Revue de Presse

Retrouvez les faits marquants du secteur de l’énergie, vus par les médias, en France et en Europe...


Revue de presse du 29/06

Actualité économique et industrielle
CALENDRIER DE LA PROGRAMMATION PLURIANNUELLE DE L’ENERGIE
Lors de l’Enerpresse Forum, Virginie Schwarz (directrice de l’énergie de la DGEC) a présenté le planning de la PPE. Le projet de loi relatif à la transition énergétique a prévu une adoption de la PPE d’ici fin 2015. Une trentaine d’ateliers auxquels les acteurs concernés ont participé ont déjà été organisés. Plusieurs instances telles que le CNTE et le CSE attendront dès septembre les consultations du projet. Après la période de consultation qui durera un mois, le projet sera présenté au Parlement qui devra se prononcer avant la fin de l’année.
Enerpresse du 29/06/2015
Actualité économique et industrielle
POINT D’ÉTAPE SUR LE PROJET DE LOI RELATIF À LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
Pascal Dupuis (DGEC) a indiqué espérer pouvoir « passer [la loi] à l’Assemblée nationale avant les vacances pour une promulgation à la rentrée ». Quant à la Stratégie Bas Carbone, « l’objectif de sortir ce document avant le COP21 nous conduit à penser qu’il faudrait qu’on l’ait fini dans trois semaines ».
Contexte du 26/06/2015
Actualité économique et industrielle
MDE : LA CHASSE AUX ÉMISSIONS DE CO2 PEUT ÊTRE SYNONYME D’ÉCONOMIE DE COÛT POUR LES ENTREPRISES
D’ici la fin de l’année 2015, les entreprises de plus de 250 salariés devront toutes avoir effectué un audit énergétique dans l’objectif de réduire leur impact sur l’environnement. Cet audit évaluera leurs sources de consommation et proposera des solutions de progression en matière de maîtrise d’énergie. Pour le bureau d’étude Environ Consult, les sociétés de transport ont tout à gagner de cet audit : « former les chauffeurs à l’écoconduite et équiper les camions de déflecteurs, qui améliorent leur aérodynamisme, permet de baisser la consommation des véhicules de plus de 10% ».
L’Express du 26/06/2015
Actualité économique et industrielle
PARIS SE PRÉPARE POUR LA COP21
A l’aune de la conférence climatique, Paris se prépare pour devenir une ville exemplaire, une capitale « smart city ». En matière d’énergie, elle prévoit d’ici 2020 que 25% de sa consommation sera issue d’énergies renouvelables et de récupération, grâce à la géothermie ou la récupération de chaleur des data centers. La Ville compte également lancer des appels d’offres pour mettre en place une démarche de sobriété énergétique dans les bâtiments. Par ailleurs, elle travaille d’ores et déjà sur la gestion intelligente, via le pilotage à distance de ses 1200 chaudières publiques.
Les Echos du 24/06/2015
Actualité Européenne
UN LABEL DE L’ADEME POUR RÉCOMPENSER LES ENTREPRISES ENGAGÉES POUR LE CLIMAT
François Moisan, directeur exécutif stratégie de l’Ademe, a indiqué réfléchir à un « dispositif pour crédibiliser les engagements des entreprises dans leur lutte contre le changement climatique ». Il souhaiterait ainsi faire entrer ce label « deux degrés » dans l’agenda des solutions de la COP21.
Contexte du 26/06/2015
Actualité Européenne
LE GOUVERNEMENT ALLEMAND ANNONCERA SA DÉCISION SUR LA TAXE CHARBON LE 1ER JUILLET
Ce 24 juin, le ministre allemand de l’Économie Sigmar Gabriel a indiqué que la décision concernant la mise en place d’une taxe visant à limiter les émissions de GES des centrales à charbon afin d’atteindre l’objectif de 40% de réduction des émissions à l’horizon 2020 sera prise le 1er juillet prochain. Le ministre a déclaré que le gouvernement était en train d’évaluer une contreproposition, émise par le syndicat IG BCE, qui vise à fermer progressivement les centrales à charbon les plus anciennes, environ 2,7 GW, et de les remplacer par des centrales au gaz naturel avec le soutien financier du gouvernement fédéral.
Enerpresse du 26/06/2015
Actualité Européenne
LES PAYS-BAS CONDAMNÉS À RÉDUIRE LEURS ÉMISSIONS DE CO2 PAR UN TRIBUNAL DE LA HAYE
Une décision du tribunal de La Haye, rendue ce 24 juin, condamne les Pays-Bas à réduire leurs émissions de CO2 de 25 % à l’horizon 2020, suite à une plainte déposée par la Fondation Urgenda qui représente environ 900 citoyens particuliers. Reconnaissant que le réchauffement de la planète de plus de 2 degrés conduit à une violation des droits humains dans le monde entier, le Tribunal a reconnu que les Pays-Bas se trouvaient dans l'illégalité en raison d'une politique climatique insuffisante, avec un objectif de réduction des émissions de 17 % en 2020, largement en deçà de la norme de 25 à 40 % « que les scientifiques internationales estiment nécessaire pour les pays industrialisés ». L’Etat, qui s’était défendu en mettant en avant la compétence des institutions européennes sur les objectifs climatiques, pourra maintenant faire appel de ce jugement.
La Croix du 25/06/2015
Actualité Européenne
NOUVEL ACCORD POUR LA DIRECTIVE SUR LES ÉMISSIONS DES INSTALLATIONS DE COMBUSTION MOYENNES
Le Parlement Européen et le Conseil des ministres de l’UE ont trouvé un accord, lors de la dernière session de négociations en trilogue, sur le texte final de la Directive sur les émissions des installations de combustion moyennes. Le texte fixe des limites pour les émissions de dioxyde de soufre (SO2), d’oxydes d’azote (NOx) et de particules d’environ 143 000 installations de combustion de 1 à 50 MW dans l’UE. Une différenciation a été introduite, lors de négociations, pour les installations d’une puissance entre 1 et 5 MW qui auront jusqu’en 2030 pour se conformer aux dispositions de la Directive. L’accord devra maintenant être voté en plénière au Parlement européen et approuvé formellement par le Conseil des ministres de l’UE.
Enerpresse du 25/06/2015
Actualité Européenne
BNEF PUBLIE SON NOUVEL « ENERGY OUTLOOK 2015 »
La nouvelle édition du « Energy Outlook » de Bloomberg New Energy Finance (BNEF), publiée le 23 juin, évalue à 10.917 milliards d’euros le besoin d’investissements en nouvelles capacités de production électrique sur les 25 années à venir. Selon BNEF, plus de 8 680 milliards seront investis dans les énergies vertes, qui compteront pour la moitié des capacités installées dans les pays de l’OCDE. Les pays émergents et en développement auront besoin d’installer 287 GW par an afin de répondre à la croissance de la demande. L’étude, qui prévoit l’installation de 1.290 GW de capacités nouvelles au charbon et 1.359 GW de centrales au gaz d d’ici 2040, met en garde contre le risque de voir les émissions de CO2 liées à la production électrique croître d’environ 13% entre 2014 et 2040.
Usine Nouvelle du 24/06/2015
Actualité Européenne
UNE ÉTUDE D’EURELECTRIC MET EN LUMIÈRE LE POTENTIEL DE L’HYDROÉLECTRICITÉ DANS L’UE D’ICI 2030
Selon une nouvelle étude réalisée par Eurelectric, la fédération européenne du secteur électrique, la production hydroélectrique européenne peut encore croître de 7% à l’horizon 2030. L’industrie électrique estime toutefois que le cadre réglementaire doit être adapté pour inciter les exploitants à investir. Les marchés doivent par exemple être réformés pour mieux valoriser la flexibilité. Et les centrales hydroélectriques doivent pouvoir participer au mécanisme de capacité.
Contexte du 23/06/2015
Actualité Européenne
LE ROYAUME UNI VA ANTICIPER L’ABANDON DES TARIFS D’ACHAT POUR L’ÉOLIEN TERRESTRE EN 2016
Dans son intervention devant le Parlement britannique, ce 22 juin, la Secrétaire à l’Énergie Britannique, Amber Rudd, a défendu sa décision d’avancer au 1er avril 2016, et non plus en mars 2017, la fin de tarifs d’achat pour l’éolien on-shore. Selon le Ministère, le Royaume-Uni n’aura pas de difficultés à atteindre sa cible de développement de la puissance éolienne terrestre à l’horizon 2020 entre 11GW et 13GW, et risque, au contraire, de se retrouver avec plus de projets que ce que l’Etat peut réellement financer. La mise en place d’une période transitoire, qui permettra aux projets ayant déjà obtenus leur permis de construire et d’un accord pour le raccordement au réseau de bénéficier encore des tarifs d’achats, a été confirmée par la Ministre.
Enerpresse du 26/06/2015
Actualité Européenne
LES RECOMMANDATIONS D’AGORA ENERGIEWENDE POUR AMÉLIORER LA FLEXIBILITÉ DES MARCHÉS ÉLECTRIQUES DANS LA PLAQUE CWE
Dans une étude publiée ce 23 juin, le think tank berlinois Agora Energiewende formule ses recommandations pour améliorer la flexibilité des marchés énergétiques de la plaque Centre Ouest Européenne (CWE). Si environ 50% de la production d’électricité dans la plaque CWE sera garantie en 2030 par des énergies renouvelables intermittentes, le renforcement des interconnexions entre les pays de la plaque sera nécessaire pour gérer de façon optimale les fluctuations de la production. Selon l’étude, il faudra aussi réadapter le parc de production vers des technologies de semi-base, développer des solutions de stockage, et améliorer l’intégration des marchés à court et très court terme.
Enerpresse du 23/06/2015

Les adhérents




Contact

L'UFE
Union Française de l'électricité
3, rue du 4 septembre
75002 Paris
Standard : 01.58.56.69.00
Fax : 01.58.56.69.09

Tous vos contacts

Newsletter

Pour vous tenir informé des événements et des faits marquants du secteur de l'énergie, vous pouvez vous abonner à notre newsletter.