Certaines mettent donc en place des GPEEC (gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences). Elles conjuguent ces réflexions avec celles liées aux organisations et nécessaire maîtrise de leur budget dans le contexte de réduction des budgets et reconfiguration institutionnelle.
La Gazette du 09/11/2015
Actualité économique et industrielle
LE CHANGEMENT CLIMATIQUE EST UNE MENACE POUR LES MÉNAGES LE PLUS PAUVRES.
La Banque mondiale a publié un rapport le dimanche 8 novembre, estimant à 100 millions le nombre de personnes supplémentaires qui pourraient basculer dans une extrême pauvreté à cause du changement climatique. En effet, les populations les plus pauvres vivent souvent de l’agriculture et dépensent une grande part de leur budget dans l’alimentation. Les sècheresses répétées, donnant de mauvaise récoltes et augmentant le prix de l’alimentation, pourraient donc impacter plus fortement cette population. « Les plus pauvres sont non seulement plus exposé mais ils perdent beaucoup plus quand ils sont frappés par un choc climatique » explique Stéphane Hallegatte, économiste à la Banque mondial.
Le Monde du 10/11/2015
Actualité économique et industrielle
ERDF SE DIGITALISE
ERDF a lancé il y a un an, un programme digital offrant une transformation digitale transverse avec un impact aussi bien sur les métiers que sur les activités de l’entreprise. Le Big Data et les objets connectés ont été les deux tendances conductrices des nouveaux programmes chez ERDF. L’entreprise a sorti il y a quelques semaines, deux applications mobiles : ERDF A MES COTES, pour offrir des réponses rapides aux consommateurs et ERDFPHOTOCOMPTEUR permettant un relevé de son compteur et le traitement de données. ERDF lancera le 1 er décembre le déploiement du compteur Linky, un compteur intelligent qui illustre parfaitement la transformation digitale souhaitée par l’entreprise.
Les Echos du 10/11/2015
Actualité Européenne
LA COMMISSION OUVRE DEUX ENQUÊTES SUR DES PROJETS DE RÉMUNÉRATION DE CAPACITÉ DE LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE FRANÇAISE
Dans un communiqué de presse publié ce 13 novembre, la Commission européenne précise que deux enquêtes distinctes ont été ouvertes sur la France pour évaluer si la mise en place d’un marché d’obligation de capacité et l’appel d’offre pour la mise en place d’une nouvelle centrale au gaz en Bretagne sont conformes aux règles européennes en matière d’aides d’Etat. En l’espèce, la Commission cherche à s’assurer que ces projets n’empêchent l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché au profit de certaines entreprises. Ces enquêtes s’inscrivent dans la continuité de l’enquête sectorielle en matière d’aides d’Etat sur les mécanismes de capacité lancé par la Commission en juin dernier
Commission européenne du 13/11/2015
Actualité Européenne
LE SECTEUR DU TRANSPORT SERA-T-IL LE TALON D’ACHILLE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ALLEMANDE ?
Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde ce 9 novembre, l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) attire l’attention sur l’ « inertie » et la « résistance au changement du secteur des transports » allemand, véritable élément incertain de la transition énergétique de l’Allemagne. Si elle espère réduire de 80 à 95% les émissions de gaz à effet de serre en 2050 par rapport à 1990, l’Allemagne devra se pencher sur les changements techniques à déployer dans ce secteur, mais surtout sur la question des modes de mobilité et la gestion « intelligente » des usages. L’Institut précise également que garantir un système électrique flexible, réactif et stable sera un défi de taille, pour la fédération allemande comme pour le reste de l’Europe
Le Monde du 09/11/2015
Actualité Européenne
SIGNATURE D’UN ACCORD D’INTERCONNEXION ENTRE L’ALLEMAGNE ET LA SUÈDE
Un projet d’interconnexion de 700 MW entre l’Allemagne et la Suède a été conclu ce 6 novembre entre l’opérateur suédois Svenska Kraftnät et son homologue allemand 50 Hertz. Considéré comme un pas important vers la complétion du marché unique de l’électricité en Europe par le Directeur général de l’opérateur suédois, Mikael Odenberg, ce projet vise à réaliser une nouvelle ligne sous-marine haute tension, à courant continu. La mise en service de cette ligne est prévue pour 2025.
Enerpresse du 13/11/2015
Actualité Européenne
LA COMMISSION ITRE ADOPTE DEUX RAPPORTS D’INITIATIVE SUR L’UNION DE L’ÉNERGIE ET LES INTERCONNEXIONS
Les députés européens membres de la Commission ITRE ont adopté ce 10 novembre un rapport d’initiative sur l’objectif de 10% d’interconnexion d’ici à 2020, dont M. Eriksson est le rapporteur. Fixé par le Conseil de l’Union européenne en octobre 2014, cet objectif est jugé peu satisfaisant par les députés, regrettant qu’il ne soit pas suffisamment basé sur des données scientifiques.
Les députés ont également adopté ce même jour le rapport sur l’Union européenne de l’énergie. La Commission ITRE appelle notamment à un cadre réglementaire qui permette la participation des consommateurs, la diversification de l’approvisionnement et le principe de solidarité entre les EM. Les deux textes seront discutés en session plénière respectivement ces 14 et 15 décembre.
Parlement européen du 10/11/2015
Actualité Européenne
UN PLAFOND D’ÉMISSIONS DE CARBONE ENTRE 2013 ET 2020 JUGÉ TROP ÉLEVÉ PAR L’AVOCAT GÉNÉRAL DE LA COUR DE JUSTICE DE L’UNION EUROPÉENNE
L’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, Julia Kokott, a rendu un avis non contraignant ce 12 novembre dans lequel elle s’oppose au plafond d’émissions de CO2 qu’impose la Commission européenne aux industriels pour la période 2013-2020. L’avocat général rejette le mode calcul de ce plafond, déterminé sur la base de l’historique des données d’émissions, et considère que ce plafond est trop élevé. Si la Cour de Justice décide de suivre l’avis de l’avocat général, ce qui est majoritairement le cas, elle pourrait obliger la Commission à allouer, à l’avenir, moins de quotas gratuits aux industriels. Les conclusions de Mme Kokott portent sur une affaire opposant des industriels italiens, néerlandais et autrichiens et la Commission européenne, ceux-ci espérant recevoir davantage de certificats d’émission de CO2 gratuits.
Contexte et Cour de Justice de l’Union européenne du 12/11/2015
Actualité Européenne
DES AVANCÉES LORS DE LA « PRÉ-SESSION » DE LA COP21 À PARIS
Réunis du 8 au 10 novembre à Paris dans le cadre d’une « pré-session » de la COP21, les ministres de 70 pays ont pu avancer sur un certain nombre d‘aspects des négociations avant la Conférence mondiale sur le climat prévue du 30 novembre au 11 décembre. Avec des plans nationaux d’action déposés par plus de 160 pays, les représentants des gouvernements ont accepté le principe d’une révision quinquennal des efforts entrepris par les Parties ; proposition qu’a défendu la France. Le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international Laurent Fabius a également précisé que des progrès avaient été réalisés sur la question du financement des politiques climatiques par les pays industrialisés vers les pays en développement. Le cadre juridique de l’accord reste l’un des principaux points de désaccords, le Secrétaire d’Etat américain
John Kerry ayant exprimé dans le Financial Times ce 12 novembre son opposition à des objectifs de réduction d’émission contraignants.
Enerpresse & Financial Times du 12/11/2015

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.