• Version Francaise
  • English version

Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 09/11

Actualité économique et industrielle
FIN DES TRV : UN COMPARATEUR POUR LES PROFESSIONNELS
Le site internet JeChange.fr offre depuis huit ans aux particuliers une comparaison des offres d’énergie, de télécoms et d’assurance, ils reçoivent près de 1.2 million d’appels par an donnant naissance à 150 000 contrats en moyenne par an. Suite à la fin des tarifs réglementés d’électricité à compter de janvier 2016, le site proposera désormais aux entreprises de comparer les offres des fournisseurs.
Le Figaro du 06/11/2015
Actualité économique et industrielle
« SOLUTIONS COP 21 » AU GRAND PALAIS
Dans le cadre de la COP 21, le Grand Palais proposera au grand public une exposition géante et totalement gratuite. Des entreprises, associations, collectivités et scientifiques proposeront des solutions pour le climat, dans le domaine de l’énergie, du recyclage et bien d’autres… De nombreux ateliers et expositions sont prévus tout au long de la semaine proposant ainsi de tester de nouvelles solutions pour la planète comme les voitures électriques ou les scooters à hydrogènes. La nuit de l’innovation se déroulera le 4 décembre offrant au public des débats, des concerts et des films sur le climat. A l’occasion de cet évènement, un forum pour l’emploi ouvrira pour promouvoir les métiers du développement durable.
AFP du 03/11/2015
Actualité économique et industrielle
UNE AUTRE VISION DE LA RÉPARTITION DES ÉMISSIONS DE CO2
Lucas Chacel et Thomas Piketty, tous deux économistes ont publié mardi 3 novembre, une étude nommée « carbone et inégalité : de Kyoto à Paris » proposant une lecture plus sociologique des inégalités des émissions de CO2. Les deux chercheurs remettent en cause l’approche utilisée pour les négociations entre états et redessinent une géographie de la problématique climatique en exposant la thèse suivante : les plus pauvres émettent 2 000 fois moins de gaz à effet de serre que les plus riches. Ils créent ainsi une réévaluation des efforts à fournir en mettant à contribution les plus gros émetteurs, ainsi les Etats Unis devraient prendre en charge 46 % de la contribution contre 16 % pour les Européens et 12 % pour les Chinois.
Le Monde du 04/11/2015
Actualité économique et industrielle
UNE ÉCONOMIE VERTE OFFRANT DES MILLIONS D’EMPLOIS
L’Organisation Internationale du Travail pense que le risque climatique peut se transformer en opportunité pour l’emploi. En effet, aujourd’hui 5 millions de personnes travaillent dans les énergies renouvelables. Sachant que les emplois dans ce secteur ont doublés en quelques années, l’organisation estime que 60 millions d’emplois verts pourront être créés d’ici 2030, notamment dans les pays en développement. « La transition vers une économique verte décarbonée est une opportunité de créer des emplois, de réduire la pauvreté et les inégalités sociales » Cyril Cosme, directeur du bureau de l’OIT à Paris.
Le Figaro du 03/11/2015
Actualité économique et industrielle
LES ENR SONT INDISPENSABLES À LA LUTTE CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE
Alors qu’une grande partie des émissions de CO2 sont liées à la production, distribution et consommation d’énergie, les énergies renouvelables ont un rôle majeur dans la limitation du réchauffement climatique. Aujourd’hui les énergies renouvelables représentent environ 20% du mix électrique, il faudra qu’elles atteignent 80% pour respecter le plafond d’émissions de gaz à effet de serre.
Challenges du 01/11/2015
Actualité Européenne
DEUX CONSULTATIONS EUROPÉENNES SUR L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET LES RÈGLES DE NOTIFICATION DANS LE NUCLÉAIRE
La Commission européenne a lancé ce 4 novembre une consultation sur la révision de la Directive relative à l’efficacité énergétique. Les parties prenantes sont invitées à se positionner sur des éléments-phare de la Directive, notamment l’efficacité, l’achat public, les dispositifs d’économie d’énergie et les compteurs intelligents. Les contributions peuvent être soumises à la Commission jusqu’au 29 janvier. Par ailleurs, une seconde consultation prévoyant de modifier les règles de notification a été lancée ce 3 novembre. Les investisseurs sont en effet tenus de notifier à la Commission leurs projets dans le domaine du nucléaire. Jugées imprécises et pas suffisamment homogènes, ces règles ne permettaient pas aux entreprises concernées d’identifier les projets à notifier, eu égard aux nouvelles Directives adoptées à matière de sécurité
nucléaire, gestion des déchets radioactifs et protection contre les radiations. Les parties prenantes ont jusqu’au 25 janvier 2016 pour faire parvenir leur contribution.
du 03/11/2015
Actualité Européenne
JUSQU’À 400 MILLIARDS D’EUROS D’INVESTISSEMENTS NÉCESSAIRES POUR LE RÉSEAU DE TRANSPORT D’ÉLECTRICITÉ EUROPÉEN D’ICI À 2050
Selon les résultats du projet « e-Highway 2050 » présentés ces 3 et 4 novembre à Bruxelles, près de 100 à 400 milliards d’euros d’investissements seront nécessaires dans les réseaux de transport d’électricité européen pour atteindre un objectif de zéro émission de gaz à effet de serre d’ici 2050. Menée par des GRT, des fédérations de l’industrie, des centres de recherche et think-tanks, et soutenue par la Commission européenne, cette étude précise notamment que le réseau devra être renforcé au niveau des corridors Nord-Sud. L’effort devra également porter sur le développement massif des énergies renouvelables.
Enerpresse du 05/11/2015
Actualité Européenne
LA FRANCE ET LA CHINE SOUTIENNENT UNE RÉVISION QUINQUENNALE DES ENGAGEMENTS PRIS LORS DE LA COP21
A l’occasion de sa visite d’Etat en Chine, François Hollande et le Président chinois Xi Jinping ont exprimé dans une déclaration présidentielle commune publiée le 2 novembre leur soutien à une révision complète tous les cinq ans des progrès accomplis par les Parties de l’accord. Cela permettra de renforcer les actions entreprises au niveau national. Les deux chefs d’Etat appellent également à mettre en place, dans l’accord, un « système de transparence amélioré » afin de renforcer la confiance mutuelle.
du 02/11/2015
Actualité Européenne
MISE EN DEMEURE DE LA FRANCE SUR LES CONCESSIONS HYDROÉLECTRIQUES
La Commission européenne a annoncé le 22 octobre qu’elle mettait la France en demeure, jugeant les engagements de libéralisation pris par Paris dans le cadre de la loi sur la transition énergétique insuffisants. La Commission vise en particulier les gages donnés par la France d’ouvrir à la concurrence les concessions hydroélectriques. Paris dispose ainsi de deux mois pour répondre à la Commission, que ce soit pour contester la procédure ou apporter des solutions tangibles. Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, s'est déjà prononcée en faveur d'un système de sociétés d'économie mixte pour exploiter les concessions concernées, et a réaffirmé ce 5 novembre devant l’Assemblée nationale vouloir démontrer à la Commission européenne que la France « respecte parfaitement les règles ».
Contexte du 05/11/2015
Actualité Européenne
L’ALLEMAGNE ADOPTE UN PROJET DE LOI SUR LE DÉPLOIEMENT DES COMPTEURS INTELLIGENTS
Le gouvernement allemand a adopté ce 4 novembre un projet de loi sur la « numérisation de la transition énergétique », prévoyant une installation graduelle de boîtiers intelligents. Les installations de production d’énergies renouvelables et de cogénération d’une puissance supérieure à 7kW devront disposer de boitier à partir de 2017, tandis que les clients consommant plus de 7000 kWh ne devront en installer qu’à partir de 2020. Un plafonnement des coûts est également prévu dans le texte.
Contexte du 05/11/2015
Actualité Européenne
INAUGURATION D’UN LABORATOIRE EUROPÉEN POUR L’INTEROPÉRABILITÉ DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET DES SMART GRIDS
La Commission européenne a inauguré ce 29 octobre à Ispra, en Italie, un laboratoire pour l’interopérabilité des véhicules électriques et des smart grids, en présence du Vice-Président de la Commission européenne pour l’Union de l’énergie Maroš Šefčovič et de représentants du département américain de l’Énergie. Opéré par le Centre de recherche commun de la Commission européenne (JRC), ce laboratoire a été créé suite à la décision du Conseil économique transatlantique de promouvoir une telle opérabilité. Le laboratoire travaillera en partenariat avec l’Argonne National Laboratory dudit département américain, afin de définir un « langage unique » entre la prochaine génération de voitures électriques et de smart grids.
Contexte du 02/11/2015

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.