Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 31/08

Revue de presse de la semaine du 31/08/2015
Actualité économique et industrielle
SÉGOLÈNE ROYAL SOUHAITE OFFRIR AUX PLUS DÉMUNIS « PLUSIEURS DIZAINES DE MILLIERS DE RADIATEURS »
"Pour enclencher la citoyenneté écologique", Ségolène Royal a annoncé sur France 2 son projet d’échange d’ampoules usagées et de radiateurs énergivores contre des LED et des radiateurs électriques. En réflexion depuis plusieurs mois, la ministre souhaitait offrir aux ménages les plus précaires la possibilité d’effectuer ces remplacements avec l’aide d’EDF. Ce dispositif concernerait les "territoires à énergie positive", lesquels rassemblent 16 millions d’habitations engagées dans la promotion de la transition énergétique, en contrepartie de subventions.
Les Echos du 26/08/2015
Actualité économique et industrielle
LOI DE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : SÉGOLÈNE ROYAL ANNONCE LA CRÉATION DE 100 000 EMPLOIS EN 2020
Pour la ministre de l’Ecologique, du Développement durable et de l’Energie, la loi de transition énergétique pour la croissance verte permettra à terme la création de 100 000 postes d’ici 2020 et 200 000 autres d’ici 2030, avec une croissance économique de 0.8 à 1.5% sur cette même période. Les deux secteurs les plus créateurs d’emplois seront la rénovation énergétique (75 000 postes) et le développement des énergies renouvelables (30 000 postes).
Usine Nouvelle du 27/08/2015
Actualité économique et industrielle
CEE : PUBLICATION D’UNE LETTRE D’INFORMATION DU MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE
Suite à la promulgation de la loi transition énergétique pour la croissance verte, le ministère de l’Ecologie fait le point le point sur les Certificats d’Economies d’énergie (CEE) dans sa lettre d’information du mois d’août 2015. On y apprend entre autre qu’une concertation est prévue en septembre sur la mise en place d’une obligation spécifique à réaliser au bénéfice de ménages en situation de précarité énergétique. Par ailleurs, la DGEC publiera désormais sur son site internet les données semestrielles de délivrance des CEE par fiche d’opération standardisées et par département.
Enerpresse du 27/08/2015
Actualité économique et industrielle
RENFORCEMENT DE LA COOPÉRATION ENTRE LES GESTIONNAIRES DE RÉSEAU DE TRANSPORT D’ÉLECTRICITÉ FRANÇAIS ET ITALIEN
RTE et son homologue italien, TERNA, ont signé le 25 août un accord de coopération technique « essentielle à la bonne intégration des régions européennes et de la Méditerranée » précise Dominique Maillard, Président de RTE. Ce partenariat vise principalement à développer davantage les infrastructures de transport au centre et au sud de l’Europe et à travailler conjointement sur l’élaboration du futur système électrique européen. Des échanges de données et un partage de savoir-faire sont également prévus dans leur accord de partenariat.
Enerpresse du 27/08/2015
Actualité économique et industrielle
PROMULGATION DE LA LOI DE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE POUR LA CROISSANCE VERTE LE 18 AOÛT 2015
Un an après sa présentation en Conseil des ministres, le projet de loi a finalement été promulgué et publié au Journal Officiel. Plus de 50 dispositions sont applicables immédiatement et notamment celles sur la rénovation des bâtiments et le développement des transports propres. La moitié des textes d’application sont prêts et vont partir en consultation, comme par exemple, le décret d’application relatif au complément de rémunération pour les énergies renouvelables ou le chèque énergie. Selon le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, les textes d’application devraient être publiés d’ici la fin 2015.
Dossier de presse MEDDE du 18/08/2015
Actualité Européenne
UNION DE L’ENERGIE – PREMIÈRE RÉUNION D’EXPERTS POUR LES PLANS ÉNERGIE-CLIMAT
La Commission Européenne a lancé un processus de consultation des Etats membres, dans le cadre des contributions nationales au paquet énergie-climat, et de la gouvernance. Chaque Etat membre devra nommer deux experts dédiés (climat et énergie), et une première réunion d’échange est prévue pour mi-septembre. Dans cette optique, le gouvernement Allemand a insisté sur la nécessité d’obtenir une visibilité sur les conséquences en cas de manquement des objectifs, notamment EnR. Un non Paper circulé cette semaine propose 3 mesures alternatives en cas d’insuffisance des contributions nationales des Etats membres : la mise en place d’objectifs régionaux contraignants ; un dispositif de compensation financière des pays les moins ambitieux vers les pays les plus performants ; ou la mise en place à minima d’un instrument de back-up par la CE (contenu indéfini).
UFE du 24/08/2015
Actualité Européenne
LES CENTRALES THERMIQUES TOUJOURS EN DIFFICULTÉ EN ALLEMAGNE
Près de 57 demandes de fermeture de centrales thermiques auraient été déposées auprès de l’Agence fédérale de réseau Allemande, faute de rentabilité. Alors que le gouvernement s’est officiellement prononcé en faveur d’une réforme du « market design » européen sur la base d’un « Energy Only Market 2.0 », excluant la mise en place d’un mécanisme de capacité, ce chiffre, qui comptabilise 9 centrales supplémentaires en difficulté par rapport au début de l’année, traduit une « situation critique des utilities Allemande », selon la présidente de l’Association BDEW, Hildegaard Muller.
Contexte du 19/08/2015
Actualité Européenne
LE ROYAUME-UNI MISE SUR LES IMPORTS POUR ATTEINDRE SON OBJECTIF D’ÉNERGIES RENOUVELABLES
Suite à la réforme des dispositifs de soutien aux EnR engagée en Juin au Royaume-Uni, et qui devait déboucher sur la mise en sommeil de près de 250 projets, le pays serait désormais en difficulté pour atteindre son objectif de 15% d’énergies renouvelables en 2020. Afin d’éviter les pénalités financières qui découleraient d’un manquement à l’objectif, le Royaume-Uni pourrait envisager de faire appel à un « mécanisme de coopération », prévu par la directive renouvelables et permettant de comptabiliser les imports d’EnR dans la contribution nationale.
Contexte du 24/08/2015
Actualité Européenne
LE DANEMARK REVOIT À LA BAISSE SES AMBITIONS CLIMATIQUES
Le précédent gouvernement s’était engagé pour une réduction de 40% des émissions de CO2 en 2020, par rapport aux niveaux de 1990, une solution finalement jugée trop coûteuse par le gouvernement actuel : l’atteinte des derniers points de pourcentage induirait un coût trop important à supporter par la société et les commerces danois. Le ministre de l’environnement Lars Christian Lilleholt, a rappelé que l’objectif, désormais fixé à 37% en 2020, demeurait une contribution ambitieuse à la lutte contre le changement climatique, bien au-dessus de la moyenne Européenne.
Business Green du 20/08/2015

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.